Partenariat
Témoignages
25

En partenariat avec

Rencontrez l’un des anciens étudiants accompagné par @talentEgal : Ioann Matoub, consultant en cybersécurité. Il revient avec nous sur sa scolarité, ses expériences professionnelles ainsi que sur sa conciliation entre handicap et milieu professionnel.

Pouvez-vous présenter votre parcours scolaire et professionnel ?

Je suis Ioann Matoub et suis actuellement expert en cybersécurité. J’ai commencé par une école préparatoire en ingénierie au sein de l’ISTY, l’institut des Sciences et Techniques des Yvelines. J’ai ensuite continué un cursus dans ce domaine pour terminer par me spécialiser en cybersécurité au CFA AFTY. Aujourd’hui, je suis Analyste SOC N2 au sein de SQUAD, une entreprise spécialisée en conseil et expertise. Mon rôle est notamment de détecter, analyser et remonter les alertes liées à la cybersécurité de nos clients.

Votre handicap a-t-il déjà été un frein dans votre parcours scolaire et professionnel ?

Dans mon parcours scolaire, je n’ai pas du tout vécu mon handicap comme un frein. J’ai notamment rencontré une personne en or à l’YSTY. Elle m’a aidé dans les différentes démarches auxquelles j’étais confronté. J’ai eu beaucoup de chance de ce côté-là. Les enseignants me traitaient comme n’importe quel élève.

Au niveau professionnel, en revanche, c’est un peu particulier. Il y a bien des freins qui sont liés au handicap, mais j’essaie de ne pas les voir. Je dirai même avoir choisi de délibérément fermer les yeux dessus, mais je le vis malgré tout.

De quelle manière AtalentEgal vous a accompagné dans votre emploi ?

L’accompagnement est différent en fonction de chacun, mais, de mon côté, j’ai surtout eu un coup de pouce pour ma recherche de stage. Sixtine Paulus, Chargée de Mission Handicap chez @talentEgal, m’a beaucoup aidé à trouver des pistes. @talentEgal m’a également aidé à adapter mon CV en fonction du poste visé. J’ai également pu compter sur des conseils précieux sur la recherche de stage.

De plus, Sixtine m’informait régulièrement sur la tenue de salons pour l’emploi. D’ailleurs, ces forums étaient dédiés, ou non, aux personnes en situation de handicap. Entre mes deux dernières années d’études, j’ai ainsi été en alternance puis en CDI chez PwC pendant 3 ans. L’accompagnement m’a donc bien aidé.

Avez-vous pu bénéficier d’aménagements et/ou d’adaptations dans votre vie professionnelle ?

Quand j’ai intégré PwC, j’ai bénéficié d’une aide pour une voiture adaptée. La médecine du travail m’a aidé dans mes démarches auprès de l’Agefiph à ce sujet.

Plus récemment, j’ai dû acheter un nouveau fauteuil, cependant les prix de ceux-ci ont augmenté de 30 %. Cela atteint une somme que je ne peux pas débourser (NDLR : 37 000 €). Par conséquent, nous avançons avec mon entreprise actuelle pour bénéficier d’une aide. Le relais handicap de SQUAD travaille ici aussi avec l’Agefiph pour m’accompagner.

Je suis aussi une personne qui aime trouver des solutions. Je fais mon possible pour rendre mon poste adaptable quelle que soit la situation.

Les entreprises pour lesquelles j’ai travaillé m’ont toutes proposé des adaptations. J’ai également pris des habitudes qui me permettent d’être autonome.

Que conseilleriez vous à un étudiant en situation de handicap se préparant à entrer dans le monde du travail ?

Je pense qu’il faut savoir passer outre les préjugés sur le handicap, même si c’est difficile. Il ne faut pas avoir peur de foncer, nous ne sommes jamais à l’abri d’un succès.

Je dirai également qu’il est important pour les étudiants en situation de handicap de s’écouter et d’apprendre à se connaître. Nous sommes les plus à même de connaître nos contraintes et de les partager à notre employeur. Le tout est d’exprimer nos besoins, tout en rassurant sur les alternatives existantes.

Nous finissons toujours par trouver un employeur réceptif à nos compétences au-delà du handicap. Je me souviens d’un manager qui m’avait dit : « Je te veux et je t’aurai ». Il m’a embauché dans son équipe pour un stage !

Quelle est la suite de votre projet professionnel ? Dans quels métiers vous projetez-vous à terme ?

Pour le moment, je développe des alertes pour détecter de mauvais comportements sur le web. À terme, je vais rester dans la cybersécurité, mais je voudrais passer « de l’autre côté de la barrière ». C’est-à-dire passer de défenseur à attaquant. J’espère concrétiser ce projet d’ici l’année prochaine !

Vous êtes étudiant et en situation de handicap ? Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour votre scolarité et votre vie professionnelle ? N’hésitez pas à contacter @talentEgal pour en savoir davantage sur leur programme !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live