En savoir plus sur Talentéo
07SEP 18

INSPEX, un boitier permettant aux personnes aveugles de se déplacer en localisant les obstacles

Nous adorons l’innovation technologique, surtout lorsqu’elle est en faveur du handicap. Focus sur INSPEX, un prototype innovant qui va permettre aux personnes déficientes visuelles de mieux localiser les obstacles en trois dimension, apportant ainsi une réelle aide au déplacement.  Sous la coordination du CEA, INSPEX est codéveloppé par 9 partenaires européens. Nous avons rencontré Suzanne Lesecq, coordinateur du projet européen H2020 INSPEX[1] et Directeur de Recherches CEA. 

 CEA: INSPEX, un boitier permettant aux aveugles de se situer dans l'espace

En quoi consiste l’innovation INSPEX?

INSPEX est un objet se fixant sur une canne blanche et embarquant plusieurs technologies de mesure des distances. Très concrètement, cette innovation permet de détecter les obstacles se trouvant dans l’environnement d’une personne aveugle ou malvoyante avant même qu’elle ne les ressente par l’intermédiaire de la canne blanche.

Le système se compose d’un boitier dans lequel sont placés les différents capteurs. Ce boitier est lui-même connecté à un smartphone et des écouteurs 3D externes aux oreilles, faisant office d’interface homme-machine. Grâce à eux, l’utilisateur reçoit des informations audio en 3 dimensions sur la position des obstacles dangereux à court terme, et ce sur toute sa hauteur. Autrement dit, l’utilisateur repère le signal sonore dans son espace, il contourne le son, et a ainsi contourné l’obstacle.

Nous avons souhaité construire une véritable bulle de sécurité permettant aux personnes aveugles de se déplace plus sereinement, sans avoir peur des différents obstacles pouvant être rencontrés.

Ainsi, INSPEX ne réagit que si un danger venait à se présenter. Le reste du temps, l’utilisateur n’a pas de retour et peut avancer en toute sécurité.

Après une simple initiation et quelques heures d’utilisations, la personne aveugle se déplace de manière fluide et contourne les obstacles sans les toucher. Tout cela grâce à la réalité augmentée sonore.

Pourquoi l’avoir développée?

D’abords notre équipe est experte en implémentation en temps réel de techniques de perception de l’environnement avec pour application initiale le domaine automobile. Ensuite, une rencontre en 2016 à Grenoble, entre GoSense et le CEA, a été le point de départ de la construction du projet INSPEX.

En effet, GoSense a une vraie connaissance du besoin utilisateur et est spécialisé en réalité augmentée sonore. Elle propose déjà une technologie de perception 3D de l’environnement par le son, à destination des personnes déficientes visuelles, mais leur technologie n’embarque que des capteurs ultrasons.

Le savoir-faire du CEA, en reconstruction en temps réel sur microcontrôleur d’un modèle 3D de l’environnement à partir de mesures de distance de différentes technologies, venait parfaitement compléter le spectre d’expertise de GoSense.

Le point essentiel de cette collaboration, et plus généralement de l’ensemble du projet, est que l’application à moyen terme fait « sens » par sa forte dimension sociale.

Le projet INSPEX est l’occasion d’ajouter de la mesure par radar et lidar, l’objectif étant d’augmenter la précision de l’outil de détection d’obstacles en permettant au boitier d’être efficace dans tous les environnements. Il sera donc simple d’utilisation, robuste et tout terrain.

Malgré tout, notre plus gros challenge est d’arriver à intégrer l’ensemble de ces capteurs tout en conservant une consommation raisonnable ainsi que de réduire au maximum l’encombrement et le poids. Un point essentiel pour l’utilisateur final.

Nous avons choisi de développer un boitier et non-pas une canne spécifique, car nous voulons permettre à l’utilisateur de retrouver un objet familier. De plus la canne blanche leur permet aussi de se signaler auprès des passants et des véhicules qui les entourent.

Ce projet est mené en « bottom up », c’est-à-dire que nous sommes partis des besoins des utilisateurs récoltés sur le terrain à l’occasion d’enquêtes effectuées en France, Irlande et Belgique.

Pour ces investigations, nous nous sommes coordonnés avec GoSense qui est expérimenté dans ce domaine puisqu’elle a déjà réalisé de nombreux tests terrain en France depuis plus de 3 ans en appliquant des méthodes de design UX (User eXperience).

Comment s’est déroulée la conception de ce projet?

Nous avons démarré le 1er janvier 2017 et aurons des premiers tests utilisateurs en 2019. Il faut bien noter que l’innovation qui sortira du projet est un prototype. L’industrialisation se déroulera dans un second temps.

Quelles sont les domaines compétences requises pour construire un tel projet?

L’équipe est composée d’experts dans les domaines de la micro-électronique, de la fusion de données temps réel, de l’interface audio 3D et de la déficience visuelle. 

Quelles sont les prochaines étapes?

Nous aurons une première version du prototype en décembre 2018 pour des tests en situation réelle sur le premier trimestre 2019.

Une seconde campagne de tests avec la seconde version du prototype sera réalisée avec des volontaires déficients visuels recrutés par GoSense en fin d’année 2019.

C’est à vous! Vous avez apprécié cette innovation? N’hésitez-pas à la partager au plus grand nombre sur les réseaux sociaux!

Vous souhaitez rejoindre les équipes du CEA et travailler sur des projets innovants comme celui-ci? Postulez sans tarder:

Bouton cliquable : Rejoignez l'entreprise en alternance

[1] INSPEX est soutenu par le programme de Recherche et Innovation Horizon 2020 de l’Union Européenne sous le numéro de convention de subvention 730953. Il est aussi soutenu par le secrétariat suisse de l’Education, la Recherche et l’Innovation sous le numéro 16.0136 730953.

© 2018 Talentéo. Toute reproduction interdite sans l’autorisation de l’auteur.

 

 

A lire également:

Mots clés: ,

Poster un commentaire

*

Retour en haut de page

Les incontournables