143

Impossible de passer à côté du Défi H! En partenariat éditorial avec L’ADAPT, nous avons levé le voile sur l’équipe Handi’Light et sa paire de lunettes de luminothérapie. 

Connaissez-vous le Défi H, à l’initiative de Sogeti et du Monde Informatique? Suite à une présélection, 7 équipes composées de 3 à 5 étudiants sont en compétition pour des projets contribuant à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Chaque équipe travaille main dans la main avec une association qui lutte contre un handicap, et est accompagnée par un coach Sogeti. Pour les résultats, rendez-vous en mai 2014.

Les équipes sont aussi évaluées sur leur communication: parler de leur démarche sur les réseaux sociaux permet d’obtenir un bonus. Talentéo et L’ADAPT soutiennent ce projet et ont voulu contribuer à rendre visible les équipes de cette année. Après World Mute, c’est au tour de la team Handi’Light de nous faire découvrir des lunettes, version 2014!

Vous participez au projet Handi’Light et souhaitez développer une paire de lunettes plutôt… lumineuse! Pouvez-vous nous parler de ce projet?

Notre projet consiste à créer une paire de lunettes de luminothérapie. Ce sont des lunettes qui embarquent des diodes électroluminescentes de différentes couleurs. Ces diodes émettent alors une lumière sur les yeux d’un patient, ce qui a une influence sur le comportement lié à l’attention. Ce projet permet alors pour des traumatisés crâniens ayant des pertes de vigilance d’avoir une meilleure concentration. En complément des lunettes, nous mettons en place différents capteurs qui permettent d’acquérir plusieurs paramètres physiologiques: rythme cardiaque, inclinaison de la tête, battements de paupières, etc. Tout le système sera piloté par un programme informatique qui permettra d’enregistrer les données physiologiques pendant que le patient sera exposé ou non à la lumière. Ces données seront alors exploitables par des graphiques, avec un logiciel, et serviront d’informations pour des spécialistes de la santé. Nous travaillons avec l’association UEROS qui collabore avec le CHU Raymond Poincaré de Garches dans lequel des spécialistes feront des tests de notre système. Cela permettra d’avancer dans leur recherche sur l’influence de la lumière.

Si vous étiez gagnants, comment souhaiteriez-vous voir évoluer le projet?

Si nous étions gagnants ou non du concours Défi H, nous souhaiterons rendre ce système commercialisable. Pour le moment, nous travaillons sur un prototype de lunettes qui serviront de tests médicaux pour des travaux sur l’influence de la lumière sur le comportement. Par la suite, nous voudrions faire en sorte que les lunettes envoient un stimulus en fonction des données physiologiques. Si, par exemple, nous détectons une somnolence, les diodes émettent une lumière plus ou moins intense pour stimuler la personne qui porte les lunettes.

Talentéo est un acteur du recrutement innovant. Pensez-vous que les réseaux sociaux peuvent contribuer à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap?

Nous ne connaissions pas Talentéo mais il est vrai que le fait de créer un réseau social pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap est une idée originale. Ceci évite alors toute discrimination puisque ce réseau est ouvert aux personnes en situation de handicap. Cela permet aussi de mettre ces derniers en avant.

Merci à Henri Buyse, Romain Cancilliere et Julien Carbonnier pour leurs réponses.

Photo de l'équipe d'Handi'Light du Défi H

Retrouvez Handi’Light sur Facebook et Twitter.

Que pensez-vous du projet Handi’Light? 

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00