En savoir plus sur Talentéo
22AVR 15

J'en crois pas mes yeux en tandem: les contributeurs du projet témoignent!

Comme vous le savez nous soutenons l’initiative « J’en crois pas mes yeux en tandem ». Si la raison de notre soutien n’a plus de secret, nous laissons aujourd’hui la parole aux différents contributeurs de ce projet. Focus sur une initiative changeant le regard porté sur le handicap!

Handicap : J'en Crois Pas Mes Yeux en Tandem

Il y a quelques mois, Jérôme Adam et Guillaume Buffet, producteurs de la série « J’en crois pas mes yeux » ont décidé de se lancer un défi: gravir le Mont Ventoux. Jérôme étant non-voyant, il lui est impossible d’utiliser un vélo traditionnel. De son côté Guillaume ne trouvait pas la motivation de le faire seul. La décision était prise, ils allaient utiliser un tandem.

Face à l’engouement de leurs proches mais aussi des personnes qui les suivent, le projet a dû être redimensionné: un film sur cette aventure sera tourné. Pour trouver le financement ils ont soumis le projet sur la plateforme de Crowdfunding Kiss Kiss Bank Bank: le succès a aussi été au rendez-vous. Des contributeurs ont immédiatement adhéré au projet. Nous sommes allés à la rencontre de ces derniers pour qu’ils s’expriment sur l’initiative.

Albane Rouvière

Pourquoi soutenez-vous ce projet  et que pensez-vous de cette initiative?

Albane ROUVIERE articleJ’ai croisé la route de Jérôme Adam il y a une dizaine d’années et ce fut une belle rencontre. Je n’ai jamais vu en lui une personne aveugle, encore moins handicapée … Juste une belle personne! Ma spontanéité m’a fait dire à Jérôme des choses comme « Ah oui, ta cuisine rouge vif, c’est sympa, mais tu n’as pas peur de t’en lasser? », comme j’aurais pu le dire à n’importe qui!

 

 

J’ai tout de suite été impressionnée par la ténacité de Jérôme et son énergie à vouloir faire changer le regard des gens sur le handicap. Et quand « J’en crois pas mes yeux » est sorti, j’ai adhéré et adoré! Quoi de mieux que l’humour pour rapprocher.

Quand Jérôme m’a parlé de son projet avec Guillaume Buffet, le Mont Ventoux en tandem, j’ai trouvé l’initiative géniale! Pas tant pour l’exploit sportif – et pourtant, c’en est un! – , que pour la force que ce tandem représente.

Chacun s’enrichit de l’autre, de ses compétences, de ses différences. Avec ou sans handicap. C’est ce message fort que Jérôme et Guillaume vont nous transmettre au cours de cette ascension, et cela a tellement de sens pour moi, que je ne pouvais pas ne pas les soutenir.

If you want to go fast, go alone

If you want to go far, go together   (African Proverb)
Qu’évoque le handicap pour vous?

Le handicap me touche profondément. Il évoque pour moi plusieurs choses, positives, mais douloureuses aussi: la différence, et une richesse inouïe. C’est ce que m’a apporté ma sœur, Elodie, qui n’avait pas choisi de naître handicapée!

La difficulté et le courage dont elle a du faire preuve en permanence, chaque jour, pour avancer et s’insérer dans notre société qui va toujours plus vite et manque cruellement de patience et de tolérance.

La maladresse face au handicap, mais aussi souvent malheureusement la méchanceté – et le mot est doux! – de certains. L’immense générosité et la bienveillance de beaucoup d’autres, heureusement, merci à eux.

Alors, oui, heureusement qu’il y a des initiatives comme celles de Jérôme et de Guillaume. Elles interpellent, interrogent, bousculent et nous font avancer.

Jérôme, Guillaume, nous serons tous avec vous, du premier au dernier coup de pédale. Et si vous terminez à pied, qu’importe! Vous aurez réussi et la vue est magnifique là-haut!

Chantal Gerard

Pourquoi soutenez-vous ce projet et que pensez-vous de cette initiative ?CG article

Depuis plus de 12 ans, nous accompagnons au quotidien nos clients à franchir les obstacles que représentent les idées reçues sur le handicap et plus généralement la différence. Nous traversons une période où le repli sur soi est un risque sociétal.

Nous aimons cette initiative car c’est la rencontre de deux hommes, une histoire simple, un défi qui fédère de bonnes énergies et qui dit « Quand on veut, on peut »

Avec JCPMY, nous partageons aussi des valeurs humanistes, le sens de l’humour et la volonté de faire bouger les lignes.

Qu’évoque le handicap pour vous ?

Le handicap, c’est l’opportunité de se poser des questions sur le vivre ensemble. J’ai toujours considéré l’autre avec l’œil curieux de l’explorateur, l’autre est une terre inconnue, à découvrir, à comprendre car parfois dans la même langue, on ne se comprend pas. C’est donc une richesse que de pouvoir rencontrer autant de talents et autant de vie. Les personnes ayant vécu la perte d’une fonction, d’un membre ou ayant croisé la mort, ont envie – « En vie » – et sont conscients de cette richesse.

C’est donc tout naturellement qu’Alinéa Conseil est partenaire du dernier kilomètre! Nous nous retrouverons donc tous en juin, nous essaierons d’être nombreuses à accompagner Jérôme dans son dernier kilomètre et à l’arrivée. Nous nous féliciterons d’être allés si haut tous ensemble.

Sibylle de Villeneuve

Pourquoi soutenez-vous ce projet et que pensez-vous de cette initiative?Sibylle de Villeneuve article

Je soutiens ce projet car il incarne le dépassement de soi, l’esprit d’équipe et le pouvoir de croire en ses rêves.

Mais surtout, le handicap de Jérôme passe bien après le challenge entre les deux amis. Il n’inspire que de la fraîcheur et du courage et surtout pas de misérabilisme. Et d’ailleurs, Guillaume considère, je pense, relever un défi sportif avec un bon pote plutôt qu’avec un « handicapé ». C’est une histoire d’hommes.

Qu’évoque le handicap pour vous?

On ne réalise pas la chance que l’on a lorsqu’on ne connaît pas le handicap. Il faut aux personnes en situation de handicap beaucoup plus de force, de courage et d’abnégation. Cela n’en fait pas pour autant des sous hommes ou sous femmes. Il serait grand temps que notre regard change.

Jean-Yves Delattre

Pourquoi soutenez-vous ce projet et que pensez-vous de cette initiative?

Jean-Yves Delattre articleJe soutiens inconditionnellement Jérôme et toute sa petite famille depuis de nombreuses années. J’admire son parcours, sa volonté, sa joie de vivre. Il est l’exemple qu’on construit son propre bonheur avec ce que nous donne la vie. L’initiative est excellente. Toujours plus haut mais attention, pas tout seul, en équipe! Ce symbole me plait beaucoup.

 

Qu’évoque le handicap pour vous ?

Par mon métier, je le côtoie quotidiennement depuis des décennies. De même « qu’un chef est fait pour cheffer » comme disait J.Chirac, un soignant est fait pour soulager. C’est la question que je me pose devant un handicap, sans autre état d’âme. Après, ce sont deux êtres humains qui se rencontrent… ou pas.

Romain Biard

Pourquoi soutenez-vous ce projet et que pensez-vous de cette initiative?

Romain Briard ArticleCe projet est porté par deux amis, il était donc naturel pour moi de les accompagner dans cette aventure. Mais au-delà de la proximité que j’ai avec Guillaume et Jérôme, je trouve la démarche belle et porteuse de sens. Dans une société où l’égoïsme et l’individualisme ont tendance à se développer, un projet de ce type a le mérite de montrer qu’à plusieurs on peut accomplir de grandes choses, et que l’on s’enrichit plus de ce que nous apporte l’autre que du fait d’atteindre des objectifs personnels.

 

Guillaume et Jérôme font depuis de nombreuses années beaucoup de choses ensemble. Aujourd’hui c’est du vélo, mais je les ai aussi vu faire du ski ensemble, et il est frappant de voir à quel point ils ont appris à se connaître et la manière dont cela leur permet de monter tout type de projets. Ce sont tout deux des chefs d’entreprise talentueux, et lorsqu’ils ont eu l’idée de créer la web-série « J’en crois pas mes yeux », ils ont naturellement rencontré le succès car ils ont su se nourrir des forces et faiblesses de chacun. En soutenant ce projet, ce sont ces valeurs que j’avais envie de défendre.

Qu’évoque le handicap pour vous?

Le handicap en tant que tel ne m’évoque pas grand-chose, c’est un concept trop large pour avoir une idée arrêtée et définitive dessus.

Par contre, je suis bourré d’admiration devant les capacités d’adaptation développées par les personnes en situation de handicap. Voir Jérôme se déplacer dans le métro aussi facilement que vous et moi est tout simplement bluffant.

Et je pense que d’une manière générale nous sommes encore trop hésitants à intégrer et à nous mélanger à des personnes qui ne nous ressemblent pas en tous points. C’est valable sur le handicap, mais aussi sur beaucoup de sujets, les discriminations sont d’ordres très variés. Le travail que font Guillaume et Jérôme avec J’en crois pas mes yeux et avec des projets comme celui-ci me semble à ce titre essentiel pour que l’on fasse petit à petit tomber nos a priori.

lire également:

Vous aussi laissez un message de soutien aux deux sportifs de « J’en crois pas mes yeux » dans les commentaires! Vous souhaitez rencontrer Jérôme Adam? Rendez-vous le 30 avril au café emploi de Sport2Job!

 

© 2015 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables