232

En partenariat avec

Si notre quotidien continue d’être rythmé par la pandémie de la COVID-19, Talentéo vous propose de voyager en toute sécurité à travers ses pages grâce à nos partenaires d’Handilol. Evadez-vous l’espace de quelques minutes et direction le soleil de Marrakech !

C’est la première fois que vous posez vos roulettes sur le continent africain, avec une destination très plébiscitée des touristes français : Marrakech. Est-ce si simple de s’y rendre lorsque l’on est à mobilité réduite ? Comment s’est déroulé votre trajet ?

Effectivement, après avoir visité une quinzaine de villes européennes, nous nous sommes dit que ce serait bien de découvrir de nouveaux horizons ! Nous n’avons pas pour habitude de voyager pendant les mois d’hiver. Aussi, nous étions à la recherche d’une destination intéressante culturellement, avec un climat plus doux que chez nous.

Marrakech s’est rapidement imposée à nous ! Elle est située à seulement 2h45 de vol depuis Lyon, ville dans laquelle nous habitons. Comme souvent, nous avons voyagé avec la compagnie EasyJet. L’assistance PMR s’est bien déroulée, aussi bien à Lyon qu’à l’arrivée.

L’aéroport de Marrakech dispose d’un ambulift, un véhicule muni d’une plateforme élévatrice qui permet de rejoindre le cockpit de l’avion. Ainsi, les personnes à mobilité réduite évitent de passer par les escaliers. D’après les retours d’expérience que nous avons eus, l’ambulift n’est pas toujours disponible. Heureusement pour nous, il l’était au moment de notre voyage et tout s’est bien passé.

Nous avons récupéré rapidement le fauteuil roulant électrique de Rudy. Ensuite, un agent de l’assistance PMR nous a montré le chemin pour sortir de l’aéroport. Juste avant de passer la douane, nous avons été agréablement surpris de trouver des toilettes adaptées ! Nous avons par la suite retrouvé Carole, la gérante de la maison d’hôtes Handioasis, chez qui nous avons passé notre première nuit. Elle est venue nous chercher avec un minibus équipé d’une grande rampe d’accès PMR à l’arrière du véhicule.

A titre d’information, il est également possible de prendre le bus numéro 19 pour rejoindre le centre-ville de Marrakech en 30 minutes depuis l’aéroport. Toutefois, il n’y a pas d’arrêt normalisé et la rampe du bus est déployée directement sur la chaussée. Seules les personnes en fauteuil roulant manuel peuvent éventuellement opter pour cette solution de transport, en étant aidées. Personnellement, nous avons réussi à prendre ce bus, mais uniquement dans le sens retour car l’arrêt est normalisé place Jemaa El-Fna.

aeroport marrakech

Que pouvez-vous dire sur l’accessibilité de Marrakech en général ?

Notre bilan est assez contrasté puisque nous avons mis la note de 2,9/5 à Marrakech à notre Handilomètre. Il s’agit du baromètre de l’accessibilité touristique des villes que nous tenons lors de tous nos voyages.

D’une manière générale, il est très difficile de trouver des hébergements adaptés avec des normes d’accessibilité telles que nous les connaissons. Nous recommandons donc vivement la maison d’hôtes Handioasis et le Riad Tarzout. Nous les avons testés tous les deux et ils ont tous les équipements nécessaires sur place. Une aide humaine est également possible, tout comme la pratique d’activités adaptées. Un vrai bon plan, dans deux styles différents ! Alors que Handioasis s’apparente à un centre de vacances adaptées (mention spéciale à la piscine avec un appareil de mise à l’eau), le Riad Tarzout se veut plus intimiste et permet une immersion totale dans la culture locale, car situé en plein cœur de la médina.

Dans Marrakech, les commerces sont rarement accessibles. Ce n’est pas forcément un problème puisque de nombreux articles sont exposés devant les vitrines. En revanche, le quartier moderne de Guéliz a des progrès à faire à ce sujet.

Lors de nos balades, nous avons été agréablement surpris de trouver plusieurs fois des toilettes adaptées. Certaines villes, y compris françaises, peuvent prendre exemple ! N’hésitez pas à télécharger l’appli mobile Accessaloo, dont nous sommes ambassadeurs, pour découvrir en photo les wc que nous avons ajoutés. Vous pourrez en ajouter de nouveaux partout où vous voyagez !

Quels problèmes avez-vous rencontrés ?

Les principales difficultés que nous avons rencontrées concernent essentiellement la voirie et les transports en commun.

Le revêtement des sols est en mauvais état selon les quartiers. Nous avons souvent rouler directement sur la route, en raison des nombreux trottoirs non abaissés. Les feux de signalisation pour les piétons ne sont pas toujours présents. Par ailleurs, il faut faire très attention en traversant, aussi bien aux voitures qu’aux scooters, mais aussi aux calèches tirées par des chevaux : ambiance garantie ! Il en est de même lorsqu’on se balade dans les ruelles labyrinthiques de la médina. Les passages sont étroits, mais ici, les scooters font la loi et il faut une fois encore redoubler de prudence, en prenant notamment l’habitude de toujours circuler du côté droit.

Autre difficulté rencontrée : les transports en commun. Peu de lignes de bus disposent de véhicules munis d’une rampe à la porte du milieu. Lorsque c’est le cas, les arrêts ne sont pas toujours normalisés et ne permettent pas de monter ou descendre sans danger. Nous avons dû laisser passer plusieurs bus. Un jour, nous sommes mêmes rentrés à pieds à défaut de trouver un bus accessible ! Même le bus touristique, dont le service commercial nous avait garanti l’accessibilité par mail lors de nos préparatifs, n’avait finalement pas de rampe lorsque nous avons voulu le prendre. On sent qu’il y a une volonté sur ces questions, mais il reste encore beaucoup à faire. En revanche, les marocains sont toujours prêts à vous aider s’ils voient que vous avez un problème. Cet esprit de solidarité spontanée est vraiment touchant !

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion ? Quels sont les lieux à visiter ?

A peine arrivés, notre séjour a démarré très fort avec une excursion en 4×4 dans le désert d’Agafay, non loin de Marrakech. Nous avons réalisé cette activité adaptée avec Handioasis. Grâce à un bras de transfert fixé au 4×4, Rudy a été transféré depuis son fauteuil roulant électrique jusque sur le siège du passager avant. Hassan, notre chauffeur, nous a ensuite fait faire les montagnes russes dans les dunes et c’était quelque chose ! Nous avons adoré !

Parmi les lieux incontournables, citons la médina et son souk, la célèbre place Jemaa El-Fna et ses charmeurs de serpents, la mosquée Koutoubia, le magnifique Jardin Majorelle (ainsi que le Musée Berbère et le Musée Yves Saint-Laurent au même endroit), le très beau Jardin Secret caché dans la médina ou encore les Tombeaux Saadiens.

Nous avons pris grand plaisir à déambuler dans le souk au fil des jours. Marchander pour acheter un objet fait partie des traditions et si on comprend les codes, on peut passer un super moment avec les vendeurs ! Personnellement, nous l’avons vécu comme une expérience culturelle aussi intéressante que de visiter un musée ! Nous avons testé un escape game insolite qui se joue en extérieur, dans la médina et ses alentours. Une activité originale comme nous les apprécions ! Enfin, si vous avez le temps, nous vous recommandons de faire une excursion à Essaouira. Très jolie ville portuaire située sur la côte Atlantique, à 2h30 de route environ de Marrakech.

Pouvez-vous donner à nos lecteurs vos bonnes adresses en ville ?

Si vous souhaitez manger autre chose que du couscous et du tajine, nous vous conseillons de goûter la viande de dromadaire ! Le Clock Café, situé dans le quartier de la Kasbah, a fait du Camel Burger sa spécialité ! Le lieu n’est pas accessible en raison des marches à l’entrée, mais les sympathiques serveurs se feront un plaisir de vous préparer votre menu à emporter.

Pour prendre de la hauteur et avoir une belle vue sur la place Jemaa El-Fna, prenez un verre au deuxième étage du Café Argana. Ce dernier dispose d’un ascenseur ainsi que de toilettes adaptées au rez-de-chaussée.

Toujours sur la place, les petits budgets seront ravis de manger pour moins de 10 € à deux au Snack Toubkal.

Coté sucré, nous avons succombé aux crêpes du petit-déjeuner ! Il en existe deux sortes : les baghrirs, plus connues sous le nom de « crêpes mille trous », et les msemen, des crêpes feuilletées. On en trouve souvent dans les boutiques du souk et des environs, alors n’hésitez pas à vous offrir une pause pour le goûter ! Si vous ne craignez pas ce qui est gras, Rudy vous conseille également les sfenj, de délicieux beignets !

Enfin, si vous avez une envie pressante après toutes ces péripéties culinaires, rappelez-vous qu’il y a des toilettes adaptées au Jardin Secret. Le lieu est magnifique. De plus, l’entrée est gratuite pour la personne en fauteuil et son accompagnateur !

marrakech

Finalement, recommanderiez-vous Marrakech pour des vacances accessibles ?

Marrakech fait partie des plus beaux voyages que nous avons réalisés jusqu’à présent. Aussi, nous ne pouvons que vous recommander de rouler sur nos traces !

Certes, l’accessibilité n’est pas optimale en fauteuil roulant. Mais faites confiance aux hébergements que nous avons cités précédemment. Leurs équipes connaissent parfaitement la ville et tout ce qu’il est possible de faire dans les meilleures conditions. Ce sera l’assurance pour vous de passer un agréable séjour au pays des Mille et une nuits, dans un cadre dépaysant ! Ne manquez pas également de consulter notre guide de voyage PMR complet sur Marrakech. Ainsi que celui sur Essaouira, afin de vous aider à préparer votre voyage au mieux !

Vous vous êtes déjà rendu à Marrakech ? La parole est à vous ! Retrouvez toutes les destinations accessibles d’Handilol sur leur site internet. Et suivez-les sur Facebook et Twitter !

« Note de la rédaction : suite à la crise sanitaire, Carole et José, les créateurs de Handioasis, ont été contraints de rentrer en France. Ils cherchent actuellement un repreneur à leur maison d’hôtes sur Marrakech et ont pour projet de créer un nouveau lieu de vacances dans le sud de la France. N’hésitez pas à les contacter directement si vous avez des idées ou des contacts à handioasis.lerebond@gmail.com« 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement de live
En live !

Accéder au live