Le jeudi 24 novembre dernier, se tenait la deuxième édition de Sport2Job Marseille organisée par L’agenceT by Talentéo à l’Orange Vélodrome en partenariat avec l’Olympique de MarseillePôle EmploiCap Emploi 13 et l’Agefiph, sous le Haut patronage du Ministère chargé des personnes handicapées. C’était l’occasion de redécouvrir des talents comme Adda ABDELLI, acteur et co-auteur de la série Vestiaires. Pour l’occasion, il a accepté de répondre à nos questions et revenir sur cette expérience et son parcours.

Adda, tu es co-auteur et acteur de la série « Vestiaires ». Qu’est-ce que le succès de la série a changé pour toi ?

Le succès de la série a, selon moi, amené de la visibilité sur le handicap. En effet, aujourd’hui, il y a énormément de projets sur le handicap, comme la nouvelle série de TF1, Lycée Toulouse Lautrec, ou encore la série avec Théo CURIN, Handigang.

Désormais, tout est montré avec légèreté. Ainsi, beaucoup de choses sont faites autour du handicap et j’ai l’impression que la série Vestiaires y a contribué.

Comment fais-tu pour concilier ta vie d’artiste avec ton métier ?

Dans ma vie d’artiste, j’ai un gros travail d’écriture. Je suis donc souvent chez moi et je travaille depuis un ordinateur.

A côté, je fais de la comptabilité dans une mairie. Mon métier me pousse à être souvent sur un ordinateur. J’arrive donc à bien concilier les 2 !

Cette année, tu étais parrain de Sport2Job Marseille pour la 2ème année consécutive, qu’as-tu pensé de cet événement ?

Je suis à fond ! Pourquoi ? Parce que le travail en étant en situation de handicap a une valeur qui est plus importante que pour les valides. Tout d’abord, il y a le lien social. C’est plus qu’un travail. C’est quelque chose qui nous oblige à nous lever. D’ailleurs, c’est aussi important moralement, car nous sommes en interaction avec des gens en permanence.

En outre, c’est valorisant tant intellectuellement que professionnellement puisque nous avons un savoir-faire qui est mis en avant. En ce sens, je trouve que Sport2Job, avec cette idée de mettre les collaborateurs d’entreprise et personnes en situation de handicap sur un même pied d’égalité, permet de montrer que s’il est possible de jouer ensemble, alors nous pouvons travailler ensemble.

De plus, cela fait changer la donne. C’est la personne qui est en situation de handicap qui montre la norme et explique comment fonctionnent les différentes activités proposées. Nous sommes un peu dans un InVersion social et sportif ! Ainsi, être parrain d’un tel événement, et en particulier à Marseille, a du sens !

En tout cas, je suis toujours très heureux de participer à ce genre d’événements qui mettent en lumière les capacités, les acquis professionnels des personnes en situation de handicap. Sport2Job permet de créer du lien en passant une journée ensemble en pratiquant du sport, ce qui est un réel vecteur de socialisation. A mon sens, nous avons besoin de lien pour avancer avec l’autre dans un objectif commun !

Selon toi, le sport permet-il vraiment de faire changer le regard sur le handicap ?

Aujourd’hui, nous avons la preuve que oui, notamment avec la mise en avant du parasport et des jeux paralympiques. Nous savons que la couverture médiatique est en hausse et les athlètes handisport sont de plus en plus connus et reconnus.

Désormais, les athlètes du parasport sont affranchis de beaucoup de choses et trouvent leur place, ils sont complétement décomplexés et s’assument totalement.

Penses-tu qu’aujourd’hui, la vision du handicap en entreprise est en train de changer ?

Clairement ! C’est aussi grâce notamment à ce que fait Talentéo. D’ailleurs, je fais très souvent des conférences autour du handicap et j’aborde dans les entreprises la question du handicap sans préjugés ni pessimisme. Nous sommes vraiment dans une envie de faire connaître le handicap au monde professionnel.

La bienveillance est importante. Les entreprises sont de plus en plus accueillantes et facilitent l’inclusion et l’intégration. Ils essayent de montrer que ce qui est important, c’est ce que nous pouvons apporter à l’entreprise.

Quelles sont tes prochaines actualités ?

Tout d’abord, la saison 13 de Vestiaires que nous sommes en train d’écrire et qui arrivera pour l’année 2024 et les Jeux de Paris !

Ensuite, mon autre grande ambition pour 2023, c’est le Tome 3 de la BD Les Scouts. Pour l’instant, j’attends encore le feu vert de mon éditeur, mais j’aimerais beaucoup voir paraître ce nouvel épisode !

As-tu un message à faire passer à nos lecteurs ?

Il faut continuer l’inclusion des personnes en situation de handicap. Il ne faut rien lâcher ! C’est un combat de tous les jours, mais que nous sommes en train de gagner.

Cette année encore, Sport2Job a été riche en émotions et nous a permis de découvrir de nouveaux talents. Restez avec nous pour découvrir les portraits des autres parrains et marraines de Sport2Job 2022. Vous avez des questions sur Adda ABDELLI ? Dites-nous en plus sur nos réseaux !

Trouvez un job autrement !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live