238

Le jeudi 3 novembre dernier, se tenait la dernière édition de Sport2Job à la Tony Parker Adequat Academy à Lyon en partenariat avec Handi Lyon Rhône. L’occasion pour L’agenceT by Talentéo de nous présenter également de nouveaux sportifs de talent comme Alexandre Lloveras. Champion paralympique en contre-la-montre catégorie déficient visuel, il a été, cette année, parrain de Sport2Job Lyon. Pour l’occasion, il a accepté de répondre à nos questions et revient, pour nous, sur cette expérience et ses performances.

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je suis Alexandre Lloveras, j’ai 22 ans. Je suis né à Lyon et je suis cycliste déficient visuel. Je suis étudiant en 3ème année de kinésithérapie.

Quel est ton palmarès ?

J’ai été champion paralympique à Tokyo en contre-la-montre et médaillé de bronze sur l’épreuve de poursuite sur piste et en course en ligne sur route lors des Jeux en 2021.

J’ai aussi des titres de vice-champion du monde sur route en catégorie B aux championnats de Cascais en 2020. Plus récemment, j’ai obtenu une médaille de bronze aux Championnats du monde sur piste qui ont eu lieu cette année à Saint-Quentin en Yvelines.

En revanche, je n’ai pas encore de titre de champion du monde.

Tu as participé cette année aux championnats du monde sur route, quels étaient tes objectifs ?

Sur route, mon objectif était de monter sur le podium. En effet, j’ai changé de coéquipier au mois de juin. Nous avons donc eu seulement un mois de préparation ensemble. C’est pourquoi nous voulions au moins monter sur le podium. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait ! En effet, avant les championnats du monde sur route, nous avions participé à une coupe du monde au Canada où nous avons eu 2 médailles d’argent.

Ensuite, nous sommes partis aux championnats du monde où nous avons fini 3ème au contre-la-montre et vice-champion du monde sur la course.

Pour les championnats du monde sur piste, nous avons fait 3ème en vitesse par équipe mixte, une nouvelle épreuve avec 2 tandems, un masculin et un féminin.

Quels sont tes points forts et tes points faibles dans ta discipline ?

Mon point faible, selon moi, c’est le départ sur la piste. Je dirai même la technique, je ne suis pas un grand technicien.

Mon point fort, c’est surtout le travail. J’arrive à gommer mes faiblesses par le travail !

Cette année, tu étais parrain de l’édition lyonnaise de Sport2Job, peux-tu nous en dire plus sur le sujet ?

Oui, grâce à Stadiup, partenaire de Sport2Job Lyon et Marseille, j’ai pu participer à cet événement incroyable. J’étais content d’être là et de faire parti de cette aventure. J’ai trouvé que c’était une excellente manière de mettre en relation les candidats et les recruteurs, mais aussi de sensibiliser les collaborateurs d’entreprises !

J’ai trouvé le principe très intéressant, même si je n’en avais jamais entendu parler. Je suis totalement partant pour une prochaine édition, en tout cas si mon emploi du temps me le permet. Entre le sportif et le scolaire, il est souvent difficile de se libérer.

Quel est ton plus grand rêve en tant que paracycliste ?

Mon plus grand rêve ? Être médaillé en paracyclisme ! Surtout, j’aimerais être champion paralympique aux Jeux de Paris 2024, à la maison, chanter la Marseillaise à domicile. Ce serait une immense fierté pour moi !

Quelles sont tes prochaines actualités ?

Je n’ai pas vraiment d’actualité, mais une surprise arrive bientôt de mon côté, alors suivez-moi sur Instagram. Vous en saurez plus très bientôt et plein d’autres actualités vont arriver comme la préparation de la saison prochaine !

Est-ce que tu as un dernier message à faire passer à nos lecteurs ?

Oui, j’ai envie de leur dire que nous comptons sur eux pour nous soutenir pour les Jeux de Paris 2024 !

Ce sera un moment unique et une grande fête. Ce sera la première fois de l’Histoire que cet événement sportif sera tenu en France et ce sera l’occasion pour nous d’encore plus nous dépasser ! Alors, je n’ai qu’un conseil, suivez-nous pendant les Jeux et n’hésitez pas à nous encourager !

Cette année, Sport2Job a été riche en émotion et a eu le mérite de nous faire découvrir de nombreux talents ! Restez avec nous pour découvrir d’autres portraits de sportifs ! Vous avez des questions sur Alexandre Lloveras ? Dites-nous en plus sur nos réseaux !

Crédit Photo : Fédération Française Handisport // Jean-Baptiste Benavent

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live