541

Vous n’arrivez pas à quitter vos mails? Vous passez vos journées à travailler sur internet? Vous avez entendu parler du droit à la déconnexion mais ne savez pas d’où cela vient? Talentéo fait le point sur un phénomène qui touche de plus en plus de personnes: l’hyper-connexion!

L’hyper-connexion, la nouvelle  « addiction» des salariés !

L’hyper-connexion », c’est quoi?

Pour être toujours plus productives et compétitives les entreprises ont adopté un outil très efficace pour aider leurs collaborateurs et rester concurrentielles: le numérique!

Cependant comme tout outil, celui-ci comporte ses pendants négatifs dont notamment un envahissement de la vie personnelle par son métier, et ainsi la difficulté à prendre du recul sur ses tâches.

Ainsi l’hyper-connexion ne touche pas seulement les joueurs de Candy Crush mais la grande majorité des professionnels en France! Ce phénomène ne concerne pas seulement le temps que vous passez sur votre smartphone ou votre tablette. Ce « mal » du siècle inclut également le temps que vous passez à travailler sur votre ordinateur, la consultation de vos mails tant personnels que professionnels et bien d’autres encore.

Si une large partie de la population est concernée par l’hyper-connexion, les cadres et les managers en sont les premières « victimes ». Entre pluies de mails et rappels d’agenda, le temps passé sur un terminal mobile devient très vite extensible.

Comment faire pour y échapper?

Si certains collaborateurs de grandes entreprises sont adeptes de la « digital détox« , et parviennent à laisser le numérique derrière eux quelques jours durant, rien ne sert de se perdre sur une île déserte tel Robinson Crusoé: il existe des méthodes moins drastiques!

La loi pour le droit à la déconnexion, qui sera effective en 2018, devrait en aider plus d’un. Celle-ci vous autorise officiellement à laisser vos mails professionnels derrière vous à la sortie du bureau. Une bonne nouvelle pour les personnes éprouvant une certaine culpabilité à couper leurs smartphones!

Il existe également une multitude de petites astuces qui pourront vous aider à limiter la consultation de vos mails au travail ou à la maison. Lorsque vous êtes au bureau, n’hésitez pas à dédier des plages dans votre planning à la consultation de vos mails. Mais attention, il faudra les respecter: deux à trois consultations quotidiennes peuvent être suffisantes.

N’oubliez-pas, lorsque vous êtes en déplacement ou en vacances, de programmer un message d’absence avec la date de votre retour. Lorsque vous rentrez chez vous, n’hésitez pas à enlever les notifications de vos mails sur votre mobile ou tablette. Dernier conseil pour la route, laissez au maximum votre travail à votre bureau!

Vous souhaitez partager votre méthode pour vous déconnecter du travail?

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00