419

La politique de la Mission Handicap du CEA se décline sur 10 centres répartis sur toute la France. Aujourd’hui, nous nous intéressons particulièrement à celui de Cadarache, engagé depuis plus de 10 ans pour l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap, et à ses salariés.

C’est Christian Bonnet, directeur du CEA de Cadarache qui résume l’état d’esprit de la démarche engagée en 2002 « La solidarité fait partie de nos valeurs et nous savons que le handicap n’est pas un frein à la compétence ». Pour concrétiser ce souhait, le centre met en œuvre une politique socialement responsable, cohérente et durable, favorisant l’accès et le maintien dans l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Le handicap au CEA de Cadarache : une réalité

Le CEA est particulièrement attentif au confort de travail de ses salariés. Des aménagements de postes sont prévus pour ceux qui en ont besoin, de l’aménagement organisationnel comme le télétravail à l’aménagement du poste : casques, ergonomie, logiciels adaptés, LSF…C’est d’ailleurs ces derniers qui parlent le mieux du traitement du handicap au centre de Cadarache !

Patrick Purenne a été victime d’un accident de moto. Initialement basé au centre CEA de Saclay, en région parisienne, il a pu rejoindre le centre de Cadarache où tous les aménagements nécessaires ont été mis en place.

« Je me suis retrouvé avec des séquelles importantes comme la désensibilisation complète de mon pied droit et une hypersensibilité au changement de temps surtout l’humidité. Mon médecin m’a conseillé de descendre dans le sud ce que le CEA m’a permis de faire en passant de Saclay dans la région parisienne à Cadarache. J’ai maintenant un poste adapté avec un fauteuil ergonomique et une aide pour faciliter mes déplacements en voiture. Ma situation se rapproche de l’idéal grâce à l’aide des services du Centre de Cadarache».

Christelle était particulièrement inquiète pour son avenir professionnel lorsque sa sclérose en plaque est découverte il y a 12 ans. Titulaire d’une RQTH au chômage, elle est contactée par le centre de Cadarache qui s’intéresse surtout à ses compétences !

« J’étais au chômage depuis 1 an lorsque le CEA Cadarache m’a contactée pour un poste aux convocations médicales. Je travaille au Service Médical avec des personnes qui comprennent bien ma situation et qui restent très attentives à mes conditions de travail. C’est agréable de se sentir comprise et intégrée ».

Joël Raynal perd l’audition à l’âge de six ans. Après une scolarité en établissement spécialisé, le CEA de Cadarache le recrute en tant que technicien.

« J’ai suivi une scolarité en établissement spécialisé puis j’ai obtenu un DUT de mesures physiques.Après mon embauche au CEA, j’ai prolongé mon cursus par le CNAM où j’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur. Aujourd’hui je travaille sur les combustibles nucléaires et grâce à l’intervention régulière d’une interprète et du logiciel Websourd je peux communiquer avec mon entourage et intervenir dans les réunions. Tout n’est pas toujours facile mais à Cadarache je me sens aidé et j’ai même des collègues qui suivent des cours de langue des signes pour encore mieux communiquer avec moi ».

Le centre priorise les compétences et le handicap des candidats est secondaire : le tout est de s’adapter.

Toutes les offres du CEA Cadarache sont multi-diffusées sur des sites dédiés aux travailleurs handicapés, tout comme celles des autres centres. Nous retrouvons également certaines offres sur le réseau talentéo.

Le CEA de Cadarache en quelques mots

Carte indiquant Cadarache
Créé en 1959 dans les Bouches du Rhône, le centre de Cadarache est aujourd’hui le plus grand centre de recherche sur les énergies bas-carbone. Les recrutements actuels sont principalement tournés vers le nucléaire, notamment sur l’exploitation des installations, la sûreté et la sécurité.

Chaque jour ce sont 5 à 6000 personnes qui travaillent sur ce site. Parmi elles environ 200 chercheurs d’une vingtaine de nationalités différentes travaillent chaque année sur le centre de Cadarache dans le cadre de collaborations scientifiques européennes ou internationales. Le site est accessible en bus, gratuitement pour les salariés.

Tout un réseau d’acteurs intervient au niveau de la thématique du handicap : CHSCT, assistantes sociales, correspondants au sein des équipes et la mission handicap bien sûr ! Le centre organise régulièrement des actions de sensibilisation à destination des collaborateurs et travaille avec le secteur protégé. Un maillage serré afin de permettre un accompagnement et une intégration au plus près des salariés. Si vous souhaitez plus d’information sur le centre de Cadarache, vous pouvez vous rendre sur leur site dédié ou contacter directement la mission handicap: missionhandicapcadarache@cea.fr.

Vous souhaitez réagir ou avez des questions sur le CEA de Cadarache ? N’hésitez pas à nous interpeller sur les réseaux sociaux !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00