En savoir plus sur Talentéo
02AOU 16

Comment aborder un recruteur sur les réseaux sociaux?

Vous avez créé votre ou vos profils sur les réseaux sociaux, vous partagez régulièrement une veille sur votre secteur d’activité mais aucun recruteur ne vous a contacté et vos candidatures restent lettre morte. Et si vous preniez les devants?

En cette période estivale nous vous proposons, chaque mardi, de redécouvrir des conseils pour l’emploi. Article original publié le 6 octobre 2015.

Comment aborder un recruteur sur les réseaux sociaux?

Maintenant que vous avez créé vos profils et que vous savez quoi faire pour les animer, se pose une question capitale si vous êtes en recherche d’un poste: comment aborder ces fameux recruteurs 2.0, ceux qui mettent leur profil en évidence sur le web pour attirer les candidats potentiels? Vous ne voulez pas paraître familier mais en même temps, il serait dommage de se griller avec un ton trop formel qui traduirait un manque de maîtrise des différents canaux de communication. Nos conseils pour éviter que l’aventure ne vire au casse-tête.

Linkedin et Viadeo: les plus corporates

Ces réseaux étant dédiés à l’emploi, la mise en relation y est la plus simple. En général, vous devez garder un ton relativement formel, les messages privés pouvant même s’envisager comme des mails de motivation. Pensez à suivre les entreprises qui vous intéressent et éventuellement à commenter leur actualité afin de vous rendre visible. Attention, restez pertinent et éviter le commentaire pour meubler.

Vous n’êtes pas obligé d’avoir le recruteur dans votre réseau pour lui envoyer un message mais Viadeo et LinkedIn autorisent un nombre limité de contact via la messagerie interne si vous n’êtes pas abonné et que vous utilisez la formule freemium.

Twitter: synthèse et efficacité sont de mise

Sur Twitter, l’exercice est déjà plus périlleux. Avec son nombre de caractères limité, aborder un recruteur sur ce réseau demande synthèse et efficacité. N’hésitez pas à rajouter un lien vers votre profil ou votre portfolio en le raccourcissant avec Bit.ly par exemple.

Pour le ton, le formalisme excessif est à éviter à tout prix, de même qu’un excès de familiarité, vite arrivé sur ce type de plateforme. Il va cependant falloir trouver une formule percutante pour attirer l’attention d’un recruteur.

Essayez de contacter les personnes qui sont identifiées comme recruteuses ou éventuellement responsables de la marque employeur: elles sont directement rattachées ou en contact avec les services de recrutement. Cela ne vous dispense pas de contacter les community managers si vous ne trouvez pas d’autres représentants de l’entreprise. Ayez bien en tête que ces profils travaillent plutôt au sein des services communication et que le transfert de votre candidature peut prendre un peu de temps.

Facebook: attention aux familiarités

Facebook n’est pas dédié au recrutement et peu encore osent s’y aventurer. Pourtant, il peut représenter un moyen original de prendre contact avec une entreprise, sous réserve de s’y prendre correctement. Et c’est ici que le bât peut facilement blesser: profil mal sécurisé, propos trop familiers ou trait d’humour déplacé…

Si vous recherchez un poste dans un grand groupe, concentrez vous sur les pages Facebook qui sont dédiées au recrutement comme celles de CGI, Allianz ou encore BPCE qui sont particulièrement actives par exemple. Vous pouvez poser vos questions sur les offres, les community managers répondent en général avec plaisir. Vous avez aussi la possibilité d’aborder le recruteur par message privé.

Si vous êtes plutôt orienté sur les TPE / PME, elles ont rarement des pages dédiées à l’emploi et il vous faudra mesurer s’il est pertinent de les interpeller sur un post. Essayer de choisir quelque chose qui soit un minimum professionnel: une actualité en lien avec vos compétences, un post qui mentionne une recherche d’emploi, etc. Vérifiez que la page est animée. Inutile de vous manifester si les dernières informations de l’entreprise remontent à six mois.

En bref, pour aborder un recruteur sur les réseaux sociaux il faut:

  • Opter pour un ton qui correspond à la plateforme sur laquelle vous choisissez de correspondre,
  • Ne pas se montrer trop familier et / ou insistant,
  • Vérifier que le compte social que vous sollicitez est animé et que les dernières informations sont récentes.

Vous avez abordé votre employeur actuel sur les réseaux sociaux et la stratégie s’est avérée gagnante? Vous avez des questions sur cet article? Alors vous devez déjà être en train de rédiger un commentaire!

Vous avez abordé votre employeur actuel sur les réseaux sociaux et la stratégie s’est avérée gagnante? Vous avez des questions sur cet article? Alors vous devez déjà être en train de rédiger un commentaire!

 

© 2016 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

A lire également:

Mots clés: , , , , ,

Poster un commentaire

*

Commentaires (1)

avatar

tarek elkorti

23 octobre 2015 - 16 h 32 min

merci

Retour en haut de page

Les incontournables