325

Talentéo continue son exploration des innovations favorisant l’accessibilité. Nous accueillons aujourd’hui dans nos pages Inclood, une application proposant des livres en Langue des Signes Française (LSF). Rencontre avec sa créatrice : Marlène Varnerin.

Présentez-nous Inclood. En quoi consiste cette innovation ?

Inclood est une maison d’édition innovante qui publie des ouvrages en deux langues: le français et Langue des Signes Française par le biais d’une application mobile. Celle-ci a pour vocation d’être un catalogue de titres accessibles en LSF et fait le lien avec le support papier grâce à une technique de Réalité augmentée.

Notre innovation a été conçue pour les personnes sourdes jeunes et adultes ayant des difficultés de lecture, les parents d’enfants sourds, les professeurs en milieu scolaire bilingue ou en insertion, ainsi que tout public sensibilisé à la LSF. 
Derrière cette idée, il y a un constat: il n’existe, à ce jour, que très peu d’ouvrages bilingues français / LSF. Face à un taux d’échec scolaire dû à des difficultés de compréhension du français et touchant 50% de la population sourde, nous agissons au niveau des supports pédagogiques et culturels.

Notre objectif est donc d’induire le plaisir de lire grâce à la présence de vidéos en LSF dans l’application Inclood qui vont faire le lien avec la langue française.

Comment cela fonctionne ?

L’application se connecte au livre papier grâce à une technologie de réalité augmentée. L’enfant ouvre une page du livre, sélectionne l’image qu’il va scanner avec l’application pour qu’une vidéo liant LSF et audio s’active !

Si Inclood est téléchargeable gratuitement sur l’Appstore ou le Google play store, il vous faudra acheter l’un des livres proposés pour pouvoir l’utiliser. En effet, ces ouvrages ont dû être adaptés pour pouvoir fonctionner en synergie avec l’outil.

Comment s’est déroulé votre parcours entrepreneurial ?

Je suis diplômée en Métiers du Livre et j’ai travaillé dans certaines maisons d’édition durant mes études. Cependant, je ne pouvais pas vraiment espérer évoluer dans le milieu de l’édition traditionnelle.

D’une part, je ne tenais pas à passer le clair de mon temps à expliquer ce qu’est être sourde, à sensibiliser, faire en sorte que les autres fassent attention… Je souhaitais travailler directement sur les projets et les mener par moi-même.
Entre-temps, j’ai travaillé en tant qu’infographiste pour le Festival Clin d’Oeil, un rendez-vous culturel autour des arts en Langue des Signes, dans une équipe entièrement mixte. Cela m’a permis de m’épanouir et de nouer de bonnes relations, qui m’ont ensuite soutenue lors du lancement de mon activité éditoriale.

C’est lorsque j’ai vu les possibilités offertes par le numérique, la technique de réalité augmentée que le déclic s’est opéré: je devais imaginer des livres papier directement reliés à des vidéos en LSF dans une application! Les ouvrages deviennent des objets connectés au service de l’accessibilité.

J’ai par la suite, avec mes coéquipiers, intégré des programmes de formation et de développement de projet via le Labo de l’édition (Paris & Co), et actuellement Paris Pionnières. Inclood a désormais plus d’1 an d’activité derrière elle, et se compose d’une équipe mixte de 3 personnes. Nous ne sommes encore qu’au début de l’aventure: le terrain à explorer dans ce domaine reste vaste !

Cependant, il s’est déroulé beaucoup de choses depuis la création du projet. J’ai notamment été récompensée par Créatrices d’Avenir pour mon engagement entrepreneurial en tant que femme, cela a été une belle victoire.
Malgré tout, nous sommes en pleine construction de notre réseau. Une action qui nous prend plus de temps en tant qu’entrepreneurs sourds…

Quel constat faites-vous de l’accessibilité du quotidien des personnes sourdes en France ?

Il y a beaucoup de choses à faire! En matière d’accessibilité générale, déjà je dirais qu’on attend tous impatiemment l’ouverture officielle du Centre relais téléphonique !

Malheureusement, l’application du décret est longue à se mettre en place, et cela constitue un frein pour beaucoup d’entre nous.

Je pense qu’une fois que nous pourrons téléphoner au même titre que tous, ce sera déjà une barrière en moins.
Après en matière d’accessibilité culturelle et dans l’enseignement, c’est autre chose… il y a un grand manque de supports de lecture adaptés avec la LSF au même titre que le français. Pourtant, ces outils permettraient un enrichissement culturel et des moyens pédagogiques en faveur des personnes sourdes jeunes et adultes.

Quel message souhaitez-vous passer à nos lecteurs en situation de handicap ?

Intégrez des formations et des programmes de développement de vos projets! Si vous avez une idée pour vous lancer professionnellement, vous pouvez la développer en sachant que vous n’êtes pas seuls. L’innovation numérique peut ouvrir plusieurs portes, profitez-en.

Et vous, que pensez-vous de ce projet? Dites-le nous sur les réseaux sociaux !

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00