271

Personal branding – Nous vous avions déjà présenté la démarche de l’audit numérique dans le cadre d’une recherche d’emploi. Aujourd’hui, voici BrandYourself, un outil efficace et gratuit pour bien démarrer.

Talentéo, c’est la rencontre entre le recrutement, l’expertise du 2.0, et le handicap. Aujourd’hui, nous vous proposons un article « Nous avons testé pour vous ». Lors de nos nombreuses interventions auprès des candidats ou des professionnels en veille sur le thème de la recherche d’emploi via les réseaux sociaux, nous en sommes venus à présenter systématiquement cet outil : BrandYourself.

Pourquoi utiliser BrandYourself

A la base, nous l’utilisions tous personnellement, sans penser à en parler. Cet outil est pourtant un excellent outil de base pour gérer sa réputation sur Internet, parce qu’il vous permet de vous centrer sur les résultats Google obtenus lorsqu’on saisit votre nom, mais aussi de vous donner des astuces pour les contrôler.

Il a aussi le mérite de se baser sur la seule façon de contrôler véritablement ses résultats : non pas seulement supprimer ce qu’on ne souhaite pas voir apparaître, ce qui n’est pas toujours possible, mais surtout faire remonter les informations que l’on veut voir apparaître. Brandyourself est donc très pédagogique pour apprendre les principes d’une bonne présence numérique, ou personal branding.

Comment améliorer son eréputation ?

Une fois l’inscription faite, vous avez à évaluer vos premiers résultats : sont-ils positifs, négatifs, vous concernent-ils vraiment ?
Barre de représentation des résultats Google classés selon : Positif, négatif, pas moi.
Votre barre de score reflète donc le contrôle que vous avez sur les résultats Google qui apparaissent sous votre nom.

Ensuite, concrètement, vous aurez accès à une foule d’astuces pour « booster » un lien que vous avez classé positif.
@RH_cvincelet sur Twitter

Les liens négatifs, quant à eux, ne sont pas modifiables via l’outil. Mais cela peut vous aider à aller supprimer un compte manuellement. Si cela reste difficile d’effacer toute trace de présence dans certains cas, ce n’est pas toujours une torture.

Très pratique, le site vous donne un score, à améliorer. N’oubliez pas que le personal branding dépend davantage des actions positives que vous menez que des liens que vous essayez d’enterrer.

Et souvenez-vous : la plupart des clics se font sur les 4 premiers résultats, 75 % des internautes n’allant pas au-delà de la dernière page. Cela vous laisse de la marge, n’est-ce pas ?

Et vous, vous trouvez quoi quand vous Googlez votre nom ?

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live