76

La Journée mondiale de lutte contre le cancer est une journée consacrée à la prévention, la détection et le traitement de cette maladie. Chaque année, le 4 février symbolise l’initiative internationale de rassemblement menée par l’Union Internationale Contre le Cancer (UICC).

Une devise : Je suis et je vais

Créée en 2000, la Journée mondiale contre le cancer est devenue un mouvement  pour unir les individus dans le monde entier afin d’affronter l’un des plus grands défis de santé publique. Organisée par l’Union internationale contre le cancer (UICC), elle vise à mobiliser une action urgente des gouvernements et de la communauté mondiale de lutte contre le cancer. L’objectif ? Eliminer les écarts en matière de sensibilisation aux risques de cancer entre les différentes classes socioéconomiques.

Chaque année, des centaines d’activités et d’évènements ont lieu à travers le monde, rassemblant les communautés, les organisations et les individus, dans les écoles, les entreprises, les hôpitaux, les centres commerciaux …ainsi que sur Internet ! Le thème de la Journée mondiale contre le cancer 2020 est : « Je suis et je vais ».

Le cancer, c’est quoi ?

Le cancer est dû à une prolifération cellulaire, appelée tumeuranormalement importante au sein d’un tissu de l’organisme. Ces cellules cancéreuses peuvent se propager, atteindre d’autres organes pour former de nouvelles tumeurs, ou circuler librement. Le cancer détruit petit à petit ce qui est autour de lui, mettant en danger la vie de la personne. Il existe plusieurs moyens de traiter un cancer, laissant parfois des séquelles pouvant handicaper.

Quelques chiffres

  •  le taux de cancers augmente : 382 000 (204 600 hommes, 177 400 femmes).
  • les décès liés à cette maladie baissent : 157 400 (le dépistage précoce et les traitements permettent d’expliquer cette baisse).

L’enquête nationale VICAN5 révèle que 12 % des salariés estiment avoir été rejetés ou discriminés par leurs collègues de travail, à cause de leur maladie. La dégradation de la situation professionnelle des personnes ayant eu un cancer est manifeste :

  • chute du taux d’emploi à 75,9 % (vs 87,3 %),
  • chute du taux de chômage de 9,5 % (vs 7,3 %).

Cancer@Work : une aide précieuse !

Anne-Sophie Tuszynski a fondé cette association, après un cancer du sein. Son but : aider les malades et les entreprises dans la gestion de cette situation. Le club d’entreprises Cancer@Work compte 40 adhérentes désireuses de faire évoluer les pratiques dans ce domaine, et plus d’1 million de personnes sensibilisées : « l’objectif est de replacer l’Humain au cœur du processus ». Depuis 2016, Allo Alex – ligne téléphonique gratuite – conseille employeurs et malades et propose des solutions pratiques pour parvenir à un bon accompagnement, pour le cancer et toutes les maladies chroniques.

Elle a édité le guide « Cancer et Travail ». Le 31 janvier 2019, l’association a lancé le 1er label mesurant « le progrès social généré par l’inclusion des personnes malades au travail ». « The Unstoppable Résumé », outil digital développé par l’association, génère des textes comblant les absences et mettant en évidence les qualités développées pendant la maladie (esprit d’équipe, gestion du stress, force, patience …). Le CV devient alors « imparable ». Les candidats peuvent se situer par rapport à leur projet professionnel et retrouver de la confiance en soi lors des job datings de Cancer@Work.

L’art pour dédramatiser le cancer

Sensibiliser au handicap en l’abordant de manière décalée est l’une des raisons d’être de talenteo.fr. Nous vous avions déjà présenté cette jeune femme talentueuse à l’occasion de notre Festival de BD ! Lili Sohn, illustratrice, parle de son cancer du sein à travers des photos originales, des dessins et surtout son vécu. Grâce à son humour, elle aborde le sujet de façon originale et décomplexée. L’objectif ? Dédramatiser le sujet. 

« En février 2014, à 29 ans, on m’annonce que j’ai un cancer du sein. Quelques jours plus tard, j’ouvre le blog BD : Tchao Günther. J’y raconte mon expérience, mes interactions avec le milieu médical et mes découvertes sur cette maladie. J’en profite pour informer mes proches mais surtout j’extériorise mes émotions car dessiner me permet de dédramatiser mon quotidien. Comme je n’ai pas pu choisir d’avoir le cancer, je veux au moins choisir comment le vivre : en couleurs et avec humour. Le blog est adapté en BD et édité en 3 tomes. »

droi_oubli_01_v5

Lorsque Caroline Le Flour, alias La Chauve SouriT, dédramatise le sujet du cancer avec humour, nous ne pouvons qu’applaudir ! Caroline raconte avec authenticité et désinvolture son combat. Elle a choisi de faire de cette épreuve une pièce de théâtre et aujourd’hui un livre !

[Découverte] La Chauve SouriT

🎬 Découvrez, La Chauve SouriT, un spectacle décalé et décapant avec Caroline Le Flour. Entre autodérision et énergie, Caroline dédramatise le sujet du cancer avec humour !🎟 Retrouvez toutes les prochaines dates sur son site internet : https://www.lachauvesourit.com/

Publiée par Talentéo sur Jeudi 18 juillet 2019

 

Vous menez une initiative pour sensibiliser sur le sujet du cancer ? Rendez-vous sur nos plateformes sociales et mentionnez @talenteo pour rendre vos projets visibles !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live