49

Récit d’une rencontre : Alcimia, basé à Chambéry. Avec eux, nous avons pu chausser nos lunettes à triple foyer : recrutement 2.0, handicap et diversité – avec une légère prédominance du recrutement par les réseaux sociaux!

Alcimia, c’est d’abord l’histoire d’une rencontre. Celle de Juan Naveira et de Katia Skrzypczak, partenaires à la vie comme à la scène. Leurs compétences? Juan était consultant en agence de communication, tourné vers le référencement et le webmarketing. Katia avait quant à elle un profil tourné vers les Ressources humaines et le management. C’est donc tout naturellement que leur rencontre a donné naissance à Alcimia en 2006.

Stéphane de Talentéo, Katia et Léa d’Alcimia

« Quand j’ai rencontré Katia en 2004, j’ai découvert le côté managérial, la dimension humaine à travers les nouveaux métiers. »

Juan

Alcimia. On se demande si les ressources humaines sont au service du 2.0, ou le contraire. Pour Talentéo, c’est évident : cette complémentarité est d’une efficacité redoutable, comme l’ont compris très vite Katia et Juan.

« Il y a des nouveaux services mais personne n’y comprend rien. Ce qu’attendent les boîtes, c’est qu’on vulgarise, d’où le positionnement d’Alcimia : il faut former à l’usage, mais pas que, puisqu’il faut pas mal de temps pour acquérir cette culture. » Juan

La team Alcimia : Juan, Katia et Léa, nouvellement recrutée

Depuis quelques mois, Léa les a rejoint. Puisqu’il ne manquait plus à l’équipe que leur nouvelle Community Manager !

Leur approche? La SMO (prononcer Social Media Optimization), ou comment choisir une stratégie de communication sur Internet. Talentéo en avait parlé déjà, à travers le filtre recrutement :

Alcimia.com

Alcimia, c’est le « mariage » des RH et du web marketing. Comment vous est venue l’idée de mêler vos deux domaines de compétences, concrètement?

Juan et Katia : L’idée est venue naturellement car cela correspond à nos deux cœurs de métiers. Katia évolue dans cet environnement à travers le conseil et la formation depuis 15 ans, et pour Juan, c’est la même chose avec le web. Il se trouve que ce « mariage » correspond à un réel besoin des entreprises : comment réussir un projet si l’on n’a pas pris le temps de lever les freins de l’équipe au préalable ?

Quelles sont les  préoccupations principales des entreprises qui font appel à vos services?

Léa et Katia : Je pense qu’elles ont compris que le web était en plein changement, majoritairement, dû aux réseaux sociaux. Mais cette prise de conscience s’accompagne de beaucoup de peurs, qui viennent surtout de leur méconnaissance de ces nouveaux médias. Elles font appel à nous d’abord pour être rassurées, sur leurs pratiques, leurs approche du web et leur envie de développement pour demain. Ensuite, elles veulent comprendre et mettre en place, dans une démarche de partenariat et d’accompagnement, une nouvelle stratégie de communication et marketing sur le web. Enfin, ces entreprises attendent un véritable partage et  une nouvelle vision de leur travail.

Si vous n’aviez que trois conseils à donner aux entreprises qui veulent se lancer dans ce nouveau défi, quels seraient-ils?

Léa : Trois conseils ? Soyez curieux, n’ayez pas peur et surtout faites-vous bien accompagner !
La révolution des médias sociaux vous paraît durable? N’est-ce pas le résultat d’un effet de mode?

Léa : Je pense que les réseaux sociaux ne sont en fait pas vraiment une révolution. C’est juste un moyen de faciliter ce que l’on faisait déjà : parler à ses amis, garder le contact, donner son avis sur ses passions, partager ses coups de coeur, etc… Alors un effet de mode ? Je ne crois pas, on a toujours voulu communiquer et on le fera toujours, les réseaux sociaux ont juste amplifié nos messages et ouvert des tribunes plus grandes à nos idées. L’humain à juste repris sa place au milieu du web.

Pourquoi un partenariat avec Talentéo?

Alcimia : Vous avez compris l’importance des réseaux sociaux dans votre domaine et votre positionnement est très original et nous aimons bien prendre part à des projets naissants. Nos domaines sont complémentaires, vous, vous sensibilisez les personnes des secteurs RH à l’importance du 2.0 et nous, nous les formons et les accompagnons. C’est une bonne combinaison.

Quels sont vos prochains défis? Que peut-on vous souhaiter pour l’année 2012 qui s’annonce?

Léa : A titre personnel ? Aller encore plus loin dans ma connaissance du web-marketing, devenir totalement indépendante dans mon travail pour que Juan aille vivre sur une île tranquille 😉 Sinon de façon plus réaliste, j’espère que nous trouverons de nouveaux clients à épauler, avec des projets intéressants et motivants. Et que l’on trouvera de nouvelles idées pour booster encore plus nos clients actuels !

C’est tout le mal qu’on peut leur souhaiter! Merci à Katia, Juan et Léa de s’être prêtés au jeu de l’interview 🙂

Nous resterons en veille SMO. Pour nous suivre, abonnez-vous aux actualités, ou à la rubrique Innov’actions 2.0, ou suivez nous sur Twitter 🙂

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00