316

A l’heure où de nombreux lycéens passent leur bac, Talentéo souhaite mettre en avant des voies possibles d’orientation. Aujourd’hui, nous vous présentons l’un des métiers de l’entreprise Air Liquide : Ingénieur génie des procédés.

Vous êtes de formation scientifique ou d’ingénieur, et n’avez pas encore choisi votre destination finale? Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé, vous propose de découvrir le métier d’ingénieur génie des procédés! Comment exercer cette activité? Quelles qualités requiert-elle? Réponses.

En quoi cela consiste?

L’ingénieur génie des procédés a pour mission de concevoir et d’adapter des usines en tenant compte des besoins et exigences de ses clients. Cette profession va se décliner en trois axes, à savoir:

  • La conception: L’ingénieur va devoir travailler en équipe, afin de concevoir les plans et les maquettes de ce qui sera la future usine. Cette phase va comporter de nombreuses réunions afin de valider les choix techniques.
  • La phase de montage: Une fois les plans validés, les matériaux et éléments définis, il faut assembler l’usine. Si l’ingénieur génie des procédés se trouve principalement en support, il est également chargé de veiller et régler les non-conformités qui pourraient se produire lors de cette phase.
  • Le support au démarrage: Finis les bureaux, lors du support au démarrage le scientifique se rend directement au cœur de sa « création » afin de participer à son déploiement, régler les machines, et veiller une fois de plus à ce que tout soit conforme.

Ainsi un ingénieur génie des procédés se voit confier un projet dont il va suivre le cheminement durant en moyenne deux ans.

Les avantages: le travail en équipe qui s’avère très enrichissant professionnellement, la diversité des activités qui permettent d’acquérir et d’enrichir une certaine polyvalence. L’ingénieur se trouve au cœur même de la recherche industrielle et de la conception d’un projet.

Les principales difficultés qui peuvent être rencontrées sont des gestions de problèmes lors du démarrage qui peuvent générer des pics d’activité. La réactivité et la prise de responsabilités sera ici de mise, car si théoriquement un projet peut sembler très bien huilé, des imprévus peuvent toujours survenir.

Par quelles formations y accéder?

La formation la plus directe est certainement celle d’un ingénieur généraliste qui peut être dispensée par les MINES, les Ponts et Chaussés ou encore l’INSA. Des spécialisations en génie des procédés sont possibles lors de ces formations.

Nous recommandons la formation en alternance qui est un vrai plus pour votre carrière professionnelle.
L’entreprise Air Liquide, leader mondial des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé, recrute des ingénieurs génie des procédés en alternance, retrouvez ses offres sur lereseautalenteo.fr.

Quelles perspectives de carrière chez Air Liquide?

Air Liquide propose une carrière orientée vers l’international. L’avantage principal de poursuivre une carrière au sein de cette entreprise est certainement de disposer de passerelles entre les différents métiers du secteur industriel. Ainsi vous pourrez par la suite devenir ingénieur produit, qui s’axe sur l’élaboration préliminaire du projet avec le client. Vous pourrez également devenir ingénieur exploitation, et ainsi vous trouver sur le terrain, ou encore manager de projet.

Mais sans plus attendre, nous vous proposons de mettre des images sur ces mots et de retrouver Armande, ingénieure chez Air Liquide, qui nous en dit plus sur ce métier.

Vous souhaitez devenir ingénieur génie des procédés? Le métier vous plaît? Dites-le nous sur  les réseaux sociaux !

Et retrouvez toutes les offres d’alternance d’Air Liquide sur lereseautalenteo.fr.

 

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00