301

Lors d’un entretien d’embauche, c’est avant tout votre légitimité pour occuper le poste à pourvoir qui fera de vous un bon ou un mauvais candidat. Voici 4 détails à ne pas négliger.

Votre légitimité pour occuper le poste à pouvoir est jugée en fonction de votre profil, de vos expériences, de vos ambitions et de votre personnalité. Mais ce n’est pas tout: un candidat parfaitement légitime pourrait voir le poste lui passer sous le nez pour avoir négligé des détails qui ont leur importance. Voici 4 détails qui pourraient bien faire pencher la balance en votre faveur si vous en êtes conscient.

Tenue vestimentaire

La tenue vestimentaire doit être adaptée aux habitudes de l’entreprise qui vous reçoit, et au poste pour lequel vous postulez. Cela peut paraître évident… Pourtant, lorsqu’on interroge les recruteurs, force est de constater que beaucoup d’impairs sont commis dans ce domaine. Pour caricaturer, évitez le trop relax si vous postulez en banque, ou le trop strict si vous postulez pour un poste d’ouvrier sur un chantier. Bref, soyez en phase avec le job visé.

Ponctualité

On ne le dira jamais assez, la ponctualité est avant tout une marque de respect. Rares sont les personnes qui apprécient de perdre leur temps en attendant un rendez-vous… Sans même connaître la personne, vous vous permettez de chambouler son planning, ce qui est généralement plutôt mal vu. Dans ces conditions, vous risquez tout simplement de ne même pas être reçu en entretien. Dommage, surtout si vous avez passé du temps à vous préparer!

Photo de deux personnages qui se serrent la main

Entrée en matière

Comme dans toute relation humaine, l’entrée en matière est capitale. La façon dont vous vous comportez lors des premiers instants d’une rencontre va éveiller ou non la curiosité de votre interlocuteur et susciter son intérêt, ou au contraire réduire son attention voire engendrer sa méfiance.

Dès lors, les 30 premières secondes sont capitales en entretien d’embauche: tachez de vous montrer souriant, détendu et déterminé. On n’a qu’une seule occasion de faire une bonne première impression. Et ce moment de présentations conditionne en partie la réussite de l’entretien d’embauche.

Langage non verbal

Au-delà de la teneur de vos propos, extrêmement importante au demeurant, l’échange en face à face implique nécessairement une expression corporelle, qui peut donner à votre vis-à-vis des informations parfois paradoxalement plus parlantes que ce que vous dites. C’est ce que l’on appelle le langage non verbal: poignée de main ferme ou molle, bras croisés qui traduisent une attitude de repli, mains qui tremblent, timbre de la voix, façon de se tenir… Autant de paramètres observés par votre recruteur, d’autant plus attentivement que le corps ne ment pas.

Selon vous, quels sont les autres détails à ne pas négliger en entretien?

Article écrit par Adrien Bignon, Chef de projet SEO pour Salaire Net.

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00