En savoir plus sur Talentéo
18JUI 13

Faut-il mentionner votre RQTH sur votre CV ?

Nombre de candidats en sont encore à se demander s’ils doivent mentionner leur RQTH, alias Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé, sur leur CV, à l’entretien ou jamais. Que faire?

Les discours multiples dans ce domaine et les nombreux témoignages RH sur la question ont de quoi en dérouter plus d’un. De plus, le vécu de chacun fait que de nombreuses déconvenues ont pu alimenter certains choix.

Ce que vous devez savoir sur le handicap en entreprise à l’heure actuelle

Actuellement, bon nombre d’entreprises s’ouvrent à la thématique du handicap. Beaucoup d’entre elles mettent une réelle bonne volonté dans leurs actions. L’image du handicap est de plus en plus positive, même si le chemin est encore long.

L’engagement des entreprises et de leurs directions dans ce domaine apporte un plus indéniable: la preuve avec cette étude de l’AGEFIPH qui nous indique que « Plus les managers perçoivent l’engagement de leur entreprise en faveur de la diversité, plus ils ont une image positive du handicap et des personnes handicapées« .

Sensibiliser encore et toujours pour contrer les stéréotypes reste la meilleure des solutions et un véritable chantier est ouvert en ce sens dans beaucoup de structures. En matière d’emploi, il faut savoir que sur les postes très qualifiés, les candidats « RQTH » ont souvent une position favorable: ils sont rares et très courtisés par les entreprises, notamment les sociétés de service.

Bien sûr, cela ne le met pas à l’abri d’une déconvenue, d’une incompréhension et d’une discrimination à son égard.

Et la loi dans tout ça?

Il faut garder à l’esprit que vous n’êtes en aucun cas obligé de mentionner votre RQTH sur votre CV, ni lors de l’entretien, ni au cours de votre mission.

Vous pouvez la faire valoir après votre entrée dans l’entreprise mais il est plus loyal de prévenir l’employeur avant afin qu’il puisse au plus tôt se renseigner sur les aides qui lui sont accessibles.

Seul le médecin du travail peut être informé de la nature du handicap et il est tenu au secret médical envers l’employeur. Contrairement aux idées reçues, demander une RQTH ne constitue pas une étiquette sur votre front.

RQTH or not RQTH?

Votre CV est généralement la première chose qu’un recruteur verra de vous. Il doit donc être clair et les principales informations vous concernant doivent être visibles en premier: diplôme, situation, mobilité géographique, poste recherché. Il est souvent lu « en diagonale » et il vous appartient de le faire le plus attractif possible: le recruteur n’y passera que 30 secondes en moyenne. Sauf si vous attisez son intérêt et sa curiosité pour qu’il vous consacre plus de temps.

Ne pas mentionner votre RQTH pourrait faire supposer que vous avez tenté de « forcer » la porte de l’entretien et que vous mettez l’employeur devant le fait accompli. Le mentionner pourrait conduire à une discrimination d’office. Comment vous positionner?

Mentionner sa RQTH

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la question, vous pouvez l’indiquer lorsque vous postulez auprès d’une entreprise qui affiche clairement son ouverture au handicap: présence sur des forums de recrutement spécialisés, mission handicap active sur les réseaux sociaux, témoignage de collaborateurs, etc sont autant d’indices qui vous mettent sur la bonne piste.

Attention, certaines entreprises mettent beaucoup de choses en œuvre sans forcément en parler, ces indices sont simplement indicatifs. La mention RQTH peut être toute indiquée si vous postulez à une offre sur un jobboard, un réseau social ou un site spécialisé handicap.

En bref, il ne faut pas hésiter à l’indiquer si vous passez par des réseaux dédiés, tels que lereseautalenteo.fr. Et si vous n’êtes pas toujours à l’aise avec l’acronyme, éditez un autre CV sans cette mention pour les entreprises qui ne se positionnent pas sur ce sujet.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il est plutôt conseillé, si votre handicap est visible ou nécessite des aménagements spécifiques, d’en parler au recruteur. En effet, celui-ci pourrait se retrouver dans une situation inconfortable pour lui comme pour le candidat: local non accessible pour l’entretien, incompatibilité totale avec le poste, interprète en Langue des Signes si nécessaire…

Savoir à l’avance peut lui permettre d’anticiper tout cela et même demander l’appui d’un référent handicap de l’entreprise pour gérer au mieux votre rendez-vous: autant de chose qui peuvent servir votre candidature!

Au même titre qu’une personne qui n’est pas en situation de handicap, déposer sa candidature, se rendre à un entretien vous expose fatalement à des déconvenues. Il vous appartient de rester honnête sur ce qui constitue votre différence: finalement, c’est bien parce que vous êtes différent des autres que vous êtes unique!

Et vous, qu’avez-vous indiqué sur votre CV?

Article écrit en collaboration avec la mission handicap d’Amallia. 

A lire également:

A lire également:

Mots clés: , , ,

Poster un commentaire

*

Commentaires (19)

avatar

robert

26 mai 2017 - 15 h 33 min

Bonjour,
j’aimerais savoir où mettre dans le cv que l’ont est en RQTH.

Cordialement.

    avatar

    Audrey Rouby

    29 mai 2017 - 8 h 48 min

    Bonjour,
    Pour mentionner votre RQTH dans votre CV, il n’y a pas de règle précise à suivre.
    Cependant, vous pouvez positionner la mention en bas de vos coordonnées ou sous vos loisirs.

avatar

Maé

27 juillet 2016 - 13 h 13 min

Bonjour, je suis aussi en RQTH et à la recherche d’un emploi je ne sais pas ou placer ça dans mon cv et ça me tracasse beaucoup..

avatar

Closse

22 mai 2016 - 9 h 35 min

J’ai mentionné mon rqth sur la fiche renseignements et été embauché après comme simple employés ça fait un 1/2 que je travaille en grande distribution mon employeur ma changer de poste aujourd’hui aux rayons liquides poste charge lourd, fatigue permanent, mon handicap suite à un hématome sous dural eigu droits j’ai u le volet en nourrices au ventre plus d’un mois aujourd’hui j’aimerais en discuter avec mon employeur ( de mon rqth) mais je n’ose pas peur de perdre mon emploi comment lui en parler ou puis-je demander à être assistée merci beaucoup d’une réponse cordialement

avatar

labarsouque sandrine

7 avril 2016 - 12 h 08 min

bonjour , juste une question voila j ai une tendinite au deux bras et me demande de monter un dossier RQTH je voulais savoir comment on etait payer

avatar

SNC

19 février 2016 - 12 h 41 min

Cet article peux interesser accompagnateurs et accompagnés concernés par la question.
Georges

avatar

Etienne

28 janvier 2016 - 13 h 55 min

Je me retrouve un peu dans un commentaire, embauché en CDD par la fonction publique hospitalière avec RQTH, cadre et médecins ravi de mon travail qui dépaissait leur espérance… 8 jours afin la fin de mon contrat on m’annonce que je suis pas renouvelé (sans véritable justification). Décision de la direction administrative. Bien évidemment mon poste n’était pas supprimé. Ironie de l’histoire, 5 jours les 2500 agents recevait avec leur fiche de paye une brochure sur les RQTH, et le handicap au travail (grande richesse) avec promesses diverses dont titularisation. Alors que dans les faits ils ne renouvellement même pas les contractuels qui donnent satisfaction. J’avais quitté mon emploi, mon environnement social et familial, déménagé à plus de 200 kilomètres pour les rejoindre. Aucun respect, certaines personnes de la Fonction

avatar

Patricia

17 novembre 2015 - 12 h 09 min

Bonjour
Je suis RQTH depuis 2008 et j’ai suivi dans ce cadre là, une formation de secrétaire médicale qui a duré 18 mois.
Aujourd’hui, je me retrouve au chômage et en procédure pour discrimination car mon employeur, au bout de 2 ans, au moment de ma titularisation en a décidé autrement.
Ce que j’ai appris par la suite, est que cet employeur (grosse structure hospitalière) embauche en CDD les agents RQTH en sachant qu’aucune titularisation ne sera faite, car pour eux mettre un agent handicapé titulaire c’est prendre la place d’un autre qui ne risque pas d’être en maladie ou autre. Scandaleux.
J’ai depuis postulé dans beaucoup d’endroit mais toujours la même réponse ou pas de réponse du tout, et cela fait 1 an que ça dure.

    avatar

    Baptiste Juppet

    23 novembre 2015 - 10 h 04 min

    Bonjour Patricia,

    Je comprends votre agacement face à cette situation. Malgré tout s’il y a de mauvais élèves, il y en a aussi des bons. Je vous invite à vous rendre dans notre rubrique « Job Access » pour retrouver des offres d’emploi handi-accueillantes. Vous retrouverez également dans nos pages les politiques handicap d’entreprises engagées sur le sujet. Enfin n’hésitez-pas à participer à notre événement Sport2Job. Rendez-vous sur http://www.sport2job.fr

avatar

Laurent.P

27 août 2015 - 12 h 05 min

Bonjour,
Je suis RQTH et travaille a mi temps depuis 2 ans, je viens d’apprendre que mon poste est supprimé (PSE) je cherche un travail mais dans mon cas c’est très difficile, j’envoie des CV mais les retours sont négatifs, je commence a perdre espoir car je me rend compte que le RQTH et le mi temps cela fait un peu trop pour les entreprises.

    avatar

    c.degarcia

    27 août 2015 - 14 h 01 min

    Bonjour Laurent,

    N’hésitez pas à nous envoyer votre CV à contact@talenteo.fr !

    Bonne journée

avatar

MAJU

30 janvier 2015 - 21 h 51 min

Bonsoir,
J’ai suivi différents entretiens d’embauche depuis la validation (récente) d’une RQTH. J’ai donc testé plusieurs façon d’aborder le statut…
pour me permettre de verifier l’adéquation entre mes possibilités, mes compétences à offrir et les contraintes des emplois visés.
L’accueil et l’adaptation des postes n’étaient pas forcement envisagés, ou faisables très souvent (dans mon cas adaptation d’un volume horaires hebdomadaire).
J’en viens donc à me demander quelle préalable faut il engager dèsque l’on sait que l’on a un entretien avec un employeur… pour faciliter le déclenchement de l’accès au poste visé (correspondant au domaine de compétences). Y a t-il un service d’accompagnement qui peut faire le lien directement avec l’employeur intéressé par mon profil?
souvent l’adaptation de l’offre n’est pas faisable pour les structures que j’ai eu jusque là ! Donc ne pouvant une enieme fois me réorienter pour changer de metier… que puis je faire pour faciliter cet acces à un poste et arriver à dder une adaptation du temps de travail… a des futurs employeurs? souvent j’annonce le statut en milieu ou fin d’entretien… selon les échanges…

    avatar

    c.degarcia

    2 février 2015 - 11 h 57 min

    Bonjour et merci pour votre message !

    Vous avez les services mission handicap des entreprises qui peuvent vous accompagner dans votre démarche de candidature mais aussi sur tout ce qui concerne les aménagements de poste. Souvent ce service fait également le lien manager – salarié ou candidat.
    Vous n’êtes pas obligé d’aborder votre statut RQTH en entretien mais il est vrai que c’est préférable pour prévoir les aménagements à envisager.
    Vous pouvez nous envoyer votre CV afin que nous fassions le lien avec d’éventuels recruteurs parmi nos clients.

avatar

HANDIvidéo

23 décembre 2014 - 14 h 36 min

OUI , 1000 fois OUI,
à partir du moment ou le handicap est enfin reconnu par l’état et les entreprises, qu’il devient un point positif pour le salarié, c’est une force.

avatar

Mickael

20 juillet 2013 - 22 h 06 min

https://twitter.com/mickaelble/statuses/358677332346679297

Perso : je préfère largement tomber sur un recruteur qui accepte le handicap. Mentionner la RQTH c’est aussi permettre au recruteur de se préparer à l’entretien.

    avatar

    c.degarcia

    23 juillet 2013 - 10 h 27 min

    Et la preuve que ça marche, Mickael, c’est que si mes souvenirs sont bons vous travaillez actuellement sur un secteur porteur et qui vous plait dans une entreprise qui a su accepter votre différence 🙂

avatar

Constans

19 juillet 2013 - 12 h 00 min

Réponse à :  » c.degarcia  » :
SI les choses sont, peut – être, en train de bouger,
c’ est toujours très tard :
lorsque la santé est mise en péril – mon cas & celui d’ autres – ;
cela devient trop tard :
lorsque des maladies graves ont évolué en cancers
et/ou lorsque + rien n’ est possible pour cause de suicide !

avatar

Constans

18 juillet 2013 - 20 h 54 min

Bonsoir,

 » Perso « , RQTH depuis + d’ 1 an, en poste depuis 1998, j’ ai plutôt jusqu’ à présent le sentiment que depuis que mon employeur en est informé, la prise en compte, à défaut d’ être nulle, est bien faible tout au moins…même si, depuis très peu de temps, il semblerait que différent(e)s interlocutrices/teurs  » dédiés  » au sein de mon entreprise essaient de faire évoluer l’ appréhension globale par mon entreprise du handicap en s’ éloignant peu à peu des  » clichés  » sur les personnes qui en sont atteintes, en cherchant à comprendre l’ impact du handicap sur telle situation professionnelle.
A voir, donc, en fonction de la suite des événements à venir…
salutations à tous.

    avatar

    c.degarcia

    19 juillet 2013 - 9 h 18 min

    Bonjour,
    Les mentalités avancent mais cela parait toujours trop long. L’idée de l’article était aussi de montrer que de nombreuses entreprises sont très ouvertes à la thématique du handicap et qu’il ne faut pas hésiter à leur signifier une RQTH en postulant, surtout s’il y a besoin d’aménagements. Pour d’autres, il y a encore un peu de travail mais vous constatez vous même que les choses sont en train de bouger 🙂

Retour en haut de page

Les incontournables