151

Qu’évoque David Beckham aujourd’hui? S’il est avant tout footballeur, son nom est utilisé comme une véritable marque. 

Créer un CV original et le diffuser sur les réseaux fait partie de la création d’un personal branding. Comment agir comme David Beckham et se vendre comme une marque? L’RH de Noé revient sur ce concept.

Qu’est-ce que le personal branding?

La meilleure définition trouvée vient de Dan Schawbel, un expert reconnu dans ce domaine: « Le personal branding décrit le processus par lequel des particuliers ou des entreprises se détachent de la foule en identifiant et en exprimant clairement ce qu’ils ont d’unique sur le plan professionnel et personnel, puis s’en servent de levier pour transmettre sur un ensemble de plateformes un message et une image cohérents visant un but spécifique. Ce faisant, ces personnes peuvent se faire reconnaître comme des experts dans leur domaine, établir leur réputation et leur crédibilité, progresser dans leur carrière et conforter la confiance qu’elles ont en elles-mêmes. »

Il s’agit donc d’utiliser des techniques marketing pour définir et saisir les opportunités de succès dans votre vie. Que vous soyez un chef d’entreprise à la tête de 50 salariés ou un jeune diplômé à la recherche d’un premier job, vous ferez la différence en utilisant ces techniques.

Deux concepts clés: la perception et la réputation

Il est essentiel de prendre conscience de ces deux concepts clés tirés du livre: Moi 2.0 de Fadhila Brahimi.

 

  • La perception est la réalité

La perception est intuitive, instantanée et fondée sur des sensations. Sur le Web, il est possible d’agir positivement sur les opinions et les perceptions. Par exemple en personnalisant votre site web en fonction de l’image de marque que vous voulez donner, vous pouvez influencer la perception du public. Certains affirment qu’aujourd’hui, la perception est plus forte que la réalité. Pourquoi? Parce que la totalité des médias sont inspirés par Internet: on juge les autres sur la seule base des premières impressions obtenues sur le Web. La plupart du temps, on se fait une idée quasi-définitive sans même rencontrer la personne en chair et en os: les impressions en ligne sont donc une puissance déterminante.

Le personal branding peut donner de l’espoir à toutes les personnes qui cherchent un job… C’est bien la perception de votre cible (les recruteurs, les entreprises chez qui vous souhaitez travailler) qui comptent. C’est rarement le meilleur qui l’emporte mais celui qui était là au bon moment au bon endroit.

 

  • Le pouvoir de la réputation

En tant que marque, vous pouvez parvenir à une réputation positive, comme les entreprises que vous admirez. On constate un phénomène très intéressant avec les marques réputées. Une bonne réputation permet à la fois d’attirer et de fidéliser des clients mais également une prédisposition au pardon; les clients sont beaucoup plus disposés à pardonner à une marque de confiance si elle fait un faux pas – par exemple sur un délai – à condition qu’elle déploie des efforts manifestes pour résoudre le problème. Par exemple, pour un problème de livraison, il vaut mieux expliquer le problème à ses clients et proposer un geste commercial.

Comment bien démarrer votre stratégie de développement de marque personnelle?

Je ne suis pas un expert en la matière, mais en lisant quelques livres, je pense qu’il est essentiel de commencer par les 3 points suivants:

 

  • Adoptez la «personal branding attitude»

Tout d’abord, il me parait essentiel de garder toujours en tête la visibilité et l’authenticité de votre marque…

– Soyez visible. C’est bien d’être un expert mais il faut que votre public le sache. Identifiez donc votre cible et développez une stratégie pour vous faire connaitre auprès d’elle.
Pour cela, il me semble évident d’être présent et de communiquer via les médias de votre cible (réseaux sociaux, journaux, rencontres…).

– Soyez authentique. C’est être transparent. Dans le monde virtuel d’Internet ou dans la vie réelle, les supercheries finissent toujours par éclater au grand jour. La transparence permet de créer même en situation difficile une relation «vraie» avec son public.

 

  • Définissez la marque que vous voulez vous créer

Ensuite, il est important d’avoir une vision claire de la marque que vous souhaitez représenter. Définir sa marque revient à creuser la question : qui suis-je? Et qui je veux avoir été dans ma vie?

 

  • Tracez votre route

Maintenant que vous avez mis des mots sur votre marque personnelle, il est essentiel de mettre en forme un plan d’action: quelles sont les étapes pour arriver à être ce que vous voulez être? Fixez-vous un calendrier précis avec des objectifs à court (semaine) et long terme (mois) qui sont mesurables.

Article écrit par Paul Mayolle sur l’RH de Noé. Lire plus d’articles de l’RH de Noé.

Que pensez-vous du concept du personal branding? Intéressant ou intox?

Partenariat

Partenariat

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00