En savoir plus sur Talentéo
19NOV 16

Handisport en Angleterre: Quelles pratiques au quotidien?

Nous traversons la manche et mettons le cap sur l’Angleterre! Comment est considérée la pratique handisportive outre-manche? Les réponses dans cet article!


Handisport en Angleterre: Quelles pratiques au quotidien?

La pratique du sport en Grande-Bretagne tient une place importante dans la société, à toutes les étapes de la vie (école, université, vie adulte, etc.). Il est donc normal que cette pratique se retrouve également chez les personnes en situation de handicap et tienne également une place importante dans leur vie. Nos partenaires d’Handirect se sont associés à Jean-Christophe Verro pour nous en donner un panorama!


En Grande-Bretagne, plusieurs organisations sont en charge de la promotion de la pratique sportive, la plus importante étant Sport England. Cette dernière affiche le but de promouvoir et développer le sport auprès de tout le monde, quelles que soient les origines, les compétences et les capacités ou l’âge de chacun.

Son champ d’action s’étend naturellement au handisport qu’elle promeut au même niveau que ses autres actions. D’ailleurs depuis 2012, cette catégorie est un axe clé de développement pour l’organisation.

Quelques chiffres

Sport England met des chiffres très précis à disposition du public, permettant de réaliser une cartographie du handicap en Angleterre.

Il y a ainsi dans ce pays 9,4 millions de personnes en situation de handicap, soit 18% de la population. La pratique régulière d’un sport en 2012 concernait 39,2% de la population « valide » et 18,5% de la population handicapée.

Un sondage réalisé en Décembre 2015 révèle également que 1,58 million de personnes âgées de 16 ans et plus, ayant une maladie de longue durée incapacitante ou une invalidité, pratiquent un sport une fois par semaine.

Ces chiffres permettent d’améliorer les choix et les possibilités offertes aux handisportifs pour pratiquer régulièrement un sport.

En effet, les personnes en situation de handicap sont beaucoup moins susceptibles de pratiquer régulièrement un sport que les personnes « valides ».

Un besoin de personnalisation

Le handicap est complexe, avec de grandes différences tant dans les besoins que dans les préférences: la pratique handisportive demande donc de la personnalisation. Une stratégie ‘one size fits all’ (taille unique) ne fonctionnera pas pour avoir plus de personnes actives.

L’étude des pratiques sportives hebdomadaires de la population anglaise révèle des faits très intéressants. Par exemple en tête des handicaps des pratiquants on trouve les autistes (21%), suivi par les handicaps physiques (18%) et les handicaps mentaux (16%).

Dans le top 5 des sports pratiqués par les handisportifs anglais se trouvent la natation, la gym, le fitness, le cyclisme et l’athlétisme.

Enfin, les équipements adaptés demandés le plus souvent dans le cadre d’un financement sont les fauteuils roulants, les bateaux adaptés, des kits de football, des équipements de boccia et du matériel d’aviron adapté.

Actuellement, Sport England consacre plus de la moitié de son budget au handisport! Celui-ci est investi sous forme de financement d’équipements, de clubs, d’équipes handisport, de salles et de terrains de sport adaptés.

L’objectif? Rendre le sport facile et attrayant pour les personnes en situation de handicap, et ainsi d’augmenter le nombre de pratiquants.

Une belle prise en compte du handisport que l’équipe de Talentéo salue!

Quelle est votre pratique handisportive? Que pensez-vous de ces actions? Dites-le nous dans les commentaires!

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire


*

Retour en haut de page

Les incontournables