280

Les jeux battent leur plein! A cette occasion Talentéo porte un coup de projecteur sur la première discipline officielle paralympique depuis les premiers Jeux de Rome en 1960: la natation handisport.

Comment pratiquer la natation handisport?

Première discipline officielle de la fédération française handisport, elle se pratique selon les règles de la fédération française de natation. Il est très facile pour les valides et les personnes en situation de handicap de nager ensemble. Il faut pour cela que les chronomètres et la technique permettent un groupe homogène.

En général, le départ se fait à partir d’un plongeoir. Si cela n’est pas possible à cause du handicap, l’athlète peut directement prendre son départ dans l’eau soutenu par un assistant. Les personnes déficientes visuel sont avertis avant un virage ou un relais par un assistant qui les touchent avec une perche à bout rembourré. Il existe des maîtres-nageurs et du personnel formés à intervenir pour le cadre handisport.

La natation handisport peut être pratiquée en loisirs ou en compétitions, mais peut également être utilisée en complément d’une rééducation. D’ailleurs, certaines activités en pleine air nécessitent sa pratique: voile, aviron, canoë, planche à voile, nage en eau vive, plongée,…

Le matériel est identique à la pratique en milieu valide: maillot de bain, combinaison homologuée FINA, bonnet, lunette et accessoires divers. L’ensemble de ces équipements est disponible dans tous les magasins de sport.

Qui peut la pratiquer?

Ce handisport peut être pratiqué par la majorité des handicaps, physiques, moteurs visuels et auditifs. Cela ne nécessite pas d’aménagements lourds, juste quelques adaptations citées plus haut.

Quelles compétitions?

Au niveau national: Championnat de France des régions, Championnats de France individuels, Championnats de France élite, Championnats de France Jeunes, Championnats de France N1-N2…
Au niveau international: Championnats du Monde, Jeux Paralympiques,

Il existe des stages de perfectionnement, ou préparation spécifique aux Championnats nationaux et internationaux. Les nageurs sont classés en fonction du niveau de handicap et du type de nage.

Qui sont les champions ?

Focus sur deux champions: Charles Rozoy et Elodie Lorandi

  • Charles Rozoy: Champion d’Europe du 100m papillon, Vice-Champion du monde 100m, médaillé d’or aux jeux paralympiques de Londres. Il commence sa carrière de nageur valide mais un accident de moto lui paralyse le bras gauche. Il utilise d’abord la natation comme rééducation avant de se lancer dans la compétition. Aujourd’hui, l’athlète est en pleine préparation des Jeux de Rio. Vous pouvez retrouver toute son actualité sur sa page Facebook ou encore sur son compte Twitter.
  • Elodie Lorandi: Vice-championne du monde du 400 m nage libre, médaillée d’or lors des Jeux Paralympiques de Pékin et de Londres. Elle réalise ses premiers jeux à l’âge de 19 ans, et depuis elle ne cesse de progresser. Elle s’entraîne à Antibes avec les valides qui la poussent et l’encouragent dans ses performances. Tout comme Charles Rozoy elle prépare les jeux de Rio 2016. Retrouvez toutes ses infos sur son site internet.

Nous pouvons également citer:

  • David Smetanine, 2 fois médaillé de bronze lors des Championnats du Monde.
  • Théo Curin, 4ème sur le 200m nage libre des Championnats du Monde.

Vous pratiquez la natation? Vous avez un handisport à mettre en avant? Vous souhaitez soutenir les athlètes? La parole est à vous!

Et rendez-vous sur France Télévision pour soutenir nos nageurs tricolores!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00