71

Aujourd’hui nous nous intéressons à une thématique à la fois complexe et porteuse d’espoir, les avancées de la conduite en faveur de l’autonomie des personnes en situation de handicap. De plus en plus d’auto-écoles en France sont adaptées. Talentéo fait le point avec vous.

Il est fondamental, avant d’entamer une inscription dans une auto-école, même adaptée, de consulter vos médecins et référents handicap. N’hésitez pas à vous référer aux interlocuteurs concernés et des professionnels.

Néanmoins, ne vous fermez pas directement les portes. Vous pouvez tout à fait, sous certaines conditions, envisager la conduite en toute sérénité. En France pour apprendre à conduire, il existe des solutions pour différentes situations de handicap.

Une auto-école à Lyon pour les personnes sourdes et malentendantes : ARIS

L’Auto-Ecole Aris est la seule auto-école associative spécialisée pour les personnes sourdes et malentendantes. Dans cette auto-école, tout est fait en Langue des Signes Française (LSF), de l’inscription jusqu’aux examens en passant par les cours de code. Pour ce faire, ils disposent d’un personnel bilingue (interprètes pour l’entraînement au code, traducteurs pour l’examen de code, 2 formateurs pour les cours de code et de conduite).

Cette auto-école spécifique est unique en France et un modèle à suivre.

A Guérande : l’auto-école de Jeunesse et avenir

Cette auto-école adaptée propose un apprentissage du permis de conduire (permis B), pour tout adulte en situation de handicap. L’apprentissage se fait sur des véhicules avec boite de vitesse manuelle ou automatique, selon les capacités de chacun.

Il est possible d’y préparer également son BSR (conduite de scooters & mobylettes), ainsi que le permis EB (véhicules légers avec remorque).

auto-ecole

Le centre Jacques Calvé de Berck-sur-mer

Ce centre dispose depuis 1989, d’une auto-école spécialisée pour les personnes en situation de handicap avec un service personnalisé. Pour chaque personne, le CECA (Centre d’Évaluation pour la Conduite Adaptée) évalue vos aptitudes à la conduite, préconise les aides techniques nécessaires à votre autonomie et vous accompagne jusqu’à votre présentation devant l’inspecteur des permis de conduire.

Votre prise en charge est assurée par une équipe pluridisciplinaire du centre Jacques Calvé de la Fondation Hopale (Pas-de-Calais). Leur objectif est votre retour vers une autonomie personnelle et professionnelle grâce à une mobilité retrouvée.

L’Ecole de Conduite Française (ECF)

Chaque année, ECF forme environ 1000 personnes en situation de handicap à la conduite. Le leader du secteur peut répondre à 80% des handicaps grâce à ses véhicules aménagés spécifiquement. Dans sa formation « handi’conduite »,  un parcours d’apprentissage spécifique est mis en place :

  • Le cursus est individualisé
  • Des formateurs experts du handicap
  • Des véhicules aménagés en fonction de votre profil

 

Quelques conseils avant de vous inscrire

Gardez bien à l’esprit ces différentes étapes pour une conduite adaptée :

 

  • Identifier une offre et une auto-école si possible adaptée
  • Passer un examen médical obligatoire (certificat médical d’aptitude à la conduite délivré par la Commission médicale des permis de conduire. Le CEREMH procède également à des évaluations avant afin de déceler les inaptitudes)
  • Obtenir des logiciels pour s’entraîner au Code de la Route à la maison
  • Passer au véhicule adapté.

Et en bonus nous avons trouvé pour vous un document listant les auto-écoles adaptées au handicap moteur !

Nous espérons que cet article vous permettra d’obtenir votre permis en toute sérénité, quelle que soit votre situation de handicap.

Faites connaitre cette opportunité dans votre réseau en partageant cet article sur FacebookTwitter et LinkedIn !

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00