119

Avec la crise sanitaire, le télétravail s’est imposé comme une pratique incontournable dans de nombreux secteurs d’activité. Or, travailler de chez soi pourrait avoir de multiples conséquences sur l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Ainsi, près d’un tiers des télétravailleurs (29 %) déclare avoir du mal à déconnecter après une journée de travail. Dès lors, vous êtes en droit de vous demander comment concilier télétravail et vie privée. Quelques réponses

Télétravail et vie privée : quelles conséquences ?

Un environnement peu propice au travail

Si travailler de chez soi peut sembler confortable, cela peut aussi menacer la concentration des télétravailleurs. En effet, compliqué d’être efficace lorsque conjoint et enfants vous sollicitent régulièrement… Par ailleurs, les sources de distraction sont nombreuses à la maison et favorisent un travail en dents de scie. Les chercheurs Brian Bailey et Joseph Konstan ont prouvé qu’un salarié déconcentré pouvait mettre jusqu’à 27 % de temps supplémentaire pour effectuer une tâche, et multipliait par 2 son risque d’erreur.

Le piège des horaires flexibles

Pour autant, faut-il vous évertuer à travailler sans relâche jusqu’à ce que votre travail soit terminé ? Non, au contraire ! Certes, le télétravail offre la possibilité d’organiser librement votre emploi du temps, mais cela ne vous invite pas à faire des heures supplémentaires. Or, les télétravailleurs sont nombreux à avoir été piégés par ces horaires de travail flexibles. 32 % d’entre eux considèrent ainsi qu’ils travaillent davantage à la maison qu’en présentiel.

L’hyperconnexion, une dérive du télétravail

L’hyperconnexion des télétravailleurs est également un fléau pour l’équilibre travail vie familiale. Beaucoup de travailleurs sont ainsi connectés à leurs outils numériques en permanence via les mails, appels et visioconférences. 1 salarié sur 2 estime devoir répondre ou réagir dans la demi-heure qui suit la réception d’un e-mail et ne pas pouvoir se déconnecter de sa messagerie professionnelle sans impacter son travail.

L’augmentation du temps passé devant les écrans et le coût cognitif de l’hyperconnexion sont ainsi à l’origine de troubles inquiétants chez certains télétravailleurs, tels que la dépression, le burn-out, les migraines ou encore les troubles musculosquelettiques. Autant de troubles qui impactent la vie familiale et sociale du travailleur.

Droit à la déconnexion et télétravail : que dit la loi ?

En réponse à l’impact néfaste du télétravail sur le bien-être des Français, le gouvernement a posé les premiers jalons d’un droit à la déconnexion dans l’article L2242-17 de la Loi Travail du 8 août 2016. Voilà ce qu’on peut y lire :

Les modalités du plein exercice par le salarié de son droit à la déconnexion et la mise en place par l’entreprise de dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé, ainsi que de la vie personnelle et familiale. À défaut d’accord, l’employeur élabore une charte, après avis du comité social et économique. Cette charte définit ces modalités de l’exercice du droit à la déconnexion et prévoit en outre la mise en œuvre, à destination des salariés et du personnel d’encadrement et de direction, d’actions de formation et de sensibilisation à un usage raisonnable des outils numériques.”

Si cet article est un bon point de départ, il ne pose pas de règles strictes et laisse donc chaque entreprise en définir les modalités. Cela peut être l’installation de dispositifs de mise en veille automatique des serveurs de l’entreprise, l’activation d’une messagerie d’absence et de réorientation lors des périodes de repos…

Au-delà de règles variables, les télétravailleurs n’ont pas toujours la possibilité de bénéficier d’un tel accord avec leur employeur. Dès lors, qu’est-il possible de mettre en place personnellement pour un meilleur équilibre télétravail et vie privée ?

Comment améliorer son équilibre télétravail et vie privée ?

Choisir un espace consacré au télétravail

Le fait de délimiter son espace de travail limite la porosité entre la sphère professionnelle et personnelle. Cela peut passer, par exemple, par le fait de créer un “coin bureau” chez soi, uniquement occupé lors de ses heures de travail.

Vous vivez dans un espace restreint qui ne vous permet pas de réserver un espace spécifique pour votre travail ? Sachez que le fait de ranger ses affaires et outils professionnels à un endroit précis marque déjà pour votre cerveau une frontière nette entre télétravail et vie privée !

Afin de mieux séparer vie pro et vie perso, certains télétravailleurs choisissent, quant à eux, de travailler à l’extérieur. Espaces de coworking, cafés, bibliothèques… De nombreuses possibilités existent pour matérialiser votre espace de travail. Cela peut être particulièrement utile pour marquer une frontière précise entre l’environnement familial et l’environnement de travail.

Structurer son emploi du temps

Un espace spécifique ne suffira pas si, comme beaucoup de télétravailleurs, vous avez tendance à faire des heures supplémentaires. Si votre entreprise vous le permet, vous pouvez adapter vos horaires afin de concilier vos obligations personnelles et professionnelles, en les hiérarchisant par ordre de priorité. Mais une fois vos horaires fixés pour la journée, tenez-vous-y !

Pensez également à prévoir des temps de pause suffisamment longs, en appliquant par exemple la méthode Pomodoro. Cela boostera votre productivité sur votre temps de travail, tout en vous permettant de respirer un peu.

Être clair avec son entourage

Poser des règles à votre entourage afin d’éviter d’être déconcentré durant vos périodes de travail est également un conseil qu’on vous donne. Vous pouvez ainsi demander à vos proches de ne pas vous solliciter sur une période donnée, en leur indiquant également à quelle heure vous serez disponible pour eux. Ainsi, vous serez plus productif sur votre temps de travail et donc plus disponible pour vos proches par la suite.

Vous avez envie de partager votre expérience en lien avec télétravail et vie privée ? La parole est à vous sur les réseaux sociaux !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00
Actuellement en live
En live !

Accéder au live