215

Photo portrait de NadineNadine, responsable service client trilingue, recherche un poste dans le département du Rhône. Elle vise avant tout un travail en tant que responsable service clients mais étudie tout offre de poste cadre en lien avec l’étranger au sein d’une entreprise lyonnaise innovante et optimiste! Elle est disponible immédiatement, contactez-la.

 

Que faites-vous naturellement mieux que les autres?

En toute modestie, je peux affirmer que je sais écouter. Cette qualité m’a permis de mener à bien des négociations avec mes clients et mes collaboratrices, mais également avec les autres services de mes différentes entreprises. De plus, savoir se remettre en question, être déterminée, organisée et avoir du courage m’ont amené en 2006 à suivre la formation ICSV du CNAM pendant un an à temps plein. Mon fils n’avait que 3 ans, j’approchais de la quarantaine. Repartir sur les bancs de l’école n’a pas toujours été chose facile. Il faut éviter de se laisser envahir pas un certain découragement et s’investir complétement dans son projet pour qu’il aboutisse.

Je suis heureuse d’avoir obtenu mon diplôme avec les félicitations du Jury en prime.

Qu’apprenez-vous rapidement?

Mis à part le domaine scientifique qui n’a jamais été mon point fort, j’ai su apprendre rapidement – car la situation le demandait – au cours de ma carrière professionnelle :

  • J’ai été projetée dans l’international sans aucune formation. J’ai appris sur le terrain, avec mes clients, mes transitaires et les banques, à gérer l’international pour ma société. Ceci au niveau administratif (documents douaniers), logistique (incoterms), relations commerciales internationales (offres de prix et appels d’offres).
  • J’ai pris un poste de manager sans en avoir l’expérience. J’ai appris à gérer une équipe, les relations humaines et hiérarchiques, devenir interface avec les autres services de l’entreprise.
  • En 2008, un nouvel apprentissage en gestion de projets : optimiser l’existant dans une entreprise de services alors que je ne connaissais que l’industrie.

Enfant, quel était le métier de vos rêves?

Vétérinaire.

Est-ce toujours le cas?

Non, mon niveau en maths ne m’a pas permis d’accéder à ce métier.

A quoi aspirez-vous aujourd’hui?

Mon projet professionnel est d’être responsable service client France et export. Dans l’idéal, j’aimerais prendre en charge un poste au sein d’une PME lyonnaise innovante.

Comment en êtes-vous arrivée à ce projet?

Par mon expérience professionnelle et les postes que j’ai occupé, à savoir assistante commerciale anglais, gestionnaire administration des ventes, coordinatrice internationale, responsable service clients et chef de projet.

J’ai évolué dans un milieu multiculturel et industriel pendant 11 ans au sein de la société Slat. J’ai occupé 7 années durant le poste de coordinatrice export et, suite à une promotion interne, j’ai évolué vers le poste de responsable administration des ventes France et export. J’ai ainsi acquis des compétences managériales, internationales et commerciales. En 2008, Geodis Valenda m’a offert l’opportunité de manager des projets transverses dans le milieu du service environnemental. Cette expérience m’a apporté un savoir-faire en gestion de projets et en optimisation de process. En 2012, j’ai eu le plaisir de travailler dans une start-up de quadra commercialisant un matériau extrêmement innovant dans le secteur du bâtiment. Pendant 2 mois, j’ai été chargée de la mise en place globale du back office et de tous les documents associés.

Sur quelles réussites vous appuyez-vous?

Je m’appuie sur plusieurs aspects. Tout d’abord, au niveau du management d’équipe, j’ai mis en place un suivi d’indicateurs de performance et des tableaux de bords. Cela a permis de baisser de moitié le nombre d’avoirs et de gagner en productivité. J’ai proposé des actions de formation, notamment pour motiver l’équipe dont j’étais en charge. Afin d’avoir un taux de service optimum, j’ai géré une interface entre l’extérieur et les services internes.

Au niveau du management de projets transverses, j’ai rédigé un cahier des charges pour mettre en place un nouveau système informatique. Ensuite, au niveau commercial, j’ai participé au développement des ventes export. Enfin, au niveau logistique et administratif, j’ai pu analysé les risques financiers et relancer les impayés.

Qu’est-ce qui en général donne envie de vous rencontrer?

Une approche professionnelle et dynamique.

Comment vos anciens collègues vous décriraient-ils?

Comme une personne organisée, humaine, efficace, déterminée.

Pourquoi Talentéo?

Grâce à Cap Emploi.

Des idées pour Nadine? Faites-le nous savoir!
Et n’hésitez pas à utiliser le web pour relayer son portrait!

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00