30

Quel regard portent les moins de 30 ans sur le marché du travail? Talentéo s’associe à Page Personnel pour vous le faire découvrir!

A travers son baromètre trimestriel « Indice de Confiance Emploi », PageGroup donne tous les trois mois la parole à trois générations de candidats français et européens[1] sur leur situation professionnelle et leur perception du marché de l’emploi. Focus aujourd’hui sur les moins de 30 ans: plutôt confiants, optimistes ou inquiets?

Situation professionnelle à 12 mois, quelle perception ?

Plus les personnes interrogées sont jeunes plus elles sont optimistes ; ainsi les moins de 30 ans sont très confiants quant à leurs possibilités de développer de nouvelles compétences au cours des 12 prochains mois (79%) ou au fait de voir leur périmètre de responsabilités s’élargir(62%) et restent confiants dans le fait de pouvoir évoluer professionnellement (54%). Un signal à la fois sain – on peut en effet considérer que les personnes en début de carrière considèrent logiquement avoir plus d’opportunités d’évoluer et de gagner en compétences et responsabilités avec l’expérience – et positif dans le contexte difficile que nous connaissons et qui auraient pu influer plus largement sur les résultats.

En revanche, le contexte économique joue à l’évidence sur un point crucial : la rémunération. Les moins de 30 ans sont ainsi 58% à penser que leur niveau de rémunération n’augmentera pas d’ici un an.

Par ailleurs, à l’heure où l’on parle beaucoup de l’équilibre vie pro/vie perso, de la qualité de vie au travail et où les entreprises se battent pour attirer les talents à coups d’initiatives visant à promouvoir leurs actions pour plus de flexibilité et le bien-être du salarié, seuls 36% des candidats de moins de 30 ans pensent que cet aspect pourra s’améliorer dans les prochains mois. Les entreprises ont-elles déjà réussi leur pari ou reste-il au contraire beaucoup de chemin à parcourir pour que les effets des mesures RH mises en œuvre se fassent sentir ?

Le contexte économique, comme un grain de sable…

Si l’optimisme reste de mise chez les plus jeunes, le contexte économique actuel pèse sur la confiance ressentie par la population des moins de 30 ans.

Ainsi, la situation économique est jugée mauvaise par l’ensemble des répondants : seuls 10% des plus de 49 ans la jugent bonne et 27% des moins de 30 ans. Par ailleurs, seuls 41% des candidats de cette tranche d’âge entrevoient clairement une amélioration dans les 6 prochains mois et 61% jugent la situation actuelle du marché du travail mauvaise. Une demie surprise seulement à l’heure où le taux de chômage chez les jeunes diplômés (Bac+2 et plus) avoisinent les 12% (24% pour BEP/CAP/Bac) entre 1 et 4 ans après leur sortie d’école.

La corrélation entre la perception du marché de l’emploi et de la situation économique est forte même si les répondants sont en général un peu plus confiants dans le marché du travail et dans leur situation individuelle (sur laquelle ils peuvent influer) que dans la situation économique, vécue comme une fatalité.

[1] Ce baromètre est mené dans 12 pays européens (15 600 répondants ; en France, 1 160 personnes ont participé à l’enquête.

Découvrez tous les résultats de ce baromètre en infographie :

Et vous, que pensez-vous de ces chiffres? La parole est à vous !

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00