En savoir plus sur Talentéo
23AOU 16

Les réseaux sociaux sont-ils au cœur de la relation humaine?

Talentéo présente le troisième livre Blanc d’Alban Jarry: « Regards sur Twitter de la Banque Finance Assurance ». Il rassemble pour nous 50 portraits d’utilisateurs et 62 regards sur Twitter. Focus sur un projet plaçant les réseaux-sociaux au cœur des relations humaines!

En cette période estivale nous vous proposons, chaque mardi, de redécouvrir un conseil pour l’emploi. Article original publié le 11 décembre 2015.

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre parcours?

Alban Jarrry verticalDe formation universitaire (MASS puis MIAGE), j’ai fait le MGA D’HEC il y a 2 ans. Ma carrière a commencé en 1995 dans les activités de produits structurés de La Compagnie Financière Edmond de Rothschild Banque. En 2013, j’ai quitté cette entreprise cadre d’un plan social) alors que j’étais Directeur Adjoint des Opérations en charge des directions des systèmes d’informations.

C’est grâce à la direction du reporting clientèle et, la mise en place des groupes de travail entre Assureurs et Sociétés de Gestion que j’ai pu changer de secteur pour basculer en assurance.

Depuis 2013, j’ai rejoint une mutuelle où je suis Directeur Solvabilité 2, de l’ORSA et des Risques Stratégiques. Pendant les 17 ans passés dans le groupe Edmond de Rothschild, j’ai observé les méthodes de communication d’une marque de luxe dont je me suis ensuite inspiré. Nous n’avons cessé de participer à des projets innovants dans le monde financier et le numérique. A la fin des années 90, nous avions même mis en place un système de présentation en 3D temps réel!

Dans le monde de la finance, le résultat fut incroyable. En 17 ans, j’ai pu participer et diriger beaucoup de projets autour du numérique et de la communication bancaire et financière. Tout cela en parallèle des projets plus « classiques » d’une activité financière.

Aujourd’hui, j’exerce un métier transverse qui m’a permis de découvrir depuis 2 ans le monde de l’assurance qui est fondamentalement différent de celui de la finance.

En parallèle, depuis 3 ans, j’ai découvert les réseaux sociaux et publié de nombreux articles sur leur utilisation professionnelle (notamment pour Les Echos et l’Argus de l’Assurance).

Vous proposez un livre blanc «Regards sur Twitter de la banque finance assurance», pouvez-vous nous en dire plus?

Entre mai et juillet 2014, j’avais publié 50 portraits d’utilisateurs de Twitter sur mon blog en 50 jours. Un premier livre blanc («Twitter conté par 50 personnalités de la banque finance assurance») est né de ces publications. En complément, j’avais demandé à une vingtaine de professionnels de la communication et du digital de me donner également leur point de vue sur l’utilisation professionnelle de ce réseau.

Un an plus tard, j’ai publié 50 nouveaux portraits sur mon blog et ai demandé aux participant du premier livre blanc leur vision de l’évolution de leur utilisation de Twitter depuis un an. Ce nouvel ouvrage est donc découpé en 2 grandes parties: 62 regards sur Twitter puis 50 portraits d’utilisateurs.

C’est une aventure fantastique qui m’a permis d’entrer en relation avec de nombreux utilisateurs qui viennent du secteur de la banque finance assurance. Dans ces livres blancs, j’ai souhaité rassembler des visions très larges. J’essaye, volontairement, de trouver des profils variés: des dirigeants, des journalistes, des experts de la communication, des experts qui à la base comme moi ne sont pas des communicants, des plus jeunes, des personnes en fin de carrière,… La diversité des regards est impressionnante et j’espère que ce livre le reflète.

Ce projet reflète l’aléatoire de la mise en relation sur les réseaux sociaux. L’improbable qui génère une connexion très forte est l’une des grandes réussites de ces réseaux sociaux qui remettent l’humain au cœur du numérique. Pendant longtemps les ordinateurs ont coupé la relation humaine, les réseaux sociaux lui redonnent une importance primordiale.

Alors que les réseaux sociaux sont plutôt le royaume de l’instantanéité et de la relation virtuelle, ils peuvent aussi générer des relations réelles et durables. C’est assez incroyable que 62 personnes participent de nouveau à la préface. Je remercie tous les participants qui ont pris du temps pour écrire ces textes passionnants.

Pourquoi avoir choisi le réseau social Twitter pour cette étude? Quels sont les particularités de ce canal?

Regards sur twitterProfessionnellement, il y a 2 réseaux sociaux qui sortent du lot : Twitter et Linkedin. J’ai donc alterné dans les 3 livres blancs l’étude de ces réseaux.

Je trouve que le réseau Twitter est plus ouvert. Il est plus facilement possible de voir qui y est actif. C’est ainsi que, dans ces livres blancs sur ce réseau, j’ai pu facilement choisir les personnes dont je voulais avoir l’avis.

Ces ouvrages ont aussi un objectif pédagogique pour montrer les multiples facettes d’utilisation. D’ailleurs ils peuvent être facilement lus par des personnes qui ne travaillent pas dans la banque finance assurance. Ils n’abordent finalement quasiment jamais ces métiers mais uniquement l’utilisation professionnelle des réseaux sociaux.

Depuis 3 ans que j’observe l’utilisation de Twitter: ce qui me marque c’est la forte croissance du nombre de personnes qui y sont plus en plus actives et l’accroissement permanent de la taille des comptes.

La force de Twitter est de permettre à tout professionnel, quel que soit son secteur et son métier, de trouver les dernières informations qui peuvent l’intéresser: tout y est référencé. Jamais autant d’informations professionnelles n’ont été aussi facilement mises à disposition. C’est extraordinaire.

Quelle est, selon vous, l’importance que prennent les réseaux-sociaux dans le monde du travail et plus largement dans le quotidien?

J’utilise les réseaux sociaux pour plusieurs choses. Comme gestionnaire de mon CRM avec Linkedin, comme source d’information avec Twitter. Mais ce sont surtout des outils offrant une possibilité de se connecter avec des interlocuteurs très variés et de tout niveau. Ils permettent de se bâtir un réseau physique absolument prodigieux, il faudrait des dizaines d’années dans la vraie vie pour parvenir à un équivalent.

Auparavant, j’étais présent avec des responsabilités dans des associations professionnelles. Les réseaux sociaux m’ont permis d’élargir de façon phénoménale mon réseau physique et d’accéder à des nouvelles responsabilités.

Les médias sociaux servent aussi à envoyer des informations et à rendre plus visibles des publications. Par exemple, Twitter représente plus de 50% du trafic de mon blog.

Depuis 3 ans, j’ai progressivement mis en place les fondations d’une communication moderne sur les réseaux sociaux. Je pense que très rapidement ils seront aussi indispensables qu’Outlook, Word ou Excel dans le milieu professionnel. Il faut s’y préparer et apprendre à les utiliser le plus vite possible.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs?

Lorsque l’on recherche un emploi, comme cela m’est arrivé, ce qui est le plus important c’est de bâtir une stratégie de retour à l’emploi. Il faut utiliser tous les moyens possibles pour mettre en valeur ses compétences et sortir de l’isolement de cette situation.

Les réseaux sociaux sont une formidable opportunité de pouvoir bâtir des stratégies de recherches innovantes qui mettent en avant les compétences d’une personne.

Sur les réseaux sociaux, il y a aussi beaucoup d’utilisateurs empathiques et altruistes. Il ne faut pas hésiter à entrer en contact avec elles ou à utiliser des initiatives comme le collectif i4Emploi que nous avons mis en place depuis fin septembre.

400 personnes, qui ont plus de 600 000 followers, affichent ce hashtag dans leurs biographies Twitter. L’objectif est d’aider des personnes à mieux diffuser leurs demandes de recherches d’emplois.

Pour conclure, je pense que les réseaux sociaux ne remplacent pas les modes de recherches traditionnels. Ils peuvent aider à être dans une dynamique positive et il ne faut pas hésiter à les utiliser pour cela.

Vous utilisez les réseaux sociaux de manière professionnelle? Vous souhaitez témoigner? Rendez-vous dans la rubrique commentaire!

© 2016 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables