En savoir plus sur Talentéo
25MAI 16

En finir avec le mal de dos au travail!

Talentéo s’associe à Page Personnel pour vous proposer quelques conseils sur le mal de dos. Quelles en sont les causes? Comment prévenir les douleurs? Réponses.

mal de dos

C’est un fait: nous sommes de plus en plus sédentaires. Problème: nous ne sommes pas réellement faits pour l’être. Dans la vie comme au travail, il est essentiel, pour rester en bonne santé, de bouger. Et de rester détendu. Nos conseils pour éviter d’en avoir plein le dos au boulot!

État des lieux

Les actifs français passent près de 6h45 par jour devant un écran d’ordinateur. Aïe! Selon une étude OpinionWay/La Boutique du Dos de novembre 2015, ce ne sont pas moins de 76% des salariés qui auraient souffert de mal de dos l‘an dernier et cela, indépendamment de leur sexe ou âge. Les moins de 30 ans, dont près de 40% passent plus de 7h/jour assis, sont 71% à déclarer souffrir de ce mal. Un chiffre à l’évidence bien trop élevé.

Les raisons du mal ?

86 % des personnes interrogées estiment que l’origine du mal est professionnelle. Les premières causes identifiées sont en effet la mauvaise posture au poste de travail et le stress et les tensions liés à l’environnement professionnel. Le mal de dos est grandement lié à la sédentarité, au manque de changement de posture et d’activité physique. Il touche ainsi des publics de plus en plus jeunes. Le travail de bureau a contribué à l’évolution des pathologies liées aux troubles musculo-squelettiques telles que le mal de dos. Pourtant, les douleurs musculaires ou vertébrales sont relativement simples à éviter, ou à restreindre.

Les clés pour combattre les douleurs musculaires

  • Se lever et marcher

Pour éviter les muscles raides ou endormis, les jambes lourdes, il est essentiel de se lever régulièrement. Allez voir vos collègues en prenant l’escalier plutôt que d’envoyer un e-mail, évitez l’ascenseur si vous n’avez que quelques étages à monter ou descendre, profitez des marches pour étirer vos muscles. Portez-vous volontaire pour aller chercher les impressions à la photocopieuse ou déposer le courrier.

Le midi, plutôt que de rester à votre poste, bravez le vent s’il le faut pour accompagner vos collègues au supermarché ou à la sandwicherie du coin.

Pris par les tâches à réaliser, il arrive qu’on en oublie de se lever pendant plusieurs heures. Une astuce pour ne pas rester statique: mettre un rappel récurrent dans sa boîte de messagerie afin qu’une alerte apparaisse toutes les 2h, par exemple. On ne parle pas ici de prendre une pause de 20 minutes toutes les deux heures, mais bien de se lever et de faire quelques pas, ne serait-ce que pour changer de posture. Sur le plan cardio-vasculaire, rester en station assise de manière prolongée est également mauvais pour votre santé.

  • S’étirer

Les étirements, parlons-en. Ils sont extrêmement efficaces pour lutter contre le mal de dos (pensez yoga!). En tapant «mal de dos étirements au bureau» dans Google, vous obtiendrez des résultats intéressants. N’hésitez pas à partager vos trouvailles avec vos collègues pour faire tomber les étirements au bureau dans la normalité (pensez que ¾ d’entre eux sont susceptibles d’en avoir également besoin!). Stretching, yoga : des pratiques qui soulagent grâce à un travail sur la respiration. Le mal de dos étant souvent largement lié aux tensions et au stress, l’idée est avant tout de se détendre.

  • Pratiquer une activité physique régulière

Pensez également au sport après le bureau ou entre midi et deux. De quoi s’oxygéner et se redynamiser. Nous vous épargnerons les chiffres dramatiques de certaines études allant jusqu’à affirmer que travailler tue, mais rester assis toute la journée use le corps, c’est une évidence.

Suivez ces quelques conseils au quotidien, votre corps vous le rendra!

 

Vous avez mal au dos à cause de votre posture au boulot? Un conseil à donner? Dites-le nous dans les commentaires!

 

© 2016 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables