220

Kevin Bardon d’En Route Pour Rio est parti à la rencontre de la nageuse Delphine Langlois. Elle nous parle de son quotidien d’handisportive de haut niveau. Portrait d’un talent prometteur!
Tout d’abord en quelques mots est-ce que tu peux te présenter à nos lecteurs?

Bonjour je m’appelle Delphine Langlois, j’ai 18 ans, et suis actuellement en première année de STAPS (ndlr: Sciences et techniques des activités physiques et sportives) à Amiens. Cela fait 6 ans que je pratique la natation dont 4 en handisport.

Quelles sont tes spécialités en natation? Sur quelles distances nages-tu en compétition?

Mes spécialités sont la brasse et le 4 nages, en compétition je nage en priorité le 100m brasse et le 200m 4 nages.

Peux-tu nous expliquer comment s’organise ton calendrier, entre compétitions, entraînement en club, et ta vie extra-sportive? 

Chaque année j’ai trois compétitions importantes faisant partie du Championnat de France: Elite N1, Jeune, et N1-N2. Je suis toujours licenciée à mon club à Compiègne, mais étant sur Amiens mon entraîneur m’envoie les entraînements par mail et je m’entraîne seule.

Dès que j’ai une semaine de libre je vais m’entraîner dans mon club. Ma vie à côté est très mouvementée entre les cours, les sports et la faculté… De ce fait je manque de temps pour m’entraîner. Actuellement j’effectue 1 à 2 entraînements par semaine mais je vais essayer d’augmenter le rythme en vue des Championnats qui se rapprochent.

Aujourd’hui quel est ton niveau? Est-ce que tu penses avoir encore une grande marge de progression? Si oui comment progresser, sur quoi dois tu travailler?

J’ai un bon niveau aux vues de mes podiums en Championnats mais je dois encore progresser. Pour cela il faudrait que je m’entraîne beaucoup plus souvent. Il y a toujours la technique de nage à améliorer – surtout en brasse…

Côtoyer d’autres nageurs handisportifs et valides de très haut niveau t’apporte énormément? Est-ce que cela te donne uniquement un plus techniquement ou cela te permet d’engranger de l’expérience?

Oui le fait de côtoyer d’autres nageurs handisports et valides de très haut niveau m’apporte énormément. Effectuer les stages de la Toussaint au côté de l’équipe de France handisport m’aide, ils m’apportent leurs expériences, me donnent des conseils… Ce n’est que du positif!

Quels sont tes objectifs, à court, moyen, et long terme?

Je ne veux pas dire que mon objectif serait les Jeux Paralympiques car je ne sais pas si j’atteindrai ce but un jour. Pour l’instant je souhaite juste continuer à progresser, améliorer mes temps et je verrai bien par la suite jusqu’où ça m’amènera. Au prochain Championnat de France il y a une qualification pour un « Open International » dont j’aimerai être compétitrice!

Talentéo remercie Delphine Langlois et l’équipe d’En Route Pour Rio pour cette interview. Nous continuerons de suivre sa carrière.

Vous souhaitez laisser un message ou un encouragement à Delphine? La parole est à vous!

Affaires sensibles

Démocratie corinthiane : foot, bière et rock’n roll

00:00