242

Nous vous le prouvons chaque jour, la situation de handicap n’empêche pas le talent et le positivisme! Cela se confirme encore aujourd’hui avec cette sélection 2019 de 5 auteurs qui brisent les préjugés avec leur plume et la justesse de leurs mots! Bonne lecture!

 

 

De l’autre côté du mur – Yaël Hassan

Louise est une jeune fille de quatorze ans qui s’est retrouvée en fauteuil roulant suite à un accident de cheval un an auparavant. En entendant une voix dans le jardin voisin, elle décide d’explorer pour la première fois le sien et y découvre une porte cachée dans laquelle elle se faufile. Elle fera la connaissance de Mr. Charles, un vieil historien attachant qui bouleversera complètement sa nouvelle vie.

« Il n’y a que toi et toi seule qui puisses t’aider à t’en sortir. Car personne ne peut ressentir ce que tu ressens, personne ne peut partager ta douleur. Ta famille éprouve bien sûr de la douleur, mais elle est différente de la tienne. On est toujours seul dans cette douleur là. Mais on peut s’en sortir aussi. »

Un roman léger mais avec une très jolie plume.

L’empereur c’est moi – Hugo Horiot

« L’empereur c’est moi » est l’autobiographie du comédien Hugo Horiot, autiste asperger. Hugo nous raconte dans ce livre son enfance et son adolescence à partir de l’âge de 4 ans. Il a parlé très tard, vers l’âge de 7 ans, était fasciné par tout ce qui tourne… mais il n’avait qu’une envie : retourner dans le ventre de sa mère. A l’origine, il s’appelait Julien, mais, se disant que Julien était son ennemi, il a demandé à sa mère de changer son prénom, elle a opté pour Hugo. C’est à partir de ce moment là qu’il a commencé à parler.

« Le monde n’aime pas les rêveurs. Si je continue à rêver, on va me jeter à la poubelle. Mais sans mes rêves, je suis mort. Je dois m’entraîner à me battre. »

Une autobiographie authentique, tendre et combative.

Simple – Marie-Aude Murail

Ce récit nous fait découvrir Kléber, un adolescent en terminale et son frère Simple (alias Barnabé), âgé de 22 ans et déficient mental. La mère des deux garçons est décédée et le père s’est, dans un premier temps, « débarrassé » de Simple en le plaçant dans une institution lorsqu’il s’est remarié. Kléber ne l’accepte pas et, grâce à l’argent hérité de sa mère, il cherche un appartement dans lequel il pourrait vivre avec son « grand » frère. Mais s’occuper de Simple, ce n’est pas… simple

« C’est le plus beau jour de ma vie, déclara-t-il quand Kléber lui eut retrouvé le deuxième ski Playmobil sous un meuble.
Si, à ce moment-là, on avait proposé à Kléber d’échanger son frère contre quelqu’un de normal, il aurait refusé. »

Une histoire émouvante et remplie d’humour car Simple dit les choses « simplement » et telles qu’il les pense, sans prendre de gants…

Le voyant – Jérôme Garcin

Jérôme Garcin raconte l’histoire méconnue de Jacques Lusseyran. Devenu aveugle à la suite d’un accident à l’âge de 8 ans, après de brillantes études, il crée son propre réseau de résistance. Dénoncé, il sera déporté à Buchenwald où il parviendra à survivre malgré sa situation de handicap…

Extrait d’une lettre à ses parents :
 » Je le répète, il n’y a rien d’autre. Les jours où j’ai écrit, je suis. Il peut m’arriver tout ce qu’on voudra. J’aime le monde et tout ce qu’il contient. Si je n’écris pas, je suis un infirme. « 

Un ouvrage à glisser entre toutes les mains!

Robinson – Laurent Demoulin

Robinson vit de passionnantes aventures sur son île absente de langage. Son père, l’auteur, professeur de lettres, lui « donne la parole » dans cet émouvant ouvrage. A la piscine, au supermarché, ou encore au parc, nous assistons au quotidien plein d’amour et de bienveillance de Robinson et son père

« Peut-être suis-je dans l’illusion. Peut-être ses yeux se perdent-ils dans le vide et non dans les miens. Mais je me sens traversé par son regard, transpercé, transporté par lui en mon vrai lieu, dans un contact primordial, dépersonnalisant, dés-égotisant, mythique, céleste et désarmant. »

Un roman juste que nous vous recommandons!

Et vous, quelles sont vos lectures du vendredi? Dites-le nous sur Twitter avec le hashtag #VendrediLecture et en mentionnant @Talenteo. Nous nous ferons une joie d’en parler dans un prochain article.

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00