En savoir plus sur Talentéo
18JAN 13

Recrutement et réseaux sociaux en 2013, le point de Stéphane Rivière

Les recruteurs ont eu affaire à des milliers d’interprétations au sujet des pratiques innovantes. Stéphane Rivière, directeur de Talentéo, revient sur l’évolution des pratiques de recrutement, et sur les enjeux qui seront capitaux pour l’année 2013.

Les fondements du process de recrutement restent les mêmes. Ce sont les outils qui évoluent, et plus globalement les médias

Nous pouvons lire tout et son contraire sur l’utilisation des réseaux sociaux et surtout sur leur efficacité dans le recrutement en 2013.

Cela me rappelle la première révolution du web et l’avènement des job board et autres automates. Ces derniers permettaient enfin d’automatiser une partie de la présélection de CV, et la diffusion d’offres. Finis, lettre de motivation et CV papier. Le stress de l’offre d’emploi ratée, parce que publiée sur le supplément emploi d’un journal régional…

A l’époque, les commentaires étaient à peu près identiques.  »C’est déshumanisant, nous allons perdre l’essentiel de la relation avec les candidats…bla bla. ». Tout ceci n’était que peur face à une vrai révolution : une partie du process de recrutement, jusque-là obscure, devenait visible et gérable par une machine. Elle se dématérialisait, et les nouveaux médias offraient une visibilité plus importante à n’importe quel besoin de compétences.

Les médias sociaux numériques sont entrés dans nos vies…

Aujourd’hui, il en va de même de l’utilisation de son réseau professionnel. Les outils numériques permettent de visualiser la réalité de son réseau. Ou de son absence de réseau! Le fameux : « je n’ai pas de réseau » devient visible, et la notoriété (ou l’absence de notoriété) devient palpable de la même manière pour une entreprise.

L’appréhension est la même pour les candidats et les recruteurs.  »Je ne vais pas aller sur les réseaux sociaux numériques professionnels si je n’ai pas de réseau professionnel ». C’est la première barrière. La deuxième, c’est l’appréhension de la technologie, pour toute une partie de la population active. Un public qui ne se reconnait pas dans cette approche collaborative. Même si, en même temps, beaucoup d’entre eux diffusent leurs photos de vacances sur Facebook!

Car oui, aujourd’hui, les réseaux sociaux sont entrés dans nos vies :

  • Les réseaux sociaux sont devenus la première occupation sur le net,
  • Il y a 1 milliard d’utilisateurs Facebook dans le monde,
  • Chaque seconde, 2 personnes s’inscrivent sur LinkedIn,
  • 77% des français utilisent chaque jour 2 réseaux sociaux,
  • 90% des personnes font confiance aux recommandations de leurs amis sur les réseaux sociaux alors que seulement 14% font confiance à la publicité télévisuelle.

Les fondements du process de recrutement restent les mêmes. Ce sont les outils qui évoluent, et plus globalement les médias. Médias qu’il faut utiliser aujourd’hui dans le recrutement, mais dans tout acte d’entrée en relation, avec une entreprise, ou une personne qui vous séduit.

… et dans le recrutement.

De tous temps, le réseau a servi à trouver un job. Aujourd’hui, il devient naturel et pratique de gérer son réseau grâce à ces réseaux sociaux professionnels numériques. Bien sûr, très souvent quand la situation l’exige. C’est-à-dire dans une recherche d’emploi!

Pour moi, le mouvement est irréversible. Le web s’est imposé comme le média numéro un pour le recrutement. Pour la communication, le sourcing, et l’entrée en relation. Or, il devient social, collaboratif. Plus personne ne réserverait une chambre d’hôtel sans lire d’abord les commentaires à son sujet. Pour le candidat et les recruteurs, il en va de même!

Les entreprises y sont présentes, qu’elles organisent leur visibilité ou non :

  • Les 100 plus grandes entreprises sont mentionnées 350.000 fois par jour, dont 60.000 fois sur Twitter,
  • 82% d’entre elles sont sur Twitter,
  • 74% sur Facebook,
  • 79% sur Youtube,
  • 25% sur Pinterest,
  • 93% mettent leur contenu à jour hebdomadairement.

Se passer des informations disponibles, qu’on soit entreprise, candidat, ou recruteur, revient à se couper d’un vecteur immense d’échanges, de contacts et de visibilité.

Alors, vous hésitez toujours à explorer les possibilités des réseaux sociaux professionnels?

Sources :

  • « Les entreprises et Internet », résultats de la consultation nationale par l’ADEN
  • « Trouver un emploi via les réseaux sociaux : mythe ou réalité? », étude Addeco
  • « 26 social media marketing trends for 2013″, par Dreamgrow

Vous aimerez lire :

 

Mots clés: ,

Poster un commentaire

Retour en haut de page

Les incontournables