En savoir plus sur TalentéO
22FEV 13

Michael, technicien du bâtiment

Michael est a la recherche d’un poste de technicien du bâtiment : dessinateur, technicien bureau d’étude, économiste de la construction. Il est de premier abord réservé, mais après une première mise en confiance, il nous a confié son parcours et ses projets. Sa motivation : voir évoluer la construction du sol jusqu’à sa finition. Contactez-le!

Michael, que faites-vous naturellement mieux que les autres ?

Je porte conseil et trouve des solutions aux personnes rencontrant des difficultés dans n’importe quels domaines. Je suis très ouvert et sensible aux difficultés que peuvent rencontrer les personnes qui m’entourent.

Qu’apprenez-vous rapidement ?

J’apprends beaucoup des erreurs et j’essaie au mieux de m’adapter aux situations que je rencontre. Les erreurs font l’expérience de la vie. Chaque situation est unique et tout problème à sa propre solution, il suffit simplement de la trouver. Etant une personne handicapée, je ne peux plus exercer mon métier de maçon. C’est une difficulté pour retrouver du travail malgré ce handicap, mais c’est aussi une opportunité d’évoluer dans le domaine du bâtiment et c’est pour cela que j’ai effectué une formation d’économiste de la construction, dont j’ai obtenu le diplôme.

Le perfectionniste, un peu anxieux. Besoins : un job sédentaire et pas de déplacements.

Enfant, quel était le métier de vos rêves?

Je voulais être cuisinier, j’adore faire à manger pour les autres. Faire des mélanges de saveurs est un réel plaisir pour les sens quand on sait bien s’en servir. Maître chien aussi, sauver des vies a toujours été un rêve pour moi, mais inaccessible car je suis très sensible a la vue de blessures ou autres cas ou je pourrais voir du sang! Maçon, c’est un métier qui ne disparaîtra jamais. Tant qu’il y aura des maisons, il y aura des maçons. Déjà tout petit je construisais des maisons avec des légos avec mon père. Il était maçon de métier et il m’a transmis son savoir faire.

A quoi aspirez-vous aujourd’hui ?

C’est toujours le cas pour le métier de maçon, je me sentais plus utile dans ce domaine. Réaménager des maisons ou en faire des toutes neuves me procure une réelle satisfaction, car nous voyons au final cette œuvre rajeunir ou sortir du sol.

Comment en êtes-vous arrivé à ce projet ?

Le fait de voir évoluer la construction en partant de plans faits sur papier, et la voir apparaître du sol jusqu’à sa finition est un plaisir. J’ai voulu marcher sur les traces de mon père, parce que je me sentais inutile dans les études. J’ai donc fait mon apprentissage, et obtenu mes deux CAP de maçon!

Sur quelles réussites vous appuyez-vous ?

Mes réussites se font tous les jours. Lorsque j’aide quelqu’un, quand je mène à bien un projet comme celui de mes beaux parents, soucieux de leur véhicule garé hors du garage. Je leur ai donc fabriqué un abri voiture en passant du permis de construire jusqu’à la fabrication et finitions, et en fournissant tous les plans et descriptifs et tout autre document pour l’aboutissement du projet.

Qu’est-ce qui en général donne envie de vous rencontrer ?

Ma bonne humeur en général et mon optimisme. Je suis quelqu’un qui en apparence ne s’énerve jamais, et qui aime rire. J’aime les défis : j’ai été sportif de haut niveau, et j’ai participé en équipe de France à un championnat d’Europe. J’essaie d’aller toujours de l’avant. Je suis aussi quelqu’un de très serviable au quotidien.

Comment vos anciens collègues vous décriraient-ils?

Comme quelqu’un de perfectionniste, réservé, rigoureux et anxieux. Perfectionniste, car j’aime que les choses soient faites de la meilleur manière qui soit, et que le final ressemble à ce que j’avais imaginé. Réservé, je n’aime pas parler de moi, je préfère écouter les gens et leur venir en aide. Rigoureux, ce qui est essentiel dans la vie et qui permet de mieux avancer. Anxieux : la vie réserve parfois quelques surprises auxquelles on ne s’attend pas forcement.

Pourquoi Talentéo?

Parce que c’est un moyen d’agrandir son réseau pro tout en parlant de son problème de santé. C’est aussi un moyen de briser la glace entre l’employeur et l’employé.

Vous avez des pistes pour Michael, ou un autre candidat? Merci de commenter!

Comment aider Michael : en partageant son profil sur vos réseaux sociaux!

Poster un commentaire

Commentaires (3)

avatar

Michael

27 février 2013 - 14 h 06 min

Merci Patrice,
Comme l’a très bien dit caroline, cela me touche beaucoup.
Merci encore.

avatar

Patric

27 février 2013 - 10 h 27 min

C’est beau de voir un homme qui aime réellement son métier et qui a profité du savoir-faire de son père pour développer ses propres compétences.

Ton parcours de sportif est également à mettre en avant, c’est un réel avantage qui te différencie des autres, je te souhaite bonne chance dans ta recherche d’emploi.

En te souhaite bonne chance,

Patrice de chez Gentner

    avatar

    Caroline Vincelet

    27 février 2013 - 10 h 34 min

    Merci Patrice pour votre commentaire qui, j’en suis sûre, touchera Michael. C’est un jeune homme très discret, mais je pense qu’il mérite cette mise en avant!

Retour en haut de page

Les incontournables