6

Depuis quelques années les éditeurs de jeux vidéo s’efforcent de rendre le monde du jeu vidéo plus accessible. En 2019 le jeu  « The Last of Us 2 » est devenu une référence dans le domaine de l’accessibilité du jeu vidéo. Ce jeu proposait à sa sortie des solutions adaptées à de multiples handicaps. Depuis, le milieu du gaming s’efforce de faire bouger les lignes pour rendre les jeux vidéo accessibles pour tous. Talentéo a enquêté sur ce sujet et vous propose de faire le point.

Jeux vidéo et accessibilité : où en est-on ?

Certains développeurs de jeux-vidéos ont mis au point des solutions innovantes permettant de rendre les jeux vidéo plus accessibles à certains handicaps, notamment aux personnes malvoyantes et malentendantes. De nombreux réglages sont désormais possibles. Sur « Fortnite », devenu extrêmement populaire ces dernières années, un dispositif permet aux joueurs sourds ou malentendants de savoir d’où viennent les bruits grâce à un cercle lumineux à l’écran (cf. photo). Ce système d’accessibilité est d’ailleurs devenu un incontournable également du côté des joueurs valides, qui l’utilisent pour jouer.

 

Autre exemple avec les derniers jeux d’Ubisoft (Assassin’s Creed Valhalla, Watch Dogs : Legion). Les joueurs ont désormais la possibilité de régler la colorimétrie et le contraste du jeu de manière plus poussé. Nous retrouvons également la possibilité d’appuyer qu’une seule fois sur une touche à la place de la garder enfoncer. Un réglage qui peut paraître anecdotique à première vue, mais qui permet à de nombreuses personnes en situation de handicap d’avoir la même réactivité que les autres joueurs. Enfin les sous-titres ont aussi eut droit à certains réglages avec la possibilité de changer les typographies, la grosseur et les couleurs.

De plus, des jeux dernières générations comme  » Spider-Man : Miles Morales » ou « Ratchet and Clank : Rift Apart » ont aussi intégré des systèmes d’accessibilité liés à la colorimétrie et aux déficiences visuelles ainsi que la possibilité de maintenir des touches enfoncées. Cependant, ces derniers se différencient avec un atout majeur et peu commun. Certaines énigmes du jeu peuvent être annulées ou modifiées pour aider les joueurs aillant des handicaps cognitifs afin d’optimiser leur confort de jeu.

Crédit Photo : Gamergen.com

Enfin, les jeux JCC (Jeux de Cartes à Collectionner) ont fait de gros efforts cette année sur la lisibilité des cartes. Des caractères plus gros et des couleurs plus vives apparaissent à l’écran. À noter que ces derniers sont des jeux qui sont faciles à prendre en main. Pour des personnes en situation de handicap physique ils demandent peu de réactivité et de mouvement. Les jeux de cartes sont davantage basés sur la stratégie.

Comment trouver plus facilement des jeux vidéo accessibles ? 

Le plus gros problème reste de savoir à l’avance si le jeu qu’on vient d’acheter va être accessible ou non. Pour les personnes en situation de handicap c’est encore trop souvent la surprise de dernière minute. Depuis plusieurs années, les retours de jeux en magasin se multiplient. Pourquoi ? On remarque une frustration de certaines personnes en situation de handicap ne pouvant pas jouer, faute de dispositif d’accessibilité.

 » LE GAMING ACCESSIBLE A TOUS »

Afin de lutter contre ce manque d’information, Sony qui commercialise les fameuses consoles Playstation, a mis en place une rubrique dans laquelle les jeux qui offrent le plus de système d’accessibilité sont répartis sur quatre catégories : auditifs, visuels, physique et cognitifs. Les joueurs du monde entier peuvent alors retrouver cette bibliothèque au sein même du « Playstore« , la marketplace permettant d’acheter ses jeux directement sur la console. À noter que cette nouveauté est exclusivement disponible sur la dernière console de Sony la PS5.

Le rétrogaming : le cœur de l’accessibilité

Pour jouer lorsqu’on est en situation de handicap, se diriger dans un premier temps vers le rétrogaming reste une bonne solution. Vous vous demanderez certainement pourquoi ?

En effet, la plupart de ces jeux vidéo d’anciennes générations utilisent la technologie 2D. Un atout majeur qui les rend globalement davantage accessibles à tous. Avec la 2D, il est plus aisé de se repérer dans l’espace que les jeux en 3D dernière génération. Puis, les accessoires liés à ces consoles sont plus simples à prendre en main. De manière générale, les manettes des anciennes consoles possèdent moins de boutons qu’aujourd’hui et ces dernières sont également plus imposantes.

 

Si l’article vous a plu, retrouvez notre interview de Just One Hand. Gamer en situation de handicap, ce dernier expose sur sa chaîne YouTube les problèmes d’accessibilité qui se posent aux joueurs en situation de handicap et les solutions possibles.

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live