En savoir plus sur Talentéo
24JUN 14

12 experts RH pour 2014: L'efficacité

Franck La Pinta réunissait, juste avant la nouvelle année 2014, 12 experts des RH, pour montrer les 12 notions clés de l’année. Nous accueillons aujourd’hui Flavien Chantrel, qui nous parle de la notion d’efficacité. 

Notre dossier mensuel s’enrichit! Grâce à nos experts, quatre sujets RH ont déjà été mis en avant: tandis que Gilles Gobron nous dévoile tout sur l’algorithme, Arnaud Gien-Pawlicki analyse la transformation digitale, Alexandre Pachulski nous présente l’expérience utilisateur, Pierre Denier pense avant tout aux talents, et Vincent Rostaing nous explique la révolution agile.

Bonjour Flavien. Tu avais choisi de traiter le thème de l’efficacité dans l’article réunissant des experts RH lancé par Franck La Pinta. Peux-tu expliquer à nos internautes brièvement ton parcours professionnel, et pourquoi tu as choisi de parler de ce sujet comme un enjeu RH pour 2014?

Passionné par le web depuis l’adolescence, j’ai commencé en tant qu’animateur/modérateur de sites pour RegionsJob, acteur de référence de l’emploi et de la formation, en 2007. J’ai évolué pour devenir aujourd’hui Responsable médias sociaux et contenus web, toujours pour RegionsJob.

J’ai eu l’occasion de voir et de lire beaucoup de choses durant ces quelques années, aussi bien au niveau du web et de son évolution que des RH et des bouleversements qu’ils devraient connaître avec Internet. L’explosion des réseaux sociaux a en effet eu lieu pendant cette période, et nombreux ont été ceux à prendre position et à prophétiser à peu près tout et n’importe quoi.

C’est pour cette raison que j’avais choisi le mot Efficacité à l’occasion de l’article de Franck. Après avoir déjà vu bon nombre de tendances inévitables pour le futur, de prédictions quasi-certaines, d’outils révolutionnaires qui allaient révolutionner le marché et d’autres certitudes tomber à l’eau, je pense que la vraie tendance à venir est celle du retour à l’efficacité.

La contraction économique actuelle pousse à revenir à l’essentiel et à arrêter de croire aux recettes miracles. En recrutement comme ailleurs, il faut utiliser ce qui fonctionne!

Comment définirais-tu la notion d’ « efficacité » à notre binôme de choc: notre nièce de 8 ans et notre prof d’économie de l’université?

A ma nièce de 8 ans, j’expliquerais que l’efficacité, c’est de mettre Gulli quand elle a envie de regarder un dessin-animé plutôt que de passer 20 minutes à zapper de chaîne en chaîne pour finalement revenir sur son canal favori sans rien avoir trouvé d’intéressant.

Avec le prof d’économie, j’aborderais la question du ROI, de la comptabilisation du temps de travail et d’expérimentation dans le coût d’un recrutement et du faux gratuit. On parlerait d’efficacité aussi bien en termes économiques que de confort de travail.

Dans ton intervention au sein des 12 salopards, tu nous parle des envies de refaire le monde suscité par l’essor du web dans le monde du recrutement. Selon toi, sur quels questionnements doit se centrer le recrutement 2.0?

Le recrutement 2.0 doit se recentrer sur l’entreprise plutôt que de se disperser. Attirer les talents, c’est avant tout une question de qualité de vie au travail. Votre proposition en tant qu’employeur est-elle à la hauteur? Avant d’aller crier partout qu’on est le meilleur, il est important de le devenir, le reste du travail sera plus facile et crédible. Un travail sur l’interne, sur la circulation de l’information au sein de l’entreprise, sur les avantages et les conditions de travail est indispensable. Une réflexion sur ses forces et faiblesses en tant qu’employeur également.

C’est à partir de là que la communication RH sera la plus pertinente et la plus en phase avec ce que les salariés et donc anciens candidats vivront vraiment. Une fois ce travail effectué, il faut avoir une vraie stratégie d’action dans ses présences et prises de paroles.

Où est-on présent? Pourquoi? Comment? Et surtout éviter de s’inscrire partout sans vraiment savoir pourquoi, ce sera le meilleur moyen de perdre son temps. Et le temps a tendance à manquer pour les professionnels RH! Faire preuve de bon sens et agir en fonction de son temps, c’est le meilleur moyen d’être efficace.

Toi qui est une référence en community management, quels conseils pourrais-tu donner aux entreprises souhaitant se lancer dans cette déclinaison de leur marque employeur?

Déjà, à bien penser leur marque employeur, comme je l’expliquais à la question précédente. Avant de penser à être présent en ligne, il faut savoir les valeurs et informations que l’on veut y véhiculer. Ensuite, bien choisir les espaces où l’on souhaite construire une présence. Il faut qu’ils soient limités en nombre et qu’ils correspondent au temps disponible.

Ensuite, réussir à s’adapter à ces lieux pour offrir des messages et informations qui vont intéresser les candidats et être pertinents. On assiste trop souvent aux deux extrêmes sur les espaces RH des entreprises tels qu’ils sont actuellement. Soit des messages corporates qui n’intéressent absolument personne, soit une dérive vers la « portée » qui va déformer le message pour le rendre populaire, jusqu’à le rendre incompréhensible ou absent.

Il faut donc se fixer des objectifs raisonnables et tenter de bien appréhender la manière de communiquer pour ne pas parler dans le vent. Enfin, il faut raccourcir les délais de validation pour être le plus réactif possible et se rapprocher du temps réel. Un message qui met une semaine avant d’être publié n’a souvent aucune valeur.

Nous pensons également aux community managers RH qui sont régulièrement bousculés par l’évolution rapide des réseaux-sociaux, quels conseils leur donnerais-tu afin qu’ils conservent leur efficacité ?

Un community manager RH qui est bousculé par l’évolution rapide des réseaux sociaux devrait changer de métier. C’est le principe de ce travail que de réussir à s’adapter en permanence à ces espaces.

Le problème vient plus souvent des postes qui demandent des moutons à 5 pattes. On demande parfois à des recruteurs qui ont déjà du mal à boucler leurs dossiers par manque de temps de s’occuper aussi de la partie social media, par exemple. On imagine facilement les résultats…

Le principal conseil qu’on peut donner aux entreprises, c’est de faire un point sur leurs vrais besoins et sur les opportunités et de dégager assez de temps de travail à des personnes compétentes (formées pour l’occasion ou déjà opérationnelles) pour arriver à réaliser les objectifs fixés.

Puisqu’on te tient, on va te demander, comme aux 5 experts qui t’ont précédé, de tester notre réseau social/appli mobile, qui correspond au besoin de fluidifier la rencontre entre recruteurs et candidats en situation de handicap: lereseautalenteo.fr. Après 5 minutes de navigation, qu’en penses-tu?

L’ergonomie et le design me plaisent assez, j’aime surtout la manière dont est gérée la différence des inscrits, avec tact et humour. Le site a l’air bien complet!

Merci à Flavien Chantrel pour ces passionnantes explications sur la notion d’efficacité!

A lire également:

Et vous, comment définiriez-vous la notion d’efficacité? Avez-vous des questions à poser à Flavien Chantrel? Venez commenter cet article!

A lire également:

Mots clés: , , , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables