Du 28 août au 8 septembre 2024, Paris accueillera les Jeux Paralympiques. D’ici là, Talentéo vous présente tous les sports qui seront présents à l’affiche de cette édition. Aiguisez vos flèches, préparez vos carquois, tendez vos arcs, présentation du para tir à l’arc.

Lors des Jeux Paralympiques de Paris, les épreuves de para tir à l’arc vont se dérouler du 29 août au 5 septembre sur l’esplanade des Invalides. Pas de Robin des Bois et autre forêt de Sherwood, mais bien des para athlètes en compétition pour décrocher le Graal…

L’histoire du para tir à l’arc

Le para tir à l’arc est l’un des sports pionniers du mouvement paralympique. Si ce n’est même celui qui a lancé les compétitions internationales ! Explication. Dans les années 1940, et comme bon nombres d’autres sports présents plus tard aux Jeux, le docteur Ludwig Guttmann utilise le para tir à l’arc à l’hôpital de Stoke Mandeville comme activité de réadaptation pour les vétérans de guerre blessés. Ainsi, en 1948, il organise le premier tournoi pour 16 patients de l’hôpital. Fort de son succès, l’événement est reconduit chaque année. En 1952, une équipe néerlandaise y participe. Cela pose les bases du premier événement international pour les athlètes handicapés. C’est donc en toute logique que le para tir à l’arc fasse partie des premiers Jeux Paralympiques à Rome en 1960. En Italie, 19 athlètes de 8 pays différents concourent à travers 8 épreuves. Par la suite, le para tir à l’arc est présent à chaque édition des Jeux. À Tokyo en 2021, 139 archers de 42 pays participent. 

Les règles du para tir à l’arc

Le para tir à l’arc est un sport adapté pour les athlètes avec des handicaps physiques. Sont concernés ceux atteints de paraplégie, tétraplégie et assimilée, amputation et assimilée, et infirmité motrice cérébrale et assimilée. Il y a trois catégories pour départager les armes, la distance ainsi que les handicaps : 

  • L’Open arc classique : les archers sont soit debout, soit sur un siège haut, soit dans un fauteuil roulant. Ils tirent de 70 mètres. La compétition est ouverte à ceux qui ont une forte limite d’activité dans leur tronc et leurs jambes mais les bras fonctionnent normalement, ou ils ont une déficience d’équilibre.
  • L’Open arc à poulies : c’est ouvert aux mêmes handicaps que pour l’arc classique et les archers sont aussi debout, sur un siège haut ou en fauteuil. Ici, la distance est à 50 mètres et l’arme change. Est utilisé un arc avec une visette et des poulies aidant à maintenir la tension de l’arc et ainsi multiplier la puissance. 
  • W1 (pour Weapon, arme en anglais) : c’est réservé pour ceux en fauteuil roulant et dont les bras montrent une perte de force musculaire, de coordination ou de portée du mouvement. Ils sont aussi à 50 mètres et utilisent aussi un arc à poulies mais sans visette.

Les archers visent bien sûr une cible avec des zones départagées donnant des points allant de 1 à 10. Le but est d’avoir le plus de points. Dans chaque catégorie, il y a des épreuves individuelles. Depuis les jeux de Tokyo, il y a aussi par équipes mixtes, qui consistent en un duo homme/femme. 

Le déroulement de la compétition

Aux épreuves des Jeux Paralympiques, il y a d’abord un premier tour de qualification. Les archers doivent tirer 72 flèches en 12 volées de 6 flèches. Ils ont 4 minutes pour tirer leurs 6 flèches. Ce tour permet de faire un classement et de disposer ensuite les participants dans un tableau à élimination directe, les meilleurs affrontant les moins bons, etc. Durant ces oppositions en un contre un, ce sont 5 volées de 3 flèches qui sont tirées. Celui qui récolte le plus de points passe au tour suivant, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un !

Rencontrez un talent !

La France toujours présente aux Jeux Paralympiques

Cocorico, avec la Grande-Bretagne et les USA, la France est le seul pays à avoir participé à toutes les éditions des Jeux Paralympiques. Les Bleus sont par ailleurs troisièmes au classement historique des médailles, avec 39 breloques au compteur (15 en or, 12 en argent et 12 en bronze). Cependant avec un 0 pointé aux deux derniers Jeux, les Français ont une revanche à prendre sur l’histoire…

6 Français sélectionnés pour Paris 2024 !

Le Comité Paralympique de Sélection a déjà dévoilé la sélection officielle des archers Français. Six noms sont présents. À commencer par le favori et numéro 2 mondial de sa catégorie, Guillaume Toucoullet. Il évolue en Open arc classique, était présent à Tokyo mais a surtout été vice-champion du monde en 2022 et vice-champion d’Europe en 2023. Paralysé du bras gauche, il tire la corde avec… sa bouche ! Dans la même catégorie, c’est Aziza Benhami qui va représenter les Françaises. Elle va connaître les joies de ses premiers Jeux, elle qui n’a intégré l’équipe de France qu’en 2023. 

Julie Rigault Chupin Thierry Joussaume Fédération Française de Tir à l'Arc

Enfin un podium pour Julie Rigault-Chupin ?

Du côté de la catégorie Open arc à poulies, on attend notamment Julie Rigault-Chupin. Sur ces dernières années, la Française n’a jamais accroché de podium, mais n’en est jamais très loin ! Preuve en est avec ces premiers Jeux à Tokyo où elle est arrivée 5ème. Maxime Guérin et Thierry Joussaume vont eux aussi l’accompagner à Paris. Les deux compères ont remporté l’or par équipe au championnat d’Europe en 2023. À eux désormais de briller en individuel à Paris.

Damien Letulle, dans l’histoire des Jeux

Enfin, en W1, on va retrouver Damien Letulle. Un nom qui peut résonner pour les plus anciens, puisque le Français a participé aux Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996 ! C’était avant un accident tragique qui a rendu l’archer tétraplégique. À l’époque, le Normand était considéré comme l’un des meilleurs archers valides, ayant notamment battu un record du monde par équipe. Il y a quelques années, il a décidé de reprendre la compétition, et s’est qualifié pour une édition historique pour lui, puisqu’après Claire Supiot, il sera le deuxième français de l’histoire à disputer des Jeux Olympiques puis Paralympiques.

Rendez-vous sur l’esplanade des Invalides du 29 août au 5 septembre pour les épreuves de para tir à l’arc des Jeux Paralympiques de Paris.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live