276

Talentéo continue sa série « Travailler avec un(e) collègue en situation de handicap »! Aujourd’hui, nous nous intéressons aux personnes souffrant de migraines. Ces crises douloureuses peuvent constituer un véritable handicap lorsqu’elles surviennent. Nous faisons le point pour vous sur cette pathologie.

Qu’est-ce qu’une migraine?

La migraine est une forme particulière de mal de tête. Elle se manifeste par des crises qui peuvent durer de quelques heures à quelques jours.

Leur fréquence est très variable d’une personne à l’autre, pouvant aller de plusieurs par semaine, à une par an ou moins.

Quelles en sont les causes?

  • Hérédité

Les facteurs génétiques sont plus importants dans le cas d’une migraine avec aura. La transmission de cette pathologie repose très probablement sur plusieurs gènes, ce qui explique les sauts de génération dans certaines familles.

  • Cause hormonale

Attention, cette pathologie n’est pas d’origine hormonale. Néanmoins, les crises sont en partie influencées par les variations des taux hormonaux. Ainsi, la migraine est plus fréquente chez la femme.

Quels sont les symptômes? Comment cela se traduit-il?

La migraine se distingue d’un mal de tête « ordinaire », notamment par sa durée, son intensité et par différents autres symptômes. Ainsi, une crise commence souvent par une douleur ressentie d’un seul côté de la tête ou localisée près d’un œil.

Cette douleur se traduit majoritairement par la perception de pulsations dans la boîte crânienne. Elle est aggravée par la luminosité, le bruit et parfois même par les odeurs. La migraine peut aussi s’accompagner de nausées et de vomissements.

Particularité surprenante, dans 10 à 30% des cas, les crises de migraine sont précédées de manifestations physiologiques que l’on regroupe sous le nom d’aura.

Celles-ci sont essentiellement des troubles visuels qui peuvent prendre la forme d’éclairs lumineux, de lignes aux couleurs vives ou d’une perte de vue temporaire. Ces symptômes disparaissent en moins d’une heure, survient alors le mal de tête.

Quelle part de la population en est atteinte?

30 à 40% de la population française souffre de migraines en 2018, soit 8 millions de personnes, ce qui est considérable. A noter que les 3/4 des personnes concernées sont des femmes.

Quelles sont les personnalités atteintes par ce handicap?

De nombreuses personnalités sont concernées par les migraines, parmi celles-ci nous pouvons citer:

  • Whoopi Goldberg, actrice américaine
  • Daniel Radcliffe, acteur anglais
  • Janet Jackson, chanteuse américaine
  • Serena Williams, championne américaine de tennis
  • Elizabeth Taylor, actrice américaine
  • Ben Affleck, acteur américain
  • Marcia Cross, actrice américaine
  • Lisa Kudrow, actrice américaine

Quels sont les préjugés les plus courants quant à l’efficacité professionnelle des personnes ayant des migraines?

Le diagnostic étant difficile à poser, les patients ne sont pas toujours pris au sérieux par leur entourage qui ne comprend pas leur pathologie.

D’ailleurs, une étude américaine menée en 2016 révèle qu’une grande partie des patients sont diagnostiqués tardivement. Cette même étude révèle beaucoup de personnes concernées ne trouvent pas de traitement efficace, malgré tous les médicaments anti-migraineux disponibles.

De ce fait, pour ceux qui ne parviennent pas à soulager leur douleur, l’impact sur la vie professionnelle peut être important. Ainsi, 25% des personnes migraineuses ont déclaré avoir arrêté de travailler, posé un arrêt maladie ou réduit leurs heures de travail à cause de leur handicap.

Quels sont les aménagements et solutions possibles?

Il est important de bien envisager toutes les solutions pour soulager et/ou essayer de vivre avec une migraine.

Essayez d’en discuter tranquillement avec votre collègue si il/elle le souhaite. Quelques gestes simples peuvent éviter certaines crises:

  • Eviter les bruits trop intenses.
  • Baisser les stores en été si la luminosité est trop importante.
  • Instaurer des séances de méditation pour réduire le stress et ainsi des cycles migraineux.
  • Proposer des séances de sport afin de se défouler.
  • Si le cas est nécessaire, proposez du télétravail à votre collègue.

Comme pour tout handicap, le plus important est de communiquer afin de mettre en place toutes les solutions nécessaires pour que seules les compétences s’expriment!

Vous êtes concerné(e) par des migraines et souhaitez témoigner? Vous souhaitez recruter des personnes touchées par ce problème? La parole est à vous!

Sources: Passeportsanté.net, Medisite, migraine.fr, Doctissimo

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00