357

Lors de la conférence Talentéo du 30 janvier « Recruter vos collaborateurs en situation de handicap : innovation et efficacité 2.0 au service des RH », Laurent Pernelle a pu nous éclairer sur l’importance de la Marque Employeur online. Retour sur ses dires. 

Photo de Laurent Pernelle
Laurent Pernelle est Responsable Marque Employeur pour Allianz en France. Au sein du groupe, il a auparavant été responsable de la Communication Interne d’Allianz Banque. Aujourd’hui, il développe la dimension employeur d’Allianz, notamment grâce aux réseaux sociaux et à des interventions lors d’événements.

Les réseaux sociaux professionnels, lorsque l’outil fait évoluer les comportements

Depuis 15 ans, le digital bouscule les codes, et c’est d’autant plus vrai aujourd’hui. Ce qui change en ce moment, c’est le comportement des internautes et des candidats, et ce sont les enjeux de demain pour le recrutement.

Selon une étude faite par l’institut Harris Interactive, « 25 % des personnes actives interrogées utilisent les réseaux sociaux professionnels. 62 % de ces personnes-là sont en recherche d’emploi ou en veille. » Selon l’enquête, « 74 % des recruteurs estiment que les réseaux sociaux facilitent le recrutement mais seuls 8 % les utilisent. » Pourtant, l’utilisation des réseaux sociaux pourrait être un outil efficace pour le recrutement. Comme le comportement des candidats change, les recruteurs doivent s’adapter et pour cela il faut impérativement les accompagner afin qu’ils vivent le mieux possible cette transformation du métier.

De bons profils sur les réseaux sociaux professionnels

Les candidats présents sur les réseaux sociaux professionnels ont de bons profils. De plus, ils prennent conscience que c’est important d’avoir un profil attractif et bien détaillé, et cela peut aider à être capté si on est en recherche d’emploi ou en veille.

Les équipes RH qui ne changent pas leur modèle de recrutement risquent de manquer le coche. Aujourd’hui, recruter sur les réseaux sociaux, c’est de plus en plus performant. Preuve en est, même les cabinets de chasse sont très présents sur les réseaux sociaux professionnels.

La marque employeur « online », l’attractivité avant tout

La marque employeur consiste à rendre attractive son entreprise, néanmoins il faut veiller à ce que les propos soient véridiques. Pour cela, les médias sociaux sont un réel atout. Pour exemple, il est facile de créer une page Facebook. Ce qui est important, c’est le contenu et l’interaction que l’on va proposer. Il s’agit de rentrer en contact avec les gens en donnant une vision de ce qu’est la vie au sein de l’entreprise. Cela peut se faire grâce à des photos, des vidéos, des événements etc. Aujourd’hui, une multitude de Réseaux sociaux professionnels, généralistes ou spécialisés, permettent la mise en avant de votre entreprise et il ne faut surtout pas s’en priver.

Les profils et les besoins en recrutement, une offre et une demande qui ont du mal à s’équilibrer

Les enjeux du recrutement sont les mêmes pour une personne en situation de handicap par rapport à une personne valide, la question ne doit pas se poser. Chez Allianz, qu’il s’agisse de commerciaux ou d’alternants, il y a des problématiques de sourcing sur le handicap. Aujourd’hui, on recrute majoritairement des profils Bac+2 et plus et 80 % des personnes en situation de handicap ont plutôt un profil bac. La difficulté est réelle. Des outils et solutions comme le Réseau Talentéo, cela nous ouvre de nouvelles perspectives pour le recrutement. Il ne reste plus qu’à se lancer !

Selon vous, qu’est-ce qu’une bonne Marque Employeur ? 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live