Coup de coeur
Culture
43

Nous vous le prouvons chaque jour, la situation de handicap n’empêche pas le talent ! Cela se confirme encore aujourd’hui avec la sélection, pour cette rentrée 2019, de 5 livres qui brisent les préjugés avec leur plume et la justesse de leurs mots. Bonne lecture !

Avance, bordel ! – Samuel Marie

samuel marrie- sélection livres

Samuel Marie a 20 ans, il est cordiste. Ce jour-là, il mène une opération de débroussaillage à la citadelle de Besançon. Il fait une chute de 6 mètres de haut. Face contre terre, il ne se relèvera pas, il est devenu tétraplégique. 30 opérations, 4 ans de rééducation…avant de se lancer dans une sacrée aventure ! Pour se ré-approprier son corps et combattre les préjugés, cet ancien compétiteur se lance dans la plus grosse aventure de sa vie : il traverse 3 continents, 22 pays, parcourt 75 000 kilomètres au volant de sa camionnette. Ce livre-témoignage inspire la force au-delà de la situation de handicap.

Samuel est parti du fait qu’il fallait qu’il avance malgré tout, même si c’était le « bordel ». Cela a donné le titre de son livre, Avance Bordel, l’aventure extraordinaire d’un tétraplégique autour du monde. Sorti le 11 septembre 2019, ce livre va vous donner la pêche et vous mettre du baume au cœur à coup sûr !

Le métier d’homme – Alexandre Jollien

alexandre jollien- sélection livres

Dans ce nouvel ouvrage, Alexandre Jollien dit vouloir se confronter aux grandes expériences de l’être humain : le corps, la souffrance, le rapport à l’autre et la « nécessité d’enraciner le progrès dans le quotidien ». Le but étant ainsi de donner des pistes pour avancer légèrement sur les chemins de l’existence, de considérer les difficultés comme des opportunités, des challenges. Changer le regard sur la souffrance afin qu’elle se transforme en joie.

Alexandre Jollien nous livre ses réflexions personnelles sur la condition humaine. Il a un handicap de naissance et parle de son expérience dans ce livre. Il a notamment pu se rendre compte de l’importance des rencontres dans une vie , ici c’est l’aumônier du pensionnat qui va lui donner le désir d’apprendre, mais encore faut-il se rendre compte de l’importance de ces rencontres , ne pas passer à côté…

« Je suis un anormal. On l’a dit, assez. Je l’ai senti. Les mouvements des yeux qui passent à l’examen chaque parcelle de mon être me l’apprennent : tel regard fixe le mien puis descend, là précisément où se trouve la preuve qu’il recherche : « il est handicapé ». Parcours des yeux, quête insistante du talon d’Achille, de la faiblesse. Ce que la plupart des gens perçoivent, c’est l’étrangeté des gestes, la lenteur des paroles, la démarche qui dérange. Ce qui se cache derrière, ils le méconnaissent. Spasmes, rictus, pertes d’équilibre, ils se retranchent derrière un jugement net et tranchant, sans appel : voici un débile. Difficile de changer cette première impression, douloureux de s’y voir réduit sans pouvoir s’expliquer. »

Un livre qui fait réfléchir sur la différence qui peut être si enrichissante, mais aussi sur la lutte permanente de l’homme pour rester digne.

 L’histoire d’Helen Keller – Lorena A.Hickok

sélection livres - helen keller

À la suite d’une maladie, Helen devient aveugle, sourde et muette. Elle semble être condamnée à l’isolement et ses parents sont brisés. Pourtant, à force de patience, de bienveillance et d’engagement, sa jeune institutrice va l’aider à apprendre la langue des signes et la parole. Les premiers échanges sont difficiles mais la persévérance d’Ann, l’institutrice, et aussi l’incroyable intelligence et l’envie d’apprendre d’Helen, parviennent à rendre possible ce qui semblait impossible.

Une histoire vraie, touchante, racontée avec simplicité et pudeur. L’un des livres les plus authentiques écrits sur la « différence ».

 

Dis-moi si tu souris – Eric Lindstrom

Parker Grant est une jeune fille aveugle depuis ses 7 ans, suite à un accident où elle a vu sa mère mourir. La jeune femme n’a pas besoin d’y voir pour voir clair dans le jeu des gens. C’est pourquoi elle a inventé « les Règles » : ne la traitez pas différemment des autres, seulement parce qu’elle est aveugle, n’en profitez pas non plus.

« Les Règles : Ne m’induisez pas en erreur. Jamais. Surtout en utilisant ma cécité. Particulièrement devant du monde. Ne m’aidez pas sauf si je le demande. Sinon, vous ne ferez que me gêner. Ne vous comportez pas de manière étrange. Excepté le fait que j’ai toujours les yeux fermés, je suis comme vous, seulement je suis plus intelligente […] J’en ai même rajouté une dernière. Alors, quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable. »

Un roman sur la thématique des malvoyants, mais également le deuil et l’amitié, à la fois concret et pétillant.

 

Le silence de Mélodie – Sharon M.Draper

Mélodie n’est pas une enfant ordinaire. Sa maladie l’empêche de marcher et parler. Cependant, elle a une mémoire photographique et se souvient de tout ce qu’elle a vécu dans les moindres détails. À 11 ans elle est déjà plus mature, intelligente que les adultes qui veulent la diagnostiquer. Sans parler de ses camarades de classe qui pensent qu’elle est « attardée ». Mais la force supplémentaire de Mélodie, c’est qu’elle refuse d’être définie par son handicap. Elle est déterminée à le faire savoir au monde entier… coûte que coûte !

« Tout le monde utilise des mots pour s’exprimer. Sauf moi. Et je parie que la plupart des gens n’ont pas conscience de leur véritable pouvoir. Moi si. Les pensées ont besoin de mots, et les mots, d’une voix. J’adore l’odeur des cheveux de ma mère juste après qu’elle les a lavés. Et j’adore le contact rugueux du menton de mon père juste avant qu’il se rase. Mais je n’ai jamais pu leur dire. »

Le silence de Mélodie…rien que le titre possède une certaine douceur. Cette jeune fille au prénom musical ne dit pourtant pas mot. Elle qui aimerait tant partager ! Un roman jeunesse à faire découvrir pour comprendre et accepter les différences et certains silences.

 

Et vous, quelles sont vos livres préférés ? Dites-le-nous sur Twitter avec le hashtag #VendrediLecture et en mentionnant @Talenteo. Nous nous ferons une joie d’en parler dans un prochain article !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00