206

Talentéo poursuit sa série « Travailler avec un(e) collègue en situation de handicap »!  Aujourd’hui, nous nous intéressons à un cas particulier et dont on parle peu: les personnes concernées par la maladie de Lyme. Souvent méconnue, certains osent de plus en plus en parler.

Qu’est-ce que cela signifie d’avoir la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme ou « borréliose de Lyme » est une maladie infectieuse due à une bactérie appelée Borrelia burgdorferi, transmise par l’intermédiaire d’une piqûre de tique infectée. Cette zone peut toucher plusieurs organes et systèmes, la peau, mais aussi les articulations et le système nerveux. Non traitée, elle évolue sur plusieurs années ou décennies en trois stades de plus en plus graves.

Quelles en sont les causes ?

La maladie de Lyme est déclenchée par une simple piqûre de tique qui, quelques années plus tard, peuvent être à l’origine de nombreux symptômes désagréables et graves (douleurs articulaires, difficultés pulmonaires, paralysie faciale…). Une piqûre de tique n’est pas nécessairement synonyme de transmission de la maladie de Lyme, mais il faut bien observer la zone et être attentif aux symptômes.

Quels sont les signes ? Comment cela se traduit-il ?

Les symptômes de la maladie de Lyme apparaissent dans les 30 jours suivant la piqûre par une tique : une plaque rouge et ronde qui s’étend en cercle. Des manifestations générales (maux de tête, douleurs articulaires, légère ascension de la température corporelle, fatigue) et des ganglions proches de la lésion cutanée peuvent également être associés traduisant la dissémination de la bactérie dans l’organisme.

La maladie est parfois difficile à diagnostiquer puisque les piqûres de tiques ne sont pas toujours visibles et les symptômes s’apparentent à ceux d’autres maladies telles que la grippe. La maladie de Lyme se guérit habituellement efficacement à l’aide d’antibiotiques.

Pourquoi la maladie de Lyme est-elle si difficile à diagnostiquer et à soigner?

La maladie de Lyme comporte plus de 100 symptômes différents. Il est donc difficile de la dépister et encore plus difficile de la diagnostiquer et de la soigner correctement. Les patients entendent malheureusement fréquemment que leurs symptômes ne sont qu’imaginaires. Ils sont aussi souvent traités pour une autre maladie.

Au départ, la maladie de Lyme touche chaque personne différemment. Les symptômes peuvent être modérés ou graves mais plus le temps passe, plus la maladie affaiblit.

Quelle part de la population en est atteinte ?

Le nombre des victimes de la Borrélia Burgdorferi dans l’hexagone est maintenant estimé à 27 000 cas par an.

Selon Santé publique France, ces dernières années montrent une très forte progression des cas de maladie de Lyme : 55.000 nouveaux cas en 2016.

Quelles sont les personnalités concernées par une maladie de la peau ?

  • Richard Gere, acteur américain
  • Avril Lavigne, chanteuse américaine
  • Bella Hadid, mannequin américaine
  • Neneh Cherry, chanteuse et musicienne suédoise
  • Ashley Olsen, actrice américaine
  • Alec Baldwin, acteur américain
  • Ben Stiller, acteur américain
  • Crystal Harris, mannequin et chanteuse américaine

Quels sont les préjugés les plus courants quant à l’efficacité professionnelle des personnes qui ont une maladie de la peau?

La Maladie de Lyme n’est pas encore très connue. En France, selon certains patients, nous sommes en retard et « il n’y a pas de réelle prise en charge ».

Ainsi, la maladie de Lyme est souvent catégorisée comme psychiatrique et fait l’objet de préjugés comme la contagion, une fatigue imaginaire ou nerveuse…Les patients souffrent pendant plusieurs années avant que leur maladie soit réellement « reconnue ».

Quelles sont les solutions à envisager ?

La première solution bien sûr est un traitement médicamenteux – généralement de la prise d’antibiotiques – adapté. L’évolution vers une phase tertiaire reste rare, même en l’absence de traitement. En effet, la maladie de Lyme présente une évolution très favorable lorsqu’elle est traitée. Plusieurs cas de personnes touchées par cette maladie, comme Georges W Bush, s’en sont bien sorties.

Lors de la première phase de la maladie, le traitement a pour but d’assurer la disparition des premiers symptômes de la maladie et de prévenir la survenue des manifestations tardives en éradiquant le germe des organes pouvant être infectés.

Ainsi, pour chaque phase et selon la sévérité de la maladie, le traitement peut varier et peut nécessiter une hospitalisation. Il consiste à administrer un antibiotique éventuellement associé à un corticoïde en cas de troubles de la conduction auriculo-ventriculaire.

On peut aussi penser à des alternatives naturelles : par exemple les élixirs floraux d’échinacée qui sont recommandés en cas d’affaiblissement du système immunitaire, ainsi que la micro-immunothérapie.

De nombreuses options thérapeutiques existent afin d’aider les personnes qui viennent d’être infectées par la maladie de Lyme ou celles qui sont atteintes de cette maladie depuis longtemps.

Comment accueillir un collaborateur concerné?

N’hésitez pas à vous renseigner sur cette maladie et à en parler avec votre collaborateur si il en ressent le besoin. Il n’y a pas d’aménagement particulier à effectuer, considérez-le comme les autres sans jugement ! Aussi vous pouvez également par exemple envisager des jours de télétravail afin de soulager sa fatigue et de lui permettre de veiller à son suivi médical.

Vous êtes concerné(e) par une maladie de Lyme et souhaitez témoigner? Vous avez un proche concerné ? Nous vous donnons la parole sur les réseaux sociaux !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00