En savoir plus sur Talentéo
03AOU 16

Une BD pour sensibiliser au handicap invisible

Pour Talentéo, vous faire partager des talents est une nécessité. Aujourd’hui nous partons à la rencontre de Timtimsia, illustratrice de métier et créatrice du blog « en pointillés… ». Nous vous présentons ici sa dernière planche traitant du handicap invisible et plus précisément du TDA, Trouble De l’Attention. Après en avoir esquissé le portrait, nous vous ferons découvrir cette fameuse BD.

En cette période estivale nous vous proposons, chaque mercredi, de faire un focus sur une BD en lien avec le handicap. Article original publié le 4 février 2014.

Timtimsia, pouvez-vous vous présenter?

Je m’appelle Laetitia, j’ai 28 ans, bientôt 29, et je suis illustratrice à Genève sous le doux pseudo imprononçable de Timtimsia.

Vous êtes l’auteure de la bande dessinée « Un handicap invisible ». Pourquoi avoir choisi ce sujet?

Pour la plupart des gens, si les symptômes ne sont pas physiques, et qu’en plus, ce que vous avez n’est pas répertorié en tant que « maladie » mais en tant que « trouble », un mot-valise/tiroir dans lequel on trouve tout et n’importe quoi, ça n’existe pas. On ne fait pas assez d’efforts pour s’adapter. On se cherche des excuses.

Vous avez cherché à sensibiliser au TDA au travers de cette BD. Que pensez-vous quant à la connaissance du public sur ce handicap?

J’ai moi-même découvert les TDA récemment, au détour d’une conversation. Je suis le travail d’une artiste qui en est atteinte, et je la voyais régulièrement parler du traitement qu’elle prenait, des effets que ça avait sur elle, sur son entourage, sur sa vie sociale. Cela m’a intriguée. Puis un jour, elle a commenté mon blog sur un précédent article, « L’Estime de Soi », en m’expliquant comment son Trouble Déficitaire de l’Attention agissait dessus. J’y ai réfléchi un peu de mon côté, j’ai continué de la lire… et de me renseigner sur Internet. Cela a été une vraie révélation. J’ai bien vu que les TDA étaient méconnus en France, et souvent minimisés sous couvert du « manque de volonté ». J’ai trouvé cela très injuste et j’ai été touché…

Qu’apporte la bande dessinée à cette sensibilisation? Pourquoi avoir choisi ce format?

Je n’ai pas vraiment choisi ce format, il s’est imposé à moi. Il n’y a que comme ça que je me sens à l’aise pour parler de sujets aussi compliqués et sérieux. Cet hybride entre le format blog et celui de la BD me convient parfaitement. Je dis ce que j’ai à dire, comme j’ai à le dire, et quand je le sens, j’appuie mes mots avec des images. Cela permet aux gens d’ingérer des informations vers lesquelles ils ne seraient pas forcément allés de prime abord, avec plus de facilité. Je pense que le tout devient plus digeste. On me dit souvent que l’humour est important pour sensibiliser et que je m’en sors plutôt pas mal…

Je suis quelqu’un avec beaucoup d’humour dans la vie, mais j’ai toujours eu un mal fou à le manier en dessin. C’est un talent que je n’ai pas. Alors j’essaie simplement de rester moi, et d’ajouter à tout cela quelques pensées automatiques qui me viennent, des métaphores un peu tordues et tirées par les cheveux… ça fait un peu sourire, c’est déjà ça!

Merci à Timtimsia pour sa contribution! 

Bande dessinée sensibilisation au handicap invisible partie 1Bande dessinée sensibilisation au handicap invisible partie 2Bande dessinée sensibilisation au handicap invisible partie 3Bande dessinée sensibilisation au handicap invisible partie 4

Retrouvez les autres planches de Timtimsia sur son blog: « en pointillés… ».

Et vous, que pensez-vous de cette BD? Connaissiez-vous ce handicap invisible auparavant? Venez commenter cet article!

© 2016 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , , ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables