299

Nous continuons notre série « à la découverte des handisports ». Cette fois-ci Déborah, dEn Route pour Tokyo nous présente l’aviron. Focus sur un sport d’endurance accessible à de nombreux handicaps!

L’aviron Handisport fait partie de la famille des sports nautiques, devenu discipline paralympique en 2008 à l’occasion des Jeux de Pékin.

La Pratique

C’est un sport de vitesse et de glisse dans de longs bateaux effilés en fibre de carbone, en bois ou en matériaux composites. Le rameur est assis au-dessus du niveau de l’eau sur un siège roulant appelé « une coulisse ». Il tourne le dos au sens d’avancement du bateau. Les avirons (les « rames ») servent à propulser l’embarcation.

L’activité est intégralement organisée par la Fédération Française des Sociétés d’Aviron (FFSA) en étroite collaboration avec la Fédération Française Handisport.

L’aviron se pratique aussi bien sur la mer que sur la rivière que ce soit pour une compétition ou par loisir. Sport de plein air et discipline complète par excellence, l’aviron exige une parfaite coordination et une maîtrise de soi. L’endurance musculaire et l’esprit d’équipe sont également indispensables à la bonne pratique de ce sport.

Qui sont les pratiquants?

La fédération définit des catégories pour les athlètes paraplégiques, poliomyélitiques, amputés, malvoyants et non-voyants, infirmes moteurs cérébraux (IMC) ainsi que pour les handicapés mentaux.
A noter que pour les épreuves mixtes à quatre, le barreur peut être valide. Ainsi, les athlètes aveugles ou malvoyants qui ont besoin d’un barreur voyant, prennent nécessairement part aux épreuves à quatre.

Les compétitions

  • Sur le plan national:  Animations régionales, Compétitions régionales, Épreuves en salle, Journée nationale et Critérium national, Épreuves de sélection.
  • Sur le plan international: Régates internationales, Championnats du monde annuels sauf les années paralympiques, Jeux paralympiques.

Le matériel nécessaire

La pratique de l’aviron par des personnes en situation de handicap peut s’effectuer dans tous types d’embarcations. Cela peut être soit des yoles, yolettes, outriggers, canoës ou bateaux “découverte”.

A l’inverse, les compétitions FISA (Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron) ne se disputent que dans des embarcations bien spécifiques et réglementées. Il s’agit de skiff  en monoplace, double-scull en biplace ou quadriplace avec barreur.

Les champions tricolores

Nathalie Benoît a remporté l’argent en skiff aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012, elle est également Championne de France sur la même embarcation en 2010, 2011 et 2012. Enfin, elle est médaille d’argent pour les Championnats du Monde en 2009 et 2011 et médaille d’or en 2010.

Perle Bouge participe aux épreuves d’aviron en catégorie tronc et bras. Elle remporte sa première médaille paralympique aux Jeux d’été de 2012 à Londres avec une deuxième place en deux de couple mixte avec

Stéphane Tardieu. Il sont remontés ensemble sur le podium pour une médaille de bronze à l’occasion des Jeux Paralympiques de Rio.

Que pensez-vous de ce handisport? Vous souhaitez en découvrir un en particulier?

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00