386

Parce que votre Smartphone vous suit partout, que votre entourage le voit comme un prolongement de votre main et qu’il est le meilleur allié des files d’attentes interminables, il est impensable de ne pas l’envisager comme un outil efficace de recherche d’emploi. Beaucoup de jobboards ne s’y sont pas trompés et ont développé leur appli mobile pour l’emploi. La Talentéo Team en a testé 5 pour vous!

La team testeurs

  • Caroline Vincelet: Consultante Social Média, Caroline aime ce qui est ergonomique avant tout! Férue d’innovations en tout genre, pour elle, une bonne appli anticipe les désirs de son utilisateur.
  • Margaux Lassauge: Ne lui parlez pas de flou artistique ou de « désordre organisé », on a essayé, ça ne marche pas! Pour notre « assistor » internationale, une appli mobile se doit d’être claire et organisée. Chaque bouton à sa place et l’intuitivité de l’outil sera bien gardée!
  • Coraline De Garcia: Exit les recherches de ¾ d’heure pour trouver une info, bye-bye les 70 boutons sur lesquels il faut appuyer pour candidater. L’appli emploi sera pratique et ergonomique ou ne sera pas! En effet, notre Consultante Recrutement Innovant met un point d’honneur à se mettre dans les chaussures vernies des candidats pour leur faciliter la vie!

Les tests

  • Monster

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’esthétique de l’appli a fait mouche, provoquant l’enthousiasme de nos testeuses: « La recherche est très simple et très belle graphiquement parlant. Les offres d’emploi aussi. Je décerne à cette appli le prix de la meilleure icône, elle est comme je les aime: simple, efficace, reconnaissable entre mille ». « La mise en avant des annonces les plus récentes et l’esthétisme sont deux plus non négligeables de cette appli » pour Margaux. Quand on lui demande quels sont les plus, Coraline est également catégorique: « L’esthétique et le ton convivial sans aucun doute! Mais on note aussi la fluidité et le côté très intuitif. » Un démarrage sur les chapeaux de roues bien vite freiné par l’obligation de s’inscrire pour avoir accès à l’ensemble des possibilités de cette application et surtout, pour postuler. Caroline souligne également l’impossibilité de faire une recherche avancée: « La simplicité de la recherche est un plus, mais il n’y a pas de possibilité de faire une recherche avancée. Dommage, on aimerait bien avoir la possibilité d’être guidé dans les secteurs, types de postes par exemple. »

Nul doute que l’appli est prometteuse et l’inscription plutôt tentante si l’on en croit Margaux: « Monster délivre ici un agréable avant-goût de son appli qui ne peut qu’inciter à l’inscription! ». Pour Coraline, « La restriction des fonctions de l’appli en dehors de l’inscription est plutôt dommage car on reste facilement sur sa faim avec une telle promesse! Même s’il s’agit certainement d’un parti pris de Monster, on veut en voir plus! ». Caroline, de son côté, s’interroge: « Il n’y a aucun lien vers des profils sociaux. Je suis sur le fond d’accord avec Coraline: on se sent un peu lié à l’inscription, sans laquelle l’appli reste obsolète. La question étant finalement: qui aujourd’hui n’a pas intérêt à s’inscrire sur Monster…? ». On sent que l’on n’est pas passé bien loin d’un must-have, dommage!

 

  • RegionsJob

Une appli qui concentre beaucoup de points positifs allant de son design et de son ergonomie « très fluide et extrêmement intuitive » selon Coraline, en passant par « un graphisme sobre et moderne et des catégories bien hiérarchisées » pour Caroline, jusqu’à son contenu: « L’appli offre des conseils d’experts plus constructifs et aboutis que l’éternel trio CV-lettre de motivation-entretien » selon Margaux. Si un pas est franchi vers les réseaux sociaux avec la possibilité de trouver les offres d’emploi des employeurs de ses contacts, Caroline ne cache pas sa déception quant au mode de candidature: « Des offres qui ne comportent pas le bouton « Postuler » (remplacé par « Transférer »), et qui n’ont qu’une référence: on ne comprend pas comment on doit s’y prendre pour transmettre son profil. Dommage. Vu le lien avec les réseaux sociaux, pourquoi ne pas pouvoir postuler avec son profil Viadéo ou LinkedIn? ».

Globalement, l’appli a séduit l’équipe: « Intuitive et complète, cette appli saura vous séduire par son ergonomie et son design plus qu’esthétique » d’après Margaux, « une appli au top avec des micro-défauts, les améliorations à prévoir relevant davantage du perfectionnement » selon Coraline. La perfection n’est pas loin selon Caroline: « Joli graphisme, jobboard, conseils à l’emploi: ne manquent plus que quelques liens sociaux et l’appli sera parfaite ».

 

  • Cadremploi

D’entrée, Cadremploi remporte l’adhésion de Margaux, notre reine de l’ordre: « Une arborescence claire qui facilite la navigation au sein de l’appli. La mise en avant des entreprises qui recrutent est très appréciable ». Avec son tutoriel d’accueil, sa simplicité et son lien avec les réseaux sociaux, l’appli séduit également Caroline: « Un tutoriel d’accueil qui explique une nouveauté: très bon point, on adore être guidé quand on ne connaît pas. Le menu en haut à gauche, qui permet d’avoir une navigation à double entrée est très simple. La possibilité de partager l’offre d’emploi sur Twitter ou Facebook est un vrai plus ». Coraline, plutôt axée sur le recrutement, salue l’ergonomie côté candidats: « Des fonctions détaillées très finement pour la recherche, ce qui est pratique pour bien cibler et une mise en avant des groupes qui recrutent qui est très bien faite ». Mais c’est aussi ce volet de l’appli qui va soulever des points négatifs selon elle: « La date de parution de l’annonce n’apparaît que lorsqu’on clique sur celle-ci, dommage! Ce n’est pas vraiment très intuitif pour postuler ». De son côté, Caroline s’arrache les cheveux sur les pop-up publicitaires: « La publicité: même si elle est au service d’autres recrutements, celle diffusée pendant le test n’était pas lisible, et faisait penser à une appli ultra commerciale ».

L’impossibilité de postuler avec un profil LinkedIn, ou Viadéo déçoit encore. La simplicité est identifiée comme étant le gros plus de cette appli mais Caroline et le reste de l’équipe aimerait « moins de publicité et plus d’espace pour s’y projeter! ».

 

  • Apec

L’organisation de l’appli a été encensée par l’équipe: des critères de recherches « précis et bien déterminés en amont » selon Margaux, une rubrique info « bien réalisée et organisée » selon Coraline et « une hiérarchie simplissime » pour Caroline. Le décor est planté! Mais dites-moi, elle a bien quelques défauts cette appli? Du côté des points négatifs, c’est encore à l’unanimité que les testeuses déplorent des modalités de candidature compliquées. Margaux aimerait « que la démarche pour postuler soit un tantinet plus simple », Caroline regrette encore l’absence de liens avec les réseaux sociaux et surtout, le fait que la candidature se fasse en externe:

« L’appli se ferme pour aller sur le site mobile de l’Apec, qui n’est pas encore en responsive. Un détail à améliorer ». Si la simplicité de l’application et la richesse de ses contenus séduit, on attend quelque chose d’un peu plus « modernisé ».

 

  • Pôle emploi

Cette appli a tout de suite enthousiasmé Caroline qui ne tarit pas d’éloges: « Difficile de faire plus intuitif: je suis bluffée par le graphisme de cette appli, que paradoxalement, j’attendais très tristounet. Il n’en est rien: j’ai trois entrées dès le départ – recherche, agences, et actualisations – et machinalement, je fais glisser l’écran vers la droite. Magique, car j’y trouve un menu détaillé très bien réalisé, et surtout, bien contrasté! J’aurais pu aussi atteindre ce menu via un bouton plus classique, mais l’appli a compris avant moi ce que je voulais faire. C’est LE secret d’une bonne appli. Evidemment le plus de taille ici: le code ROME qui fonctionne avec des suggestions pendant la saisie. Parfait! Dernier avantage: afficher la liste d’offres sur une carte. C’est une très bonne idée, bravo ». Du côté de Coraline et Margaux, ce sont aussi les fonctionnalités et la possibilité d’actualiser sa situation qui remportent l’adhésion.

Malheureusement, c’est au contact du menu déroulant que vont pointer les premiers couacs: « Le menu déroulant nous fait regretter l’esthétisme et la simplicité de l’écran d’accueil » pour Margaux. Caroline regrette également cet aspect: « Les polices du menu de gauche mériteraient d’être un peu plus grandes, ou plus lisibles, pour deux raisons: graphiquement, ce n’est pas une totale réussite – à la différence de l’accueil – mais surtout, cela risque d’être difficile à percevoir pour des déficients visuels, malgré des contrastes optimaux. On manque de conseils à l’emploi – au-delà de la recherche et des démarches administratives – mais on veut bien leur donner les nôtres.

On aimerait bien pouvoir préciser des secteurs dans la catégorie recherche. L’affichage de la liste d’offres n’est ni très sexy, ni assez épurée. Evidemment, on aimerait ici aussi postuler via des profils sociaux, ce qui nous indique qu’aucune de ces applis n’a encore relevé le challenge! ». Pour Coraline « La recherche par pertinence n’est malheureusement pas au meilleur de sa forme ».

C’est la surprise qui prévalu lors du test de l’appli de Pôle Emploi: « Bien loin des clichés traditionnels de Pôle Emploi, on note surtout une appli bien faite, fonctionnelle avec en plus le souci pratique des démarches liées à son statut. Un grand bravo, même si ça reste perfectible! » remarque Coraline. Même son de cloche du côté de Caroline: « Une appli surprenante, dans tous les sens du terme, entre des espaces parfaitement réalisés et d’autres un peu plus poussifs. Mais l’impression globale est très bonne ». Enfin, Margaux salue l’aspect fonctionnel: « Cette application est le couteau suisse du demandeur d’emploi: démarches et offres d’emploi se côtoient ici pour assurer simplicité et efficacité ».

L’heure du Bilan!

Des appli jolies, plutôt bien pensées si ce n’est ce lien toujours manquant ou pas assez présent avec les réseaux sociaux. La team testeurs a été dans l’ensemble plutôt convaincue et elle encourage vivement les candidats à passer aux jobboards mobiles pour se faciliter la vie! D’ailleurs, cette sélection n’étant pas exhaustive, on attend vos avis sur d’autres applis emploi avec impatience: les commentaires vous sont ouverts!

Et Talentéo dans tout ça?

En octobre, Talentéo lance son appli mobile dédiée au handicap et à l’emploi. Plus qu’un simple jobboard, elle est également un véritable réseau social à partir duquel les candidats peuvent postuler directement en ligne, avec leur profil. Une attention toute particulière a bien sûr été portée à l’accessibilité. Vous souhaitez la tester? Rendez-vous sur L’Appstore! N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions sur Facebook et Twitter avec le hashtag #AppliTalenteo ou dans les commentaires!

Actuellement, l’appli Talentéo est entièrement gratuite pour les candidats, il suffit simplement d’être inscrit sur le Réseau Talentéo. Elle est disponible sur l’Appstore et très bientôt sur Androïd, surveillez les news de Talentéo! Et si l’innovation au service du handicap profitait à tous?

La Talenteo Team attend vos avis!

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00