414

Aujourd’hui Talentéo et Amallia vous proposent de découvrir toutes leurs astuces-phares pour éviter de décrocher un emploi. Tant sur le savoir-être que sur le savoir-faire, vous pourrez ainsi jouer sur de multiples tableaux pour faire fuir tout recruteur potentiel.

Abandonner toute motivation

Vous cherchez un emploi depuis tellement longtemps que le découragement vous gagne, et c’est normal. Pour être sûr de faire fuir les recruteurs, exprimez haut et fort combien votre recherche vous démoralise ! Soyez démotivé, venez en entretien la tête basse et surtout, quoi que vous fassiez, mettez-vous en tête que cela aboutira à un échec total. Vous maîtrisez à présent la base d’une recherche d’emploi ratée.

Prendre les forums de recrutement par-dessus la jambe

Les forums de recrutement, vous les écumez depuis un bon bout de temps. D’ailleurs, les recruteurs vous appellent désormais par votre prénom et vous ne manquez pas d’échanger cordialement avec ceux qui commencent à vous connaitre. Mais pourquoi rester cordial, motivé et garder le sourire ? Cessez de chercher une tenue adéquate, considérez ce type d’événement comme une corvée et surtout, laissez votre CV au placard. N’oubliez pas de tenir un discours basé sur notre conseil n°1 et vous éviterez soigneusement toute opportunité.

Envoyer des lettres de motivation type

Après tout, pourquoi personnaliser vos lettres de motivation ? Le recruteur ne les lit pas, c’est bien connu. De plus, il se fiche certainement de savoir qui vous êtes et pourquoi cette entreprise en particulier semble vous intéresser. Votre recherche d’emploi ira beaucoup plus vite avec une lettre-type que vous allez copier/coller à toutes les entreprises auxquelles vous postulez, tout secteur confondu ! Et tout poste confondu, pendant que vous y êtes. Pour être définitivement sûr de passer à côté d’un potentiel entretien, n’oubliez pas de vous tromper d’entreprise ou d’interlocuteur dans la lettre.

Ne pas avoir de projet professionnel précis

Oubliez les intitulés de poste trop précis qui vous obligent à avoir deux ou trois CV différents ! Soyez vague et laissez le recruteur se débrouiller avec la question existentielle du poste recherché. « Un emploi dans la communication » ou encore « Agent administratif, caissière, comptable » sont tout indiqués si vous espérez que votre CV finisse dans une corbeille à papier plutôt que sur le bureau du responsable du recrutement. Si vous arrivez malheureusement à passer le cap de l’entretien avec votre CV multitâches, pensez bien à rester aussi vague en présentiel que sur le papier : usez et abusez de formules du type « oh, moi tout ce que je cherche c’est un emploi, peu importe lequel ».

Zapper les réseaux sociaux professionnels

Continuons d’économiser du temps et de l’énergie dans votre recherche d’emploi : ne créez surtout pas un profil sur un réseau social professionnel. La plupart des recruteurs sont présents sur la toile, imaginez que l’un d’eux vous remarque ! Evitez d’être visible et de parler de votre recherche d’emploi sur internet est une des meilleures parades à l’emploi.

Parler RQTH avant de parler compétence

Vous êtes demandeur d’emploi en situation de handicap ou « RQTH » pour les intimes. Voici une arme de choix contre le recrutement. Lors de l’entretien d’embauche, misez tout sur votre reconnaissance et surtout, éviter de parler de vos compétences même si le recruteur tente d’amener le sujet. Aux questions sur vos expériences précédentes, opposez-lui le détail de votre état de santé. Si vous êtes en face d’un coriace qui s’obstine à parler emploi, soyez plus tenace et parlez-lui handicap. N’oubliez pas de mettre en avant tout l’argent que vous ferez économiser à l’entreprise en entrant dans les quotas et vous devriez être à peu près sûr de ne plus jamais entendre parler de cette société.

Ne pas mettre ses acquis à jour

Votre dernier poste remonte à quelques années et vous n’avez pas actualisé vos compétences depuis ? Continuez ! Faites la sourde oreille aux appels de Pôle Emploi pour vous proposer des mises à niveau. Oubliez les discussions de vos pairs sur l’actualité de votre secteur professionnel et abandonnez l’idée de vous abonner à des revues ou à des sites spécialisés. Conservez des compétences vintage, tellement obsolètes qu’il y a peu de chance que vous puissiez exercer sur la version actuelle de votre poste.

Vous l’avez compris, prendre ses 7 conseils à contre-pied est le B.A.-BA d’une recherche efficace. Votre savoir être : motivation, politesse et bonne humeur est aussi important que vos savoir-faire qui doivent être régulièrement actualisés. Si la lettre de motivation n’est pas toujours lue, il est préférable de la personnaliser quand même. Enfin, les réseaux sociaux professionnels sont incontournables !

Et vous, quels sont vos conseils pour trouver un emploi ?

Cet article a été réalisé dans le cadre de la collaboration de Talentéo et de la mission handicap d’Amallia, acteur du logement solidaire engagé dans une démarche en faveur de la diversité tant pour le recrutement de ses salariés que pour leur maintien dans l’emploi.

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00