En savoir plus sur Talentéo
18JAN 16

[Rétrospective 2015] Handicap et entrepreneuriat c'est possible! Rencontre avec Pierre Achache

Handicap et entrepreneuriat c’est possible! Après vous l’avoir montré avec Charlotte de Vilmorin, nous rencontrons aujourd’hui Pierre Achache. Ce fondateur de plusieurs entreprises est également créateur d’un produit innovant à destination des personnes malvoyantes ou aveugles. Portrait.

En ce début d’année nous vous proposons chaque lundi de découvrir un article phare de l’année 2015. Article original publié le 09 avril 2015.

Pierre Achache et son chien Micky

Bonjour Pierre, pouvez-vous vous présenter?

Pierre Achache, 57 ans, non-voyant et chef d’entreprise. J’ai été enseignant en début de carrière. Après avoir perdu la vue, j’ai quitté mon poste à l’éducation nationale. J’ai monté Oxone, une entreprise de télécommunication, en 1985 que j’ai vendue en 2003 à SFR. J’en suis resté le président jusqu’en 2009, année durant laquelle je l’ai rachetée pour lui donner une orientation internationale. Elle est ainsi présente en Angleterre, Suisse, Espagne, Belgique et France.

Pour moi, certains sujets d’activité comme le handicap, devraient relever plus de la solidarité que d’un business. Attention, je ne dis pas que ces entreprises ne devraient pas avoir de plus-value, mais simplement que le profit ne doit pas être une priorité sur le service rendu. En 2012, j’ai lancé Magica Vision dont le but est de créer des produits innovants pour les personnes en situation de handicap. De mon côté j’ai toujours eu beaucoup de chance de pouvoir accéder aux technologies pour mon quotidien professionnel. Cependant ces innovations ne sont pas à la portée de tous financièrement. Donc nous avons décidé de créer des produits innovants accessibles à tous.

Votre handicap a-t-il été un frein pour votre parcours d’entrepreneur?

Il ne l’a presque pas été. Quand je dis presque c’est parce qu’à son arrivée, c’est vis à vis de moi-même que cela a été difficile. J’avais la croyance qu’avec un handicap je ne pourrai plus jamais être comme tout le monde. Mais c’est au détour de mes rencontres et aussi d’une vraie démarche intérieure que j’ai compris que l’on peut faire d’une faiblesse une force.

Le handicap existe mais pas les handicapés: tout le monde à un moment de sa vie est confronté à la maladie. Et si celle-ci existe toujours, le malade peut disparaître….. Il ne faut pas se résigner mais se prendre en main. On se rend compte qu’il y a tellement de gens bienveillants prêts à aider ou tout du moins à s’adapter. D’ailleurs mon handicap a parfois même été un avantage puisqu’il m’a permis de signer des contrats! (rires)

Regardez Stephen Hawking, son handicap ne l’a pas empêché d’avoir une vie sociale, une carrière phénoménale et de multiples récompenses. Pour ma part je gère une association, des entreprises et je donne des cours de yoga, mon handicap n’a jamais été un problème.

Parlez-nous un peu de la MagicaBox, que permet-elle?

Lorsque nous avons imaginé ce concept, nous avons souhaité qu’il réponde à trois critères:

  • Innovant et efficace
  • Pas cher pour l’utilisateur
  • Très simple d’utilisation

Cela n’a pas été facile, mais nous avons abouti à un bon résultat. La MagicaBox est un boîtier offrant des fonctionnalités à destination des personnes mal-voyantes, non-voyantes, mais aussi des seniors. Il intègre les fonctions de base d’un smartphone: téléphone, agenda, calculatrice, SMS, etc.

Avec en plus de cela un clavier ergonomique, car le tactile n’est pas adapté aux personnes déficientes visuelles. Ce boîtier est équipé de capteurs qui permettent à la personne l’utilisant d’obtenir une certaine autonomie dans son quotidien. Ces capteurs peuvent détecter des couleurs, des obstacles, ou encore indiquer la valeur d’un billet de banque. C’est un peu le couteau suisse des aveugles!

Pour la financer, nous avons lancé une campagne de crowdfunding, les participants deviennent actionnaires de l’entreprise et bénéficient d’une réduction de 50 % sur le prix de vente du produit fini.

La MagicaBox

La MagicaBox

Si vous aviez un message à passer à nos lecteurs, quel serait-il?

En une seule phrase: « Ce n’est pas le point d’arrivée qui compte, c’est le cheminement ». En gardant cette philosophie on n’est jamais soumis à l’échec car toute entreprise est enrichissante, qu’elle se solde ou non par un succès.

Quels sont vos projets à venir?

Après la diffusion en France de la Magicabox, nous allons développer notre produit en Suisse aux normes du pays et à d’autres pays européens. Nous pensons déjà à une V2. En bref plein de nouvelles innovations pour proposer toujours plus d’autonomie!

lire également:

Vous souhaitez en savoir plus sur Pierre Achache et MagicaVision? Posez-vos questions dans les commentaires!

 

© 2015 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables