213

Paris 2024 : le rendez-vous sonne déjà comme un slogan ! Du 28 août au 4 septembre 2024, la France accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été. Et si les médias font la part belle aux J.O., les Paralympiques 2024 semblent également nous réserver de belles surprises. Petit tour d’horizon de l’avancée et des enjeux portés par cette compétition qui s’annonce déjà historique !

Accentuer la parité

C’est une avancée historique pour les athlètes paralympiques féminines ! Sur les 4 400 participants aux Jeux Paralympiques 2024, plus de 1 859 seront des femmes. Si la parité n’est pas encore parfaite, on peut cependant souligner un progrès notable. Pour rappel, seules 1 782 sportives étaient présentes à Tokyo en 2020. Et cela représentait déjà une victoire spectaculaire ! En effet, les Jeux organisés à Sydney en 2000 n’avaient accueilli, quant à eux, que 990 femmes sur les 3 843 athlètes reçus…

Ce mouvement vers l’égalité des genres se constate aussi dans le nombre d’épreuves réservées aux femmes, puisqu’il passera de 228 à 235, sur un total de 549 épreuves. Au fil des années, les femmes sont donc de plus en plus représentées dans les Jeux Paralympiques. Et c’est une très bonne nouvelle !

Davantage médiatiser l’événement

Vous avez peut-être déjà visionné l’hypnotisante chorégraphie proposée par Sadeck Berrabah pour célébrer la transition entre Tokyo 2020 et Paris 2024.

Cette année, le célèbre danseur, plus connu sous le pseudo Sadeck Waff, a souhaité mettre en avant les Jeux Paralympiques. Pour cela, il a créé toute une chorégraphie avec un groupe de danseurs, dont certains étaient en situation de handicap. Ce choix artistique répond à la nécessité de “mieux médiatiser” cet événement sportif, comme le souligne l’athlète Théo Curin.

Par ailleurs, les droits de diffusion des Jeux ont été attribués à France Télévision. Cette exclusivité numérique s’accompagnera d’un accès gratuit à 300 heures de direct, ainsi que d’une exposition 24h/24 des épreuves !

L’évolution des mentalités est, en effet, un enjeu majeur de cette compétition. Le Directeur du Comité d’Organisation des Paralympiques Pékin 2022, Yang Jinkui, estime ainsi qu’il est impératif de “détruire les barrières et construire des ponts entre les personnes valides et celles qui souffrent d’un handicap”. Dans cette perspective, le Comité International Paralympique (IPC) a décidé d’augmenter le nombre de médailles attribuées aux joueurs de Boccia, handisport cousin de la traditionnelle pétanque. 11 épreuves seront donc désormais récompensées dans cette catégorie : 4 épreuves masculines, 4 féminines et 3 mixtes.

Un cadre exceptionnel

À l’été 2024, tous les regards seront tournés vers la capitale française, qui accueillera les 206 pays représentés aux Jeux Olympiques et les plus de 600 000 spectateurs. Tony Estanguet, président de Paris 2024, n’a d’ailleurs pas attendu pour mettre l’eau à la bouche aux nombreux supporters de l’événement sportif. Ainsi, il a récemment annoncé les lieux emblématiques de la ville qui seraient mis à l’honneur.

Les amateurs de para tir à l’arc pourront ainsi profiter de l’Esplanade des Invalides. Le Grand Palais servira, de son côté, de décor au para taekwondo et à l’escrime-fauteuil, tandis que les chevaux de la para équitation fouleront les allées du parc du château de Versailles. Enfin, le Champ de Mars accueillera le cécifoot, le para judo et le rugby fauteuil. Les Jeux Paralympiques 2024 seront donc une occasion exceptionnelle de faire rayonner le patrimoine français.

Une cérémonie d’ouverture en demi-teinte

Le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 a décidé de révolutionner la traditionnelle cérémonie d’ouverture. Pour la première fois, cet événement spectaculaire se déroulera ainsi hors stade et sera ouvert gratuitement à tous les spectateurs. Un concept qui s’inscrit autant dans un principe d’égalité que dans une volonté de mettre en lumière la capitale française. En effet, la cérémonie offrira une déambulation de six kilomètres à travers les monuments parisiens, au plus près du cours de la Seine.

Si cette démarche historique rencontre un franc succès auprès des Français interrogés, certains athlètes paralympiques regrettent de ne pas avoir été conviés à cette grande fête prévue le 26 juillet 2024. En effet, nombreux sont ceux qui attendent que le Comité se prononce sur une éventuelle cérémonie d’ouverture des Paralympiques 2024.

Une augmentation du nombre d’épreuves

Quoi qu’il en soit, les amateurs pourront apprécier quelques évolutions dans les quotas. Parmi celles-ci, on note l’augmentation du nombre d’épreuves dans certaines disciplines par rapport à Tokyo, telles que le para taekwondo, le para canoë, le para triathlon et la Boccia. Par ailleurs, 16 joueurs de para badminton recevront une médaille olympique, contre 14 en 2020.

En attendant de pouvoir assister à cette compétition historique, vous pourrez bientôt suivre les Jeux Paralympiques d’hiver. Du 4 au 13 mars 2022 à Pékin, les 514 athlètes masculins et 234 athlètes féminines concourront pour les médailles paralympiques des six parasports suivants : para ski alpin, para biathlon, para ski de fond, para hockey sur glace, para snowboard et curling fauteuil. Un événement sportif qui devrait combler les connaisseurs et soulager les plus impatients pour Paris 2024 !

Pour avoir un avant-goût des jeux d’hivers, le championnat du monde des parasports d’hiver a eu lieu du 12 au 23 janvier. Une belle occasion de retrouver de grands noms, tels qu’Arthur Bauchet, Marie Bochet, Hyacinte Deleplace et beaucoup d’autres athlètes ! Nous vous avions présenté certains d’entre eux, souvenez-vous.

Cette semaine est également la semaine Olympique et Paralympique ! Créé dans l’optique de promouvoir la pratique sportive chez les jeunes, mais également pour mobiliser la communauté éducative autour des valeurs olympiques. C’est une manière supplémentaire de mettre en avant l’activité physique et sportive ! N’oubliez pas de partager avec nous sur les réseaux sociaux, votre enthousiasme pour cet événement à venir !

 

Crédit image à la une :©T. Nguyen – CPSF

 

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live