En savoir plus sur Talentéo
27SEP 12

Personal branding : Devenir incontournable sur Twitter en 8 leçons

Un dossier orienté personal branding. Pour une raison ou pour une autre, vous avez décidé d’investir Twitter, le réseau aux 5,2 millions d’utilisateurs en France, dont 1/4 sont très… très actifs (chiffres janvier 2012).

Kézako? Voici une vidéo pour démarrer de zéro :

 
Le coin du coach – Twitter (par Franck Confino) par parolesdelus

 

Selon vos objectifs, vous adopterez une méthodologie différente. Une stratégie différente. Vous voulez débuter de zéro. Ou savoir où vous en êtes. C’est ici que ça se passe, et c’est en 8 oppositions radicales. Le descriptif de chaque article sera mis à jour chaque jour, à la parution des articles.

Leçon #1 : Intuition vs. stratégie

Êtes-vous plutôt intuitif? Ou ne vous lancez-vous dans une action qu’après avoir soigneusement étudié les tenants et aboutissants? Il faut le savoir. Parce que si votre intuition est très mauvaise, autant vous mettre à l’étude. Twitter n’est pas un terrain de jeu, malgré son graphisme et son architecture ludiques, adulescents, addictifs. Voir l’article.

 

 

Leçon #2 : Buzzer vs. ambassadeur

Sur les réseaux sociaux, tout est question d’équilibre : relayez ce qui vous semble pertinent à titre personnel et n’hésitez pas à montrer votre intérêt pour vos followers en les retweetant ou en les mentionnant lorsqu’ils publient une information qui vous avait échappé. Voir l’article.

 

 

 

Leçon #3 : Commercial vs. RH

Être présent sur Twitter, pour son entreprise comme pour soi-même, peut servir à se faire un réseau, mais aussi des clients. Doit-on privilégier l’une des deux approches? Êtes-vous recruteur ou commercial? Candidat ou blogueur? Voir l’article.

 

 

 

Leçon #4 : Court terme vs. long terme

La question qu’il faut vous poser, que vous soyez un professionnel ou un candidat, est la suivante : comment puis-je apparaître à mon avantage, mais tel que je suis, dans le domaine dans lequel j’excelle? Départissez-vous de l’idée selon laquelle vous devez avoir une communication spécifique sur Internet. La communication sur Internet se passe des signaux non verbaux! Il faut donc réussir à maîtriser sa communication pour qu’elle représente au mieux votre état d’esprit. Voir l’article.

 

Leçon #5 : Acquisition vs. fidélisation

L’intérêt d’être sur Twitter ne réside pas seulement dans le fait d’assurer une veille auprès d’experts dans votre domaine. Vous devez aussi, sous peine d’afficher une timeline vide et pas attractive, apporter votre pierre à l’édifice et ce de la manière la plus qualitative possible. Twittez parce que vous êtes et non l’inverse. Voir l’article.

 

 

Leçon #6 : Présence quantitative vs. qualitative

La réponse à de nombreuses questions, concernant les usages web, est la plus simple, la plus évidente, et aussi la plus ignorée : faites comme dans la vraie vie. La multiplication des outils du web donne l’impression d’une réelle révolution. Pourtant, sociologiquement ou anthropologiquement parlant, la seule nouveauté du web est d’introduire dans nos comportements un nouveau média de communication. Pas une nouvelle façon de communiquer. Voir l’article.

 

Leçon #7 : Automatisation vs. Humanisation

Vous n’êtes pas dupe. Vous vous doutez bien que si nous avons opposé deux tendances contraires dans chacune de nos leçons, ce n’était pas pour en choisir une en particulier. Mais pour relever des axes de réflexion, et pointer les extrêmes. Voir l’article.

 

 

 

Leçon #8 : Veille vs. discussion

Dernière leçon de notre dossier, dernière fausse opposition. Twitter pour la veille, ou Twitter pour la discussion, voilà deux approches totalement différentes. Sur Twitter, ce qui intéresse vos followers, c’est que vous ayez une expertise précise. Pourquoi? Parce que la plupart des « twittos » qui utilisent Twitter à des fins professionnels sont là pour la veille. Voir l’article.

 

Mots clés: ,

Poster un commentaire

Retour en haut de page

Les incontournables