En savoir plus sur Talentéo
14JAN 16

7 habitudes à perdre quand on cherche un emploi

Cela fait des mois que vous cherchez un emploi: une période compliquée, d’autant plus quand les retours positifs se font attendre. La tentation de baisser les bras peut être grande, mais attention: cela peut conduire à commettre certaines erreurs… qui n’arrangeront rien! Voici les explications de Page Personnel.

Toujours envoyer le même CV

Oui, c’est tentant. Lorsque l’on envoie de nombreuses candidatures chaque jour, il semble quasi impossible d’adapter son CV à chaque offre ou entreprise. Pour autant, il est parfois important de s’y arrêter quelques minutes: ajuster le titre, faire parfois plus ressortir un secteur d’activité dans lequel on a évolué et qui est en lien avec l’entreprise qui recrute, une expérience qui cadre mieux avec les missions du poste proposé, etc. Un incontournable pour passer l’étape de sélection du CV.

Utiliser une lettre de motivation générique

Un recruteur ne s’y méprendra pas et surtout: ne s’y arrêtera pas. Une lettre de motivation n’a d’intérêt que si elle dit quelque chose en plus, de vous, par rapport au poste convoité, à l’entreprise, à ses valeurs, à vos ambitions.

Perdre de vue son objectif de départ

En désespoir de cause, on en arrive parfois à postuler à des offres qui n’ont plus grand-chose à voir avec notre expérience ou notre formation, voire nos aspirations. Une erreur. Car sans les compétences nécessaires pour le poste, sans l’expérience parfois requise, la connaissance attendue d’un secteur ou d’une langue, les chances de passer l’étape de sélection du CV sont là encore relativement faibles. Mieux vaut rester bien concentré sur son objectif initial: quelques intitulés de poste, un métier maîtrisé, des secteurs connus ou pour lesquels on saura faire montre d’un réel intérêt. L’important est de se positionner sur des postes que l’on pourra assumer et pour lesquels on saura convaincre un recruteur. Il n’y a que peu d’intérêt à se retrouver un jour en entretien, pour l’un de ces postes auxquels on avait postulé, mais sans en vouloir réellement ou sans trop y croire.

Avoir une approche trop répétitive de la recherche d’emploi

Comme évoqué dans l’article «Repenser sa recherche d’emploi», l’essentiel est de s’ouvrir plusieurs voies. Pensez aux différentes options qui s’offrent à vous: sur Internet, par vos contacts, dans les journaux, auprès des agences emplois ou des entreprises directement.

Ne pas suivre ses candidatures

Des candidatures, vous en avez envoyé et continuez d’en envoyer. Beaucoup. Oui, mais: à quel point les suivez-vous? Savez-vous encore aujourd’hui à quelles offres vous avez postulé la semaine passée? Pas nécessairement. Et pourtant, suivre et relancer ses candidatures est pri-mor-dial. Quelques conseils en vidéo.

Perdre espoir

C’est certain, il est parfois très compliqué de rester positif et motivé. Cependant, il faut rester «prêt». Prêt à se montrer sous son meilleur jour quand un recruteur appelle enfin. Prêt à convaincre, prêt à se vendre, à communiquer positivement sur ses compétences et ce que l’on peut apporter à une entreprise. Gardez à l’esprit qu’une entreprise recherchera toujours des forces vives, des personnes dynamiques, qui leur permettront d’avancer, de croître. Soyez ce profil-là. Ne baissez pas les bras si vous avez passé des entretiens mais que ceux-ci n’ont rien donné: il se peut simplement qu’un candidat plus expérimenté se soit présenté en face. La roue tourne.

Ne pas préparer ses entretiens

Si vous avez des entretiens, c’est que votre profil fait mouche. Vous intéressez l’entreprise qui recrute? Parfait! Mais attention, obtenir un entretien, cela ne fait pas tout! Reste maintenant à convaincre la ou les personnes que vous allez rencontrer. Pour cela, il est essentiel de bien préparer la rencontre. En se renseignant sur l’entreprise, sur son ou ses interlocuteurs (nom, fonction, pouvoir de décision, etc.), en préparant quelques questions sur le poste, les missions, le rattachement hiérarchique par exemple, si certaines informations sont manquantes ou doivent être détaillées pour une meilleure projection dans le poste. Imprégnez-vous de la culture de l’entreprise, de son actualité.

A lire également :

Vous avez d’autres conseils à donner concernant la recherche d’un emploi? Partagez votre expérience dans les commentaires! 

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire


*

Commentaires (13)

avatar

Lecointe

9 avril 2016 - 18 h 37 min

impossible à suivre les candidature 99 fois sur 100 on reçoit un mail robot sur lequel on ne peut répondre ou l’email sur lequel il faut postuler est générique et donc impossible de savoir à qui on écrit ! ou combien d’entretien ce termine par tout compte on fait on vous prend pas car on reçoit une aide si on passe par un contrat assisté ou un cdi intérimaire ou alors tout compte faite on ne peut se permettre votre salaire alors pourquoi avoir fait quatre entretien ??????????????? un grand n’importe quoi le marché du travail et du monde SSII/Conseil encore plus !

avatar

Enock

7 avril 2016 - 20 h 25 min

Je suis aux chômage, je recherche petit boulot pour arrondir mes fin de mois

E-mail; enock.dupon@gmail.com

Tel- 22962 61 71 63

avatar

GERBAUD LAMY

7 avril 2016 - 13 h 14 min

Je suis tout à fait d’accord avec cette analyse. Je mettrai cependant le focus sur le choix du poste. Attention à ne pas candidater sur un poste trop éloigné de vos appétences et compétences. Si le Cv est bien tourné parce que vous avez su faire ressortir les compétences et la personnalité attachés au profil recherché par le recruteur et que vous avez en désespoir de cause décidé pourquoi pas de tenter une nouvelle aventure vous risquez de vous fatiguer, de vous décourager après un entretien qui n’aura rien donné. Et pour cause, Le stress de l’entretien fait ressortir votre véritable personnalité et le recruteur n’est pas dupe.
La recherche d’emploi est un véritable métier, c’est une course de fonds et non pas de vitesse. Ne surtout pas focaliser sur le temps et apporter un soin tout particulier à son projet professionnel.

avatar

Sylvain

28 mars 2016 - 22 h 04 min

Bonjour,
Papadopoulos est dans l’extrême vérité: 9 fois sur 10 on se fait jeter en appelant pour prendre des nouvelles de sa candidature!
Le recrutement semble dériver de plus en plus vers du paraître et du subjectif.
En Allemagne, aux USA, et ailleurs, on regarde surtout le savoir faire…

Les entreprises seraient bien avisées d’évaluer d’abord par elle même les compétences et savoir faire des candidats.
Qu’ensuite elles impliquent un cabinet de recrutement ou leur RH pour évaluer les faculté d’intégration et le projet professionnel…pourquoi pas.

Si ça continu, faudra arriver en Tutu rose avec une plume de paon dans le Q pour « montrer une certaine originalité dans la façon d’aborder la thématique du poste… », etc, etc.

Ou alors envoyer un CV gravé sur un menhir de 25 tonnes, façon Obélix, déposé sur le parking de la boite par un transporteur (Tiens: la DRH serait bien obligée de le lire celui-là!).

Lamentable

avatar

Papadopoulos

16 mars 2016 - 19 h 35 min

Alors là je suis scotché….. un cabinet de recrutement qui nous indique qu’il faut suivre ses candidatures après envoi, alors même que les consultants de celui-ci ne prennent aucun appel.. de toute façon c’est la quasi totalité des cas cabinets ou entreprises, d’ailleurs. Faut-il avoir le courage de l’indiquer au risque de faire du politiquement incorrect. Tout est déjà prévue dans le mail de réception de toutes les candidatures surtout ne m’appelez pas qu’elle hypocrisie….. tout ce qui est dit l’a déjà été dit et répété des millions de fois et correspond au code des candidatures mais faudrait-il déjà qu’une grande majorité de recruteurs respectent les candidats… surtout quand le marché est compliqué

avatar

Daymand

11 février 2016 - 8 h 02 min

Excellent article, si je peux me permettre, je rajouterais une huitième habitude à perdre, celle consistant à avoir des habitudes. Derrière chaque offre d’emploi se cache un contexte unique et inédit. Ne pas se laisser abuser par le fait que rien ne ressemble plus à une offre d’emploi qu’une autre offre d’emploi. Considérez que, si vous parvenez à découvrir les enjeux spécifiques, de toute sorte, qui animent vos interlocuteurs, vos chances d’être recruté seront multipliées. Et il existe des techniques spécifiques pour découvrir ces enjeux.

avatar

Rhedon

10 février 2016 - 12 h 16 min

Soigner son apparence, travailler son langage corporel, des pistes également incontournables.

avatar

Baptiste Juppet

8 février 2016 - 10 h 12 min

Bonjour,

@Improve Yourself, merci pour cette astuce supplémentaire.

Concernant notre partenaire, l’article n’est pas à son propos mais se trouve simplement comporter quelques conseils (à appliquer facultativement) pour sa recherche d’emploi. Pour le reste, je vous invite à prendre directement contact avec Page Personnel.

avatar

IMPROVE YOURSELF

7 février 2016 - 9 h 57 min

Parlons du suivi des candidatures.
Le conseil du tableau de suivi est un gaspillage de temps sans nom pour les candidats. Une bonne organisation chronologique de classement des candidatures dans le PC suffit à s’y retrouver.
Parlons du partenaire qui prodigue ces précieux conseils.
Le balayage HP (haute pression) devant sa porte est primordial, ce cabinet est le champion de l’absence de réponse aux candidats.

avatar

carzo

6 février 2016 - 11 h 46 min

Bonjour,
Page Personnel qui donne des conseils c’est juste risible, ce sont peut être ceux qui répondent le moins au candidatures!

avatar

Perrier

28 janvier 2016 - 17 h 52 min

Bonjour,
Votre partenaire ne cherche pas de proposer de conseilles. Il cherche augmenter la visibilité de son site internet par les entrées d’utilisateurs et d’avoir la pub et les liens sponsorisés.
Soyons honnête pour une fois !

avatar

RIUTORT

23 janvier 2016 - 21 h 25 min

Il serait bien d’arrêter de penser que les candidats ne font pas un CV et une lettre de motivation spécifique pour chaque poste visé. Peut-être méritent ils aussi une réponse qui ne soit pas standard et plus que 20 secondes passées sur leur CV.
Si aussi il était possible de leur dire ce qui les exclut au lieu de taire un éventuel problème par peur d’être taxé de discrimination cela aiderait aussi les personnes qui cherchent un travail à comprendre pourquoi ils n’en trouvent pas malgré beaucoup d’efforts et d’énergie.
Arrêtez de penser que les erreurs ne sont que d’un côté et que les recruteurs se remettent en question aussi dans leur façon de travailler

    avatar

    Baptiste Juppet

    25 janvier 2016 - 15 h 10 min

    Bonjour,

    Nous sommes tout à fait d’accords avec vous. Notre partenaire Page Personnel (à l’origine de cet article) a simplement souhaité proposer quelques conseils pour optimiser sa recherche d’emploi.

Retour en haut de page

Les incontournables