256

Voyager à l’autre bout du monde avec des binômes de personnes valides et en situation de handicap? C’est le projet d’Handirection du Monde. La présidente de l’association nous présente ce projet.

« Réaliser un tour du monde de 6 mois, ponctué de 9 étapes sur 4 continents. » Voici le projet d’Handirection du Monde. Les objectifs? Le partage, la sensibilisation, l’expérience, la rencontre, la découverte. Avec, pour chaque pays, un binôme différent et une thématique ciblée: l’insertion professionnelle au Canada, l’intégration scolaire et la vie sociale au Bénin, l’accessibilité en Turquie… Perrine, la présidente de l’association, nous dit tout sur le projet.

Handirection du Monde part bientôt à l’aventure. Vous allez parcourir 9 pays. Pouvez-vous nous présenter ce projet?

L’association Handirection du Monde a été créée il y a un an dans le but de réaliser un tour du monde en relais et en binômes constitués de personnes valides et handicapées. Ce projet poursuit trois objectifs:

  • l’opportunité d’un défi personnel, tant pour les personnes en situation de handicap que pour leurs accompagnateurs;
  • des rencontres et la découverte des différentes façons de vivre et d’accompagner le handicap dans les pays visités;
  • la sensibilisation pour changer le regard porté sur le handicap, en valorisant des expériences et initiatives positives.

L’aventure est co-construite par ses acteurs, valides et non valides dans un esprit de dépassement de soi, de solidarité et de découverte à la rencontre de l’autre.

Handirection du Monde, départ pour le tour du globe
Comment est née cette idée?

J’ai depuis bien longtemps l’idée de ce projet, qui a mûri progressivement. Après 12 ans d’ergothérapie et 15 ans d’engagement associatif dans le domaine du handicap, je profite d’une transition professionnelle pour réaliser un rêve: allier mon intérêt pour le contact et l’accompagnement de personnes handicapées et mon goût du voyage et de l’aventure. Je souhaite mettre mon expérience au service de personnes handicapées et partager avec eux ma passion du voyage. Je voudrais prouver, à travers ce projet, que les contraintes liées au handicap peuvent être repoussées et ne pas empêcher d’accéder aux joies de la découverte.

Dans chaque pays, une problématique liée au handicap sera abordée. Quelles sont-elles?

Comme nous ne restons que 2-3 semaines dans chaque pays, nous n’avons pas le temps suffisant pour creuser la prise en charge – sociale, médicale, familiale – du handicap. Nous avons donc choisi de s’arrêter sur une problématique particulière dans chaque pays.

Schéma présentant les thématiques abordées dans chaque pays

Au Canada, vous vous intéressez à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Que souhaiteriez-vous trouver dans la société pour améliorer cette insertion?

  • Un accès plus facile aux formations pour les personnes en situation de handicap et donc une proportion plus importante de bacheliers. Un choix d’orientation plus important;
  • Une meilleure connaissance du handicap dans les entreprises.

Comment pourra-t-on suivre les équipes à travers le monde?

Nous pourrons bien sûr suivre les équipes! Notre site Internet ainsi que notre page Facebook seront alimentées régulièrement. Pour chaque étape, nous vous partagerons vidéos, photos et une newsletter. Pour la recevoir, vous pouvez vous inscrire sur notre site Internet.

Merci à Perrine d’avoir répondu à nos questions. Nous souhaitons un bon voyage aux binômes!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00