490

Devenu une référence incontournable du tourisme, le Petit Futé c’est des bons plans et des expériences à partager ! Parmi les guides thématiques, nous retrouvons un spécial handitourisme pour des vacances accessibles. Talentéo est parti à la rencontre de Jean-Mary Marchal, responsable promotion, partenariat et presse pour en savoir plus.

Pouvez-vous nous raconter en quelques mots la naissance du guide du Petit Futé ?

A l’origine du Petit Futé, le pari lancé en 1976 par deux étudiants d’H.E.C Nancy – Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette – de publier un petit guide des bonnes adresses de la ville, sponsorisé par quelques annonceurs locaux. Pari plus que réussi puisqu’aujourd’hui les Nouvelles Editions de l’Université – Le Petit Futé – sont à compter parmi les premiers groupes d’éditions indépendants français avec plus de 788 titres à leur catalogue (toutes collections confondues) dont plus de 100 destinations exclusives. En 2019, ce sont plus de 2 450 000 exemplaires qui ont été vendus.

D’une version papier, Le Petit Futé a évolué vers une version numérique en complément. Pourquoi avoir fait ce choix ?

Nous continuons à éditer des guides papiers, mais chacun de ces derniers est désormais disponible en version numérique.
Il s’agit donc d’une évolution de nos différents supports et non d’une suppression au profit du digital.

En 2000, nous nous lançons dans l’aventure Internet avec www.petitfute.com. Conscient de l’importance de ces nouveaux médias, Le Petit Futé n’a eu de cesse de développer son offre numérique. Depuis 2011, nous proposons aux internautes une version du site entièrement repensée afin de pouvoir répondre au plus vite à chacune de leurs envies dans un souci constant de rendre cet outil toujours plus performant, efficace et rapide.

Bien évidemment, www.petitfute.com conserve son statut de site informatif, contributif et participatif qui font de ce site, un des incontournables de son secteur. En 2019, le site a pu comptabiliser plus de 56 millions de visiteurs.

Vous avez lancé une version handitourisme du guide. Comment est née cette idée ?

Les voyageurs en situation de handicap sont des voyageurs comme les autres. Ils sont avides de découvertes et de nouveauté, en France comme à l’étranger. Nous sommes partis du constat selon lequel il n’existait pas de guide de voyage leur permettant de profiter en tenant compte de leur handicap.

Le Petit Futé a souhaité apporter à la fois un guide pratique pour préparer son voyage (en fonction des différents handicaps : visuels, auditifs, mobilité réduite) et un condensé de bonnes adresses en termes d’hébergement ou d’expériences muséales par exemple : visites en langue des signes, bornes inclinables pour un meilleur confort de lecture, visites tactiles pour les déficients visuels, etc.
guide handitourisme

Quelles informations trouve-t-on en plus dans cette version ?

Dans une première partie, ce guide livrera des informations et conseils d’ordre général (coordonnées des associations et acteurs touristiques concernés, notions de droit, assurances, label, etc.). La seconde partie, déclinée par région, recensera les bonnes adresses en matière de tourisme.

Les acteurs du tourisme sont de plus en plus sensibilisés à ces questions et savent adapter leurs offres. Le guide s’enrichit chaque année de nouvelles adresses.

Comment dénichez-vous ces bons plans ?

Nos auteurs sont eux mêmes en situation de handicap ou extrêmement sensibilisés à ces problématiques (conjoint en situation de handicap par exemple). Ils connaissent donc la réalité du terrain. Les auteurs peuvent s’appuyer sur leurs expériences personnelles pour certaines destinations, enquêter pour les autres.

Ils peuvent également s’appuyer sur notre fond documentaire et nos autres guides. Les offices de tourisme sont également de précieuses sources d’information.

Quels conseils donneriez-vous à nos lecteurs en situation de handicap qui souhaitent préparer leurs vacances sereinement ?

De se procurer notre guide ! Mais également de se renseigner au maximum avant le départ afin d’éviter les mauvaises surprises. Toute la dimension « matérielle » du voyage (mode de transport, hébergements, transits éventuels) doit être étudiée et planifiée en amont pour se libérer l’esprit et profiter des charmes, des expériences et des rencontres du voyage.

 

Et vous, quelles sont vos bonnes pratiques pour préparer vos vacances accessibles ? La parole est à vous sur nos plateformes sociales ! 

Le Guide Handitourisme 2020 vous intéresse ? Rendez-vous sur notre compte Twitter pour tenter de remporter votre exemplaire.

 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
En live !

Accéder au live