209

Aujourd’hui Talentéo et Amallia vous parlent d’égalité professionnelle. Sujet phare des politiques diversité des entreprises, l’égalité professionnelle a aujourd’hui encore du chemin à parcourir. Retour sur Ega-pro, le site officiel de l’Etat et des partenaires sociaux consacré à cette passionnante thématique.

Le site Ega-pro a été réalisé pour permettre aux PME et aux salariés de comprendre l’égalité professionnelle et surtout pour leur donner des pistes à suivre pour l’appliquer. On y trouve notamment la définition exacte de ce concept : « l’égalité des droits et des chances entre les femmes et les hommes notamment en ce qui concerne l’accès à l’emploi, les conditions de travail, la formation, la qualification, la mobilité, la promotion, l’articulation des temps de vie et la rémunération (égalité salariale) ». Mais le site regroupe aussi des quizz et des vidéo, ainsi que des chiffres sur l’égalité homme-femme au travail : saviez-vous que seuls 17.1 % des dirigeants salariés sont des femmes ?

Deux outils d’aide à la réalisation du rapport de situation comparée (plus et moins de 300 salariés) et un guide pour le rédiger sont mis à disposition. Enfin, pour aller plus loin, le lecteur a à sa disposition toute la biographie du site ainsi qu’un grand nombre de liens vers des institutions. L’égalité professionnelle est inscrite dans le code du travail depuis 1972. Aujourd’hui, pas moins de 9 lois sont consacrées au sujet. Elles mettent en place les grands principes suivants :

 

  • A l’embauche : interdiction de mentionner le sexe dans une offre d’emploi ou de se rattacher au sexe comme critère de recrutement, sauf dans des cas énumérés par la loi, à l’article R.1142-1 du code du travail.
  • L’employeur est tenu de verser une rémunération égale à travail égal. Aucune décision de formation, mutation, promotion, classification, etc. ne peut être fondée sur l’appartenance au sexe féminin ou masculin.
  • Chaque année, un rapport sur l’égalité professionnelle est remis aux représentants du personnel et l’employeur a pour obligation de négocier les objectifs en la matière pour l’année à venir. Lors d’un accord collectif, cette négociation a lieu tous les 3 ans.
  • Depuis 2012, les entreprises qui n’ont pas mis en place un accord ou un plan d’action relatif à l’égalité professionnelle sont soumises à une pénalité financière.

En octobre 2013, la première semaine dédiée à l’égalité professionnelle a été lancée en France.

Si des améliorations sont bien sûr notables dans ce domaine, il y a encore du chemin à parcourir : actuellement, l’écart de salaire horaire entre homme et femmes persiste à 9 % et la proportion de femmes à des postes de direction reste encore inférieure à celle des hommes. Bonne nouvelle en revanche : l’ENA bat un record avec 45 % de femmes dans sa promotion 2013. Que pensez-vous qu’une entreprise devrait faire pour favoriser l’emploi et l’évolution des femmes ? N’hésitez pas à donner votre point de vue dans les commentaires !

Cet article a été réalisé dans le cadre de la collaboration de Talentéo et de la mission handicap d’Amallia, acteur du logement solidaire engagé dans une démarche en faveur de la diversité tant pour le recrutement de ses salariés que pour leur maintien dans l’emploi.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live