En savoir plus sur TalentéO
07JAN 13

Personal branding : 6 secrets et 10 tweets pour trouver un emploi sur Twitter

Personal branding ou marque personnelle : « idée d’appliquer à une personne les techniques de communication utilisées pour les marques ». Si vous cherchez un emploi et que vous n’utilisez pas Twitter, vous avez peut-être encore des progrès à faire. Suivez le guide pour une utilisation chrono-optimisée de votre présence numérique en 10 tweets !

Aucun personnage réel n’a été maltraité pendant cet article. Tous les tweets reproduits ici sont authentiquement fictifs.

Personal branding ou marque personnelle : "idée d'appliquer à une personne les techniques de communication utilisées pour les marques"

Le personal branding, ça sert à quoi?

Le personal branding, un mot barbare qui indique qu’on doit évoluer avec son temps. « Savoir se vendre » a toujours été un impératif pour se préparer à un entretien d’embauche.

Le personal branding, un mot barbare qui indique qu'on doit évoluer avec son temps

Vous vous souvenez de l’époque où vous envoyiez vos candidatures par la poste?… C’était déjà du personal branding. Aujourd’hui, il est impensable de lancer une campagne de candidatures en allant acheter ses timbres au bureau de tabac. Les entreprises fonctionnent presque toutes par mail, ou bien par formulaire de contact. Depuis peu, ce sont les réseaux sociaux qui entrent dans nos vies, à une vitesse vertigineuse.

Les réseaux sociaux personnels ont fait leur entrée fracassante dans les pratiques de recrutement, et les employeurs y sont.

Pourquoi faire mon personal branding sur Twitter?

Les entreprises investissent beaucoup dans ces réseaux que la majorité d’entre nous utilisent à titre personnel, mais déjà aussi à titre professionnel. On ne parle plus de personal branding mais de marque employeur. Viadéo, LinkedIn, mais aussi DoYouBuzz. Les réseaux sociaux personnels ont fait leur entrée fracassante dans les pratiques de recrutement, et les employeurs y sont.

Une recherche d’emploi en mode personal branding ne se coupe pas d’une bonne stratégie. Et une stratégie se pose sur des objectifs SMART!

SMART, les gars! Simple, Mesurable, Ambitieux, Réaliste, et inscrit dans le temps!

Gardez ça en tête : votre présence sur Twitter doit répondre à un objectif formulé. Alors à vous de bien le choisir : recherche d’emploi, veille sur l’actualité de votre domaine, enquête métier… Cela vous évitera de vous disperser.

Les 10 secrets qu’on vous avoue pour bien (re)démarrer

Secret #1: identifiez-vous

Votre photo et votre « bio » sont les premières étapes incontournables de votre personal branding. On vous l’assure, personne ne veut être un oeuf sur Twitter.

Personne ne veut être un oeuf sur Twitter :(

Votre premier challenge si vous l’acceptez sera donc de trouver une photo appropriée. Donc, évitez les albums de photos de vacances, à moins que vous ne posiez en costume-cravate dans un fauteuil club sur une plage paradisiaque en compagnie de vos collègues de travail. Faites simple, mais efficace. Une photo portrait claire, sur un fond neutre, avec une expression… neutre. Ou en tout cas qui correspond à l’image qu’on se fait de votre métier. Oui, comme sur le CV, vous avez tout compris.

La bio doit être complète, pertinente, synthétique, et montrer que vous êtes disponible pour un nouveau poste. Sans cela, vous n’existez simplement pas sur le réseau : imaginez-vous devant un profil vide… Cela ne donne pas envie de suivre, personal branding ou pas. Donc l’idéal est que les recruteurs trouvent les mots clés qu’ils recherchent, les fameux hashtags.

Si je te fuis je suis qui ?...

Exemple : « Cadre commercial 10 ans expérience dispo pour nouveau challenge, #btob #NTIC #management ». N’oubliez pas de mettre un lien internet vers votre profil LinkedIn, Viadéo, ou mieux, DoYouBuzz!

Secret #2 : soyez régulier

La régularité est la première règle : se fixer un objectif réaliste, mais s’y tenir, même si c’est 1 tweet par jour. Par ailleurs, il vaut mieux publier trois tweets à 3h d’intervalle que 5 tweets coup sur coup.

Secret #3: votre contenu

  • La règle des trois tiers est un bon indicateur pour choisir le contenu de vos tweets : 1/3 de tweets, 1/3 de retweets, 1/3 d’interactions.
  • Pour écrire votre tweet, pensez que l’idéal est qu’il fasse 120 caractères. Cela laisse la place aux éventuels commentaires si on vous Retweete, c’est-à-dire si on partage votre message (le fameux RT). La composition idéale d’un tweet (140 caractères) doit suivre cette règle : 1/3 de texte – lien internet – le reste.
Les hashtags, bien, avec modération!
.
  • Les hashtags sont à utiliser avec modération, ils apparaissent en surbrillance, comme les liens, et donc rendent vite illisible le message.
  • Jamais de tweets persos! Vous êtes en train de candidater, par chaque Tweet que vous écrivez. Ne confondez donc pas tout. Personal branding ne veut pas dire flooder les comptes avec des infos inutiles.

Secret #4: vos cibles

  • Le ratio Abonnements/abonnés doit être équilibré. Ne vous abonnez pas à 10.000 comptes sans discernement, sinon ça se verra obligatoirement! Se fixer un nombre d’abonnements par jour ou par semaine (raisonnable, car quelqu’un qui fait du « mass follow » est perçu comme un spammeur), et vérifier que ces abonnements sont réciproques. Un délai de 5 jours est raisonnable pour se désabonner d’un compte qui ne réciproque pas.
On peut interpeller n'importe qui, mais en général c'est mal vu de le faire.
.
  • On peut interpeller n’importe qui, mais en général c’est mal vu de le faire. On ne peut envoyer de message privé (DM) qu’à des personnes qui nous suivent également. Interpellez donc avec parcimonie les recruteurs, et tentez de cibler vos messages.

Secret #5 : suivez le rituel

Le #FF ou follow friday est une mention des membres avec qui on a eu le plus d’échanges dans la semaine, également ceux qu’on veut mettre en valeur pour les recommander auprès de nos abonnés.

Aux #FF tu répondras.

La moindre des choses, quand on vous recommande, c’est de remercier, non?

Secret #6 : 10 outils pour aller plus loin

Parce que parfois on utilise Twitter dans son travail, ou qu’on veut vraiment investir cet outil, il existe de nombreuses applications gratuites qui simplifient ou optimisent son usage.

Social Bro allows to... wait for it... follow/unfollow counts easily.

  1. Social Bro permet de follow/unfollow des comptes facilement et avec plein de critères. Il permet aussi d’obtenir un rapport intéressant pour Buffer qui s’appelle « best time to tweet ».
  2. Buffer permet de programmer jusqu’à 10 tweets gratuitement : très très utile pour la régularité.
  3. Hootsuite permet de suivre des sujets sur Twitter (très utile quand on a beaucoup d’abonnements), et donc de faire des retweets pertinents. Tweet deck est son alter ego
  4. Scoop-it est un extraordinaire outil de curation qu’il faut savoir bien paramétrer au début, mais qui permet de centraliser sa veille de façon très efficace. Les tweets peuvent ne provenir que de cette source.
  5. Tweet vite permet d’organiser des évènements sur Twitter
  6. Twitter counter permet de voir une courbe des abonnés de n’importe quel compte sur 6 mois maximum. Pratique pour voir qui se débarrasse de tous ses abonnés en même temps ;)
  7. Twylah est un portail de présentation personnelle en fonction de ses meilleurs tweets.
  8. Kurrently est un moteur de recherche qui est actif sur Facebook et Twitter.
  9. Twimbow un client Twitter, qui doit encore faire ses preuves.
  10. Tweet wally est un « mur » qui permet d’afficher simplement et plus graphiquement un hashtag précis. THE application qu’il faut quand on réalise un évènement « live tweeté », c’est-à-dire à mi chemin entre le réel et le virtuel.

Avec tous ces outils et astuces, ça vous donne envie d’ouvrir un compte Twitter? Ou de vous y remettre?

Vous avez aimé nos conseils? Vous aimerez :

  1. Personal branding : trouver un job sur les réseaux sociaux en 6 points
  2. Personal branding et réseaux sociaux : les 4 profils qui font fuir les recruteurs
  3. Dossier personal branding : devenir incontournable sur Twitter en 8 leçons
  4. Montrez-vous : un candidat qui récolte 15.000 clics en 24h

Quel va être votre prochain tweet?…

Mots clés: , , , , ,

Poster un commentaire

Commentaires (4)

avatar

Fabienne

9 janvier 2013 - 8 h 36 min

Des conseils très intéressants. Avoir une certaine ligne éditoriale quand on tweete à la recherche d’un emploi me parait aussi important. Je vois des profils qui partent dans tous les sens, qui tweetent sur tout ce qui bouge et que l’on a du coup du mal à identifier.
Pour info, je viens de publier un article sur les 10 erreurs à éviter sur Twitter qui recoupe et complète vos 6 secrets (http://cultureweb20.wordpress.com/2013/01/09/twitter-les-10-erreurs-a-eviter/)

avatar

Chris - Jobtrouveur

7 janvier 2013 - 14 h 00 min

Merci pour cet article. Avant de communiquer sur soi dans sa recherche d’emploi, il faut avant tout identifier clairement son domaine de COMPETENCES. Je rencontre très souvent des personnes en recherche d’emploi qui partent bille en tête dans le personal branding sans avoir identifié leur spécificité. Et comme tout produit, il faut identifier son « avantage concurrentiel » personnel avant de communiquer.
Chris – http://www.jobtrouveur.com

    avatar

    Caroline Vincelet

    7 janvier 2013 - 14 h 24 min

    Bonjour Chris,
    Il est évident que le personal branding s’appuie sur les pré-requis dont vous parlez. Il n’est pas le projet professionnel, mais le relais de ce projet.
    Merci pour votre commentaire!

Retour en haut de page

Les incontournables