490

[En cette période estivale nous vous proposons un best-of des meilleurs articles de talenteo.fr !]

Nous retrouvons nos amis d’Handilol pour un nouveau voyage accessible ! Aujourd’hui ils nous font découvrir Bordeaux. La ville girondine est-elle accessible aux personnes à mobilité réduite ? Réponses.

NDRL : Ce retour d’expérience a été réalisé en septembre 2014.

Bordeaux accueille chaque année beaucoup de touristes, mais est-ce si simple de s’y rendre lorsque l’on est à mobilité réduite ? Comment s’est déroulé votre trajet ?

Venir à Bordeaux est plutôt simple en train ou en avion. La gare de Bordeaux Saint Jean se trouve en plein centre-ville, à côté du tramway et des bus. Si vous venez en avion, l’aéroport est desservi depuis plusieurs villes de France.

Pour rejoindre le centre-ville, il faut soit prendre une navette rendue accessible fin 2014 (attention, une seule place PMR, à réserver jusqu’à trois jours à l’avance), soit prendre le bus, plus économique.
Nous avons testé le train à l’aller et l’avion au retour, même si ce n’était pas prévu initialement : notre vol aller a été annulé le matin même… Comme pour chacun de nos voyages en train, nous avons été assistés au départ et à l’arrivée par le service de la SNCF « Accès Plus ». Et comme à chaque fois, nous avons regretté que les WC du TGV ne soient pas assez grands : pensez à aller aux toilettes avant de monter à bord !

Que pourriez-vous dire sur l’accessibilité de la ville en générale ? Quels problèmes y avez-vous rencontré ?

L’hyper-centre de Bordeaux est bien accessible. En revanche, dès qu’on s’éloigne un peu et qu’on s’aventure dans des quartiers (pourtant pas si excentrés) comme les Chartrons, Saint-Seurin, Saint-Michel, la Victoire et les Capucins, la voirie n’est pas toujours excellente. Attention donc aux rues pavées et aux trottoirs non abaissés.

Il nous a semblé qu’un commerce sur deux en moyenne était accessible. Nous pouvons comprendre cela dans certains quartiers historiques. En revanche, comment l’expliquer dans une rue aussi fréquentée que la rue Sainte Catherine qui se trouve en plus être la plus grande de Bordeaux et en plein centre !

En ce qui concerne les transports, le tramway possède 3 lignes entièrement accessibles qui permettent de parcourir les principaux quartiers de Bordeaux. Près de la moitié des bus sont accessibles et disposent d’un plancher bas, d’une palette rétractable et d’un emplacement réservé à l’intérieur.

L’objectif est de rendre le réseau de bus totalement accessible en 2015. Il est même possible de se déplacer sur la Garonne avec une navette fluviale qui dispose de deux emplacements réservés aux utilisateurs de fauteuil roulant.

Parmi les points négatifs, nous avons rencontré un important problème d’accessibilité le jour de notre arrivée. Nous nous sommes retrouvés dans un quartier excentré et non desservi par les transports en commun pour notre premier hôtel. En plus aucune compagnie de taxis n’avait de véhicule adapté pour nous rapprocher du centre.

Impossible de faire appel à une société de transport adapté car il faut soit être abonné au service soit habiter la région pour en bénéficier. C’est malheureusement souvent le cas en France.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de cette excursion ? Quels sont les lieux à visiter ?

Nous avons beaucoup apprécié la balade sur les quais pour admirer l’architecture des façades et nous promener agréablement le long de la Garonne. En face de la Place de la Bourse, le Miroir d’eau est une des attractions majeures de la ville, très réussie !

D’autres endroits incontournables de Bordeaux : la place des Quinconces, la Grosse Cloche, la tour Pey-Berland, la cathédrale Saint-André, le Grand Théâtre, le Jardin public ou encore les ruines du Palais Gallien.

Nous avons eu aussi un coup de cœur pour le quartier des Chartrons, avec ses rues et maisons anciennes, ses antiquaires, ses galeries…

Enfin, n’hésitez pas à traverser le Pont de Pierre pour rejoindre le quartier de la Bastide sur la rive droite de la Garonne. Ce quartier est en cours de développement mais on peut déjà faire une sympathique balade le long du quai de Queyries en allant jusqu’au jardin botanique.

Handilol ont testé des vacances accessibles à Bordeaux !
En haut : Le « Miroir d’eau » et la place de la bourse. En bas à gauche : la Cathédrale Saint-André. En bas à droite : Le Grand Théâtre.

Pouvez-vous donner à nos lecteurs vos bonnes adresses en ville ? Quels sont les secteurs à éviter en termes d’accessibilité ?

Vous ne pourrez pas partir de Bordeaux sans avoir goûter aux délicieux cannelés ! Une enseigne bien connue possède différents magasins dans le centre-ville mais… il se peut que vous trouviez une marche à l’entrée !

Si vous avez envie de faire un brunch le dimanche dans un endroit insolite, nous vous invitons à découvrir le « Magasin Général » situé sur le quai des Queyries (Rive droite de la Garonne). Vous mangerez dans un ancien hangar décoré façon vintage qui se trouve dans une ancienne caserne en cours de réhabilitation !
Pour un délicieux buffet à volonté et économique, ça se passe encore dans un ancien hangar, réaménagé cette fois façon musée d’art moderne ! Rendez-vous chez « Les Tontons » sur le quai de Bacalan, non loin du pont Chaban-Delmas, vous ne serez pas déçus.

Enfin, si vous souhaitez profiter d’une plage accessible en juillet-août, le train vous permet d’aller à Arcachon en moins d’une heure. Malheureusement, ce sera peut-être la seule attraction dont vous pourrez profiter sur place.

Nous avons été extrêmement déçus de ne pas pouvoir découvrir les merveilles du bassin d’Arcachon comme n’importe quel touriste car aucune compagnie de bateaux n’est accessible aux personnes en fauteuil roulant.  Certains quartiers touristiques ne sont malheureusement pas très accessibles, la voirie n’étant pas du tout adéquate.

Fin 2014, nous avons envoyé un courrier à la mairie et à l’office de tourisme pour faire part de nos remarques. Nous avons même profité de cette interview pour appeler l’office de tourisme : leur site internet ne comporte toujours pas de rubrique handicap et toujours pas de bateau accessible en fauteuil électrique (possible en fauteuil manuel à condition de faire une demande 48h avant), c’est très décevant… Pour l’instant, il vaut donc mieux éviter de vous rendre à Arcachon. 

Finalement, recommanderiez-vous Bordeaux pour des vacances accessibles ?

Bordeaux est une très jolie ville où il fait bon vivre, les gens sont très sympathiques et l’architecture des bâtiments est superbe. De plus, c’est la première ville française à avoir obtenu le label « Destinations pour tous » en octobre 2014 !

L’équipe de Monsieur Joël Solari, adjoint au Maire chargé du handicap et l’office de tourisme sont très actifs sur la question du handicap et cela se sent ! L’office propose notamment plusieurs itinéraires accessibles pour découvrir les quartiers de Bordeaux.

Sachez également que le camping de Maubuisson, non loin, est labellisé Tourisme et handicap. Vous l’aurez compris, nous ne pouvons que vous inviter à passer quelques jours dans la capitale de la Région Aquitaine !

Vous vous êtes déjà rendu à Bordeaux ? Vous y habitez ? Vous souhaitez vous y rendre ? La parole est à vous !
Retrouvez toutes les destinations accessibles d’Handilol sur leur site internet. Et suivez-les sur Facebook et Twitter !

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live